Hôpital Saint Joseph Saint Luc : deux semaines de grève et pas d'avancée pour les infirmiers de la réanimation

Hôpital Saint Joseph Saint Luc : deux semaines de grève et pas d'avancée pour les infirmiers de la réanimation
DR

Après deux semaines de grève, les négociations sont au point mort entre la direction de l'hôpital St Joseph Saint Luc et le personnel paramédical du service réanimation.

Les infirmiers et les aides-soignants réclament une prime de technicité de 100 euros net par mois, déjà acquise par les autres établissements de même convention. "La direction reste sourde à nos revendications. Tout ce qu'on nous propose, c'est six financements à un diplôme universitaire infirmier par an. Mais pas de prime. Et rien pour les aides-soignants", s'indigne une infirmière du service réanimation.

Cette prime serait une reconnaissance à "la formation longue et régulière" reçue par les soignants en interne, "pour acquérir les compétences nécessaires" au bon déroulement des soins.

Le mouvement se poursuit donc, en attendant une nouvelle réunion avec la direction prévue le 23 mai. Entamée le 1e mai, cette grève n'a aucun impact sur les soins, le personnel étant assigné.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
schtroumpf Savant le 15/05/2019 à 08:19
Post monétaire a écrit le 14/05/2019 à 23h38

Le fric continue de détruire la santé, les rapports humains... et ce n'est pas fini vu qu'il faut optimiser le système...
Vivement qu'on passe à un système postmonétaire :)
Non ?

Oh que si !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 14/05/2019 à 23:38

Le fric continue de détruire la santé, les rapports humains... et ce n'est pas fini vu qu'il faut optimiser le système...
Vivement qu'on passe à un système postmonétaire :)
Non ?

Signaler Répondre

avatar
Points sur les i le 14/05/2019 à 19:42

Les fans des trottinettes électriques vont adorer ! Une incitation pour qu'ils se calment, hein.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.