Antoine Mellies devient le nouveau responsable du Rassemblement National dans le Rhône

Antoine Mellies devient le nouveau responsable du Rassemblement National dans le Rhône
Antoine Mellies - LyonMag

Le parti de Marine le Pen change à nouveau de tête dans le Rhône.

Après Christophe Boudot et Muriel Coativy, c'est au tour d'Antoine Mellies d'endosser le costume de responsable départemental du Rassemblement National.

Le jeune élu de Givors, qui siège également à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a été nommé par le bureau exécutif du parti avec "pour mission essentielle de mener à bien la campagne des élections municipales et métropolitaines" en 2020.

Il faut dire que le Rassemblement National avait bien du mal à exister dans le Rhône. Electoralement, il restait fort comme l'ont prouvé les suffrages obtenus aux dernières européennes. Mais à Lyon, certains regrettaient un manque de stratégie.
Exilée à Irigny, la fédération dirigée par Muriel Coativy avait annoncé le but clair et net de privilégier les territoires plus ruraux du Rhône.

Antoine Mellies, dont on ne sait pas encore s'il se présentera à Givors l'an prochain ou s'il pourrait être tenter de monter à Lyon, s'était récemment distingué en favorisant la décision d'Andréa Kotarac, rencontré à l'université, de quitter la France insoumise pour appeler à voter Rassemblement national aux élections européennes.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
889 le 05/08/2020 à 14:43

C'est un nom de famille flamand : encore un responsable du FN qui n'est pas de souche !

Signaler Répondre

avatar
Luigi le 05/08/2020 à 14:43

MDRRR ils ont nommé un gars qui ne sait faire que du fake sur les réseaux sociaux comme son copain Kotarac

Signaler Répondre

avatar
dons patriotiques le 05/08/2020 à 14:41

Pourquoi créer un parti si ce n'est que pour en vivre tant les militants sont des abrutis qui leurs donnent à manger avec leurs dons et dont le leader entretient la flamme et l'espoir d'un nouveau eden pour le pays et en 2022 ce sera pareille et on repartira jusqu'au mandat prochain avec les mêmes arguments .....faut bien manger merde ! son papa avait tout compris et à laissé le garde manger à sa progéniture

Signaler Répondre

avatar
mdrrrrr le 05/08/2020 à 14:32

rendez vous pour la prochaine défaite, au fait m. kotarac n'est pas repassé à gauche ?

Signaler Répondre

avatar
DijouxM le 05/08/2020 à 14:13

4 août 2020 Viré la patronne du LR car pas assez rainbow attitude ni pro-sioniste

Signaler Répondre

avatar
Vellan le 16/07/2019 à 18:46

copain avec un stalinien même repenti cela rejoint
la stratégie de sa patronne qui s'est faite adoubée par le grand cadi de mayotte

Signaler Répondre

avatar
lole le 05/07/2019 à 21:26

un parvenu qui donne du credit a un vendu ! pas mal !

Signaler Répondre

avatar
Jitou69 le 04/07/2019 à 22:28

Bonne chance à lui car il y a du boulot ici !

Signaler Répondre

avatar
il est bien ce jeune! le 04/07/2019 à 20:32

Je le connais, il est très bien!

Signaler Répondre

avatar
Titou le 04/07/2019 à 09:30

Très bien bonne chance

Signaler Répondre

avatar
Gegene by JMLP le 04/07/2019 à 07:32

Une tête de communiant pour un parti de fachos! Papy bourreau va être content ! On oublie les belles années Gegene

Signaler Répondre

avatar
lol le 04/07/2019 à 07:12

Tant de bienveillance dans les commentaires...

Signaler Répondre

avatar
Oligarchie Satanique en marche le 03/07/2019 à 15:42

Ils auront le pouvoir ,certes, Mais quand il n’y aura PLUS rien à prendre,ni à espérer et en terre Brûler . Et,une fois les clés de la poubelle France en main , ils seront de suite accuser d’avoir ruiner le pays .

Signaler Répondre

avatar
oulala_ le 03/07/2019 à 14:26

oulala, l'avait validé un message pas cool... lol

Signaler Répondre

avatar
quel scoop le 03/07/2019 à 14:16

A parce qu'il y des "responsables" à cette escroquerie????

Signaler Répondre

avatar
ehui le 03/07/2019 à 13:39

une non information

Signaler Répondre

avatar
J'y crois le 03/07/2019 à 09:33

Bonne chance pour lui, le RN et la France.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.