Plan sécheresse : les agriculteurs s’organisent dans le Rhône - VIDEO

C’est le grand retour de la canicule cette semaine en France. Dans le Rhône, les agriculteurs se sont organisés au cas où une restriction d’eau entrer en vigueur.

Plan sécheresse : les agriculteurs s’organisent dans le Rhône - VIDEO
Photo des jardins de Lucie - LyonMag.com

À Communay, l’association Les Jardins de Lucie produit des fruits et des légumes de saison. Avec les réserves d’eau qui diminuent à vue d’œil, les exploitants doivent trouver des solutions pour économiser le plus d’eau possible : « on fait attention à la manière dont on arrose. On fonctionne beaucoup avec le goutte-à-goutte », a expliqué Muriel Verdonne, directrice des Jardins de Lucie à l’occasion de la visite agricole sur le territoire Est du Département du Rhône.

Pour l’instant, les agriculteurs de Communay n’ont pas à faire face à une restriction d’eau : « en tant que maraîcher, on utilise peu d’eau par rapport aux céréaliers par exemple. Quand on nous restreint, c’est surtout pour des histoires d’horaires et non de quantité », a indiqué la directrice de l’association.

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
scully est un boulet, mulder est le boss le 27/07/2019 à 09:46
pas concerné a écrit le 25/07/2019 à 20h22

personnellement je ne me sens pas concerné par les problemes des paysans français. de toute façon qu,il pleuve ou qu'il y ait la sécheresse ,qu,il fasse chaud ou froid ils pleurent toujours. il n'ya qu'à regarder le journal tv du soir. il y a toujours quelquechose qui ne leurs va pas. ils feraient de relire "la chevre de monsieur Seguin". ils touchent des subventions à tour de bras et vendent leurs produits beaucoup plus chers que les étrangers . un exemple cette année je n'ai pas vu de cerises à moins de 6,80 euros le kilo et cela à auchan,carrefour,grand frais et même lidl. a ce prix là ils n"ont qu'à les bouffer eux-mêmes leurs cerises. et qu'on ne vienne pas me parler du prix de la main d'oeuvre un cerisier demande peu d'entretien et il ne faut qu'en même pas une heure pour ramasser 1 kilo de cerise.qu'on ne me parle pas non plus des intermédiaires car quand on achète directement au paysan au bord de la route les prix sont encore pire. de plus il y a quelques années lors d'une manif d'agriculteurs qui se olaignaieng qu'on achète pas français j'ai fait remarqué à l'un d'eux que son tracteur n'était pas français et que ouvrirrs français avaient eux aussi le droit de travailler. je me suis fais jeter naturrellement sous prétexte que j'étais hors sujet alors qu"au contraire j'étais pleinement dans le sujet. depuis ce jour là les agriculteurs et paysans français ne m'intéressent plus.

Bravo, ne vous faites pas voir par les agriculteurs !

Je vais vous donner d'autres infos facilement vérifiables.
Certains touchent 600 euros de subvention par hectare. Faites le calcul pour une ferme de 100 hectares.
Le détail de ces subventions :

- ICHN zone montagne 300 euros par hectare, ou ICHN défavorisé 150 euros par hectares (a 450m dans la région Rhone Alpes on est déjà en zone montagne !, les monts d'or sont en zone montagne !)

-Droit à produire (DPB) : 250 euros par hectare

- Prime à la vache allaitante 175 euros par vache et par an

En élevage allaitant , les subvention représentent la moitié du chiffre d'affaire.

N'oubliez pas qu'ils prétendent gagner 350 euros par mois mais qu'en réalité ils gagnent beaucoup, beaucoup plus. 350 est le chiffre officiel calculé par déduction forfaitaire, et pas le chiffre réel. Ils ont une déduction forfaitaire de 87% de leur chiffre d'affaire. Leur revenu fiscal est donc de 13% de leur chiffre d'affaire mais en aucun cas cela est leur revenu réel. Mais plus c'est gros plus ça passe, et personne ne se dit qu'il est strictement impossible de vivre avec 350 euros par mois (loyer, nourriture, electricité, internet, telephone, assurances, mutuelle, voiture....), On vous sort des mensonges énormes et impossibles et vous les avalez volontiers



Ils se plaignent de la baisse du nombre de paysans mais ils sont bien contents de reprendre les terres de ceux qui arretent. Hypocrisie !

Pour reprendre une terre il faut avoir l'autorisation de la commission départementale d'orientation agricole (CDOA). Les paysans siègent dans ces commissions, ils décident donc entre eux qui peut exploiter des terres et si vous n'êtes pas un copain à eux ou du métier, ils ne vous laisseront jamais vous installer.

Quand ils partent à la retraite ils vendent leur subvention DPB en toute impunité, c'est comme si un chomeur vendait ses droits ASSEDIC quand il retrouve du travail.

Ils sont tellement pleins aux as qu'ils construisent des tas de batiments inutiles pour pouvoir les revendre très chers quand ils partent à la retraite.

Cerise sur le gateau, le plus grand forum agricole français s'appelle agri convivial, c'est le rdv des agriculteurs français. Allez voir ce forum. Il n'a de convivial que le nom. Et les discussions identitaires et racistes y sont très présentes (cherchez les sujets "bien identifier l'ennemi", "comment nourrir l'Afrique"...). Les administrateurs du forum dont un est au syndicat coordination rural laissent faire et même en rajoute ! Leurs autre passe-temps : mépriser les consommateurs,
souhaiter la ruine et l’échec des agriculteurs bios, dire du mal de l'agriculture bio....


etc etc

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 27/07/2019 à 09:17
pas concerné a écrit le 25/07/2019 à 20h22

personnellement je ne me sens pas concerné par les problemes des paysans français. de toute façon qu,il pleuve ou qu'il y ait la sécheresse ,qu,il fasse chaud ou froid ils pleurent toujours. il n'ya qu'à regarder le journal tv du soir. il y a toujours quelquechose qui ne leurs va pas. ils feraient de relire "la chevre de monsieur Seguin". ils touchent des subventions à tour de bras et vendent leurs produits beaucoup plus chers que les étrangers . un exemple cette année je n'ai pas vu de cerises à moins de 6,80 euros le kilo et cela à auchan,carrefour,grand frais et même lidl. a ce prix là ils n"ont qu'à les bouffer eux-mêmes leurs cerises. et qu'on ne vienne pas me parler du prix de la main d'oeuvre un cerisier demande peu d'entretien et il ne faut qu'en même pas une heure pour ramasser 1 kilo de cerise.qu'on ne me parle pas non plus des intermédiaires car quand on achète directement au paysan au bord de la route les prix sont encore pire. de plus il y a quelques années lors d'une manif d'agriculteurs qui se olaignaieng qu'on achète pas français j'ai fait remarqué à l'un d'eux que son tracteur n'était pas français et que ouvrirrs français avaient eux aussi le droit de travailler. je me suis fais jeter naturrellement sous prétexte que j'étais hors sujet alors qu"au contraire j'étais pleinement dans le sujet. depuis ce jour là les agriculteurs et paysans français ne m'intéressent plus.

Bravo ! Renault fait des tracteurs mais là plupart des paysans achètent des tracteurs étrangers. Ces gens sont hypocrites car après ils se plaignent qu'on importe des fraises d'Espagne.

Signaler Répondre

avatar
Escroquerie climatique ? le 26/07/2019 à 19:40
Danilo a écrit le 26/07/2019 à 10h26

HAARP! Je ne suis pas loin de penser comme vous. Il doit exister des plans, dans des tiroirs, pour taxer l'eau, très cher, avec la bonne excuse du réchauffement climatique.....
Les politiques sont fourbes et escrocs !
Tout est bon pour gratter du fric.....
On nous prend pour des C.......

HAARP ! Depuis fin 80 , silence radio. Ce projet américain a été mis en place en 1979 en alaska par leurs scientifiques pour contrôler le climat dans un premier temps et les esprits par la suite . Qui va penser à ça ? C’est un projet militaire lointain avec des résultats sûrement secret ? Oui un jour en 2009 , les chinois ont diffusés sur les chaînes du monde entier leurs inventions climatiques qui leurs permettaient de faire pleuvoir et même neiger en agissant sur la ionosphère. Donc, les scientifiques du monde entier sont aux courant de ses projets de guerres climatiques du départ. Ce ´n’est point un secret pour les chinois, vous pourrez trouvez toutes les informations sur internet .....

Signaler Répondre

avatar
gourmer le 26/07/2019 à 16:26

moi non plus je n'ai pas trouve de cerises a moins de 6,90 euros par kilo. je soupconne une entente pour ne pas baisser les prix . ce qui est interdit par la loi. je me demande ce qu'en penserai la "repression des fraudes".

Signaler Répondre

avatar
Danilo le 26/07/2019 à 10:26

HAARP! Je ne suis pas loin de penser comme vous. Il doit exister des plans, dans des tiroirs, pour taxer l'eau, très cher, avec la bonne excuse du réchauffement climatique.....
Les politiques sont fourbes et escrocs !
Tout est bon pour gratter du fric.....
On nous prend pour des C.......

Signaler Répondre

avatar
Danilo le 26/07/2019 à 10:20

Pour les fontaines en parcs : réduire le débit de jour et le remettre en normal, vers les 22h, pour que les sdf's puissent en profiter pour leur bien.

Signaler Répondre

avatar
Bio-internet le 25/07/2019 à 20:57
bentiens a écrit le 25/07/2019 à 14h57

Ne chargeons rien à nos comportements ou à l'organisation de nos villes, dit ce merveilleux commentateur avec son portable.

+1
Nous au moins, quand on est sur internet, on ne contribue pas au réchauffement climatique :)

Signaler Répondre

avatar
pas concerné le 25/07/2019 à 20:22

personnellement je ne me sens pas concerné par les problemes des paysans français. de toute façon qu,il pleuve ou qu'il y ait la sécheresse ,qu,il fasse chaud ou froid ils pleurent toujours. il n'ya qu'à regarder le journal tv du soir. il y a toujours quelquechose qui ne leurs va pas. ils feraient de relire "la chevre de monsieur Seguin". ils touchent des subventions à tour de bras et vendent leurs produits beaucoup plus chers que les étrangers . un exemple cette année je n'ai pas vu de cerises à moins de 6,80 euros le kilo et cela à auchan,carrefour,grand frais et même lidl. a ce prix là ils n"ont qu'à les bouffer eux-mêmes leurs cerises. et qu'on ne vienne pas me parler du prix de la main d'oeuvre un cerisier demande peu d'entretien et il ne faut qu'en même pas une heure pour ramasser 1 kilo de cerise.qu'on ne me parle pas non plus des intermédiaires car quand on achète directement au paysan au bord de la route les prix sont encore pire. de plus il y a quelques années lors d'une manif d'agriculteurs qui se olaignaieng qu'on achète pas français j'ai fait remarqué à l'un d'eux que son tracteur n'était pas français et que ouvrirrs français avaient eux aussi le droit de travailler. je me suis fais jeter naturrellement sous prétexte que j'étais hors sujet alors qu"au contraire j'étais pleinement dans le sujet. depuis ce jour là les agriculteurs et paysans français ne m'intéressent plus.

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 25/07/2019 à 16:10
Danilo a écrit le 25/07/2019 à 09h29

Au lieu de casser la tête des paysans pour l'eau, allez donc voir le gaspillage d'eau dans les parcs publiques, à Lyon, où ces mêmes parcs sont une piscine à ciel ouvert, à la fin de la journée ! Les enfants " jouent" à l'eau, avec des fontaines au débit Honteux ! Pas moyen de réduire ce débit débile, c'est le cas de le dire, de ces fontaines gratos ?
Ce sont des milliers de litres qui partent sous terre !
Ms les maires, prenez des décisions logiques. Comme pour les Bouches incendie !

Il faut demander aux parents d'éduquer leurs gamins...

Signaler Répondre

avatar
l’ecologie Rentière en marche . le 25/07/2019 à 15:52
c. a écrit le 25/07/2019 à 14h40

Business is business. Demain les business-médias parleront des inondations et ensuite des records de froid. On est encore pas mal en Europe...pour le moment.... (petite pensée aux peuples sous l’équateur.)

Vous avez raison. L’or vert, contrairement à ce que pensent la moutonnaille avec les lavages de cerveaux médiatiques pour l’ecologie Fait le bonheur des mafias ???? depuis l’ouverture de l’europe Et d’une écologie pour multinationales et autres voyous du système . L’europe Donne des subventions à coups de dixaines de millions d’euros et pour certains de milliards avec les taxes carbones ,l’achat de sites de recyclages ,déchèteries ,de décharges ect... par des mafias qui elles ne dorment pas debout comme les idiots d’écologistes ,ils ont saisi la poule aux œufs d’or .

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 25/07/2019 à 15:04
Danilo a écrit le 25/07/2019 à 09h29

Au lieu de casser la tête des paysans pour l'eau, allez donc voir le gaspillage d'eau dans les parcs publiques, à Lyon, où ces mêmes parcs sont une piscine à ciel ouvert, à la fin de la journée ! Les enfants " jouent" à l'eau, avec des fontaines au débit Honteux ! Pas moyen de réduire ce débit débile, c'est le cas de le dire, de ces fontaines gratos ?
Ce sont des milliers de litres qui partent sous terre !
Ms les maires, prenez des décisions logiques. Comme pour les Bouches incendie !

Il faut demander aux parents d'éduquer leurs gamins...

Signaler Répondre

avatar
bentiens le 25/07/2019 à 14:57
c. a écrit le 25/07/2019 à 14h40

Business is business. Demain les business-médias parleront des inondations et ensuite des records de froid. On est encore pas mal en Europe...pour le moment.... (petite pensée aux peuples sous l’équateur.)

Ne chargeons rien à nos comportements ou à l'organisation de nos villes, dit ce merveilleux commentateur avec son portable.

Signaler Répondre

avatar
c. le 25/07/2019 à 14:40

Business is business. Demain les business-médias parleront des inondations et ensuite des records de froid. On est encore pas mal en Europe...pour le moment.... (petite pensée aux peuples sous l’équateur.)

Signaler Répondre

avatar
Dégourdis contre Assistés. le 25/07/2019 à 13:12
Bullbizzar a écrit le 25/07/2019 à 12h23

Ils faisaient Comment Avant ??

Les sécheresses tout comme les inondations ont toujours existé. Mais ,avant les gens n’avair Pas la télévision pour leur laver le cerveau.

Signaler Répondre

avatar
HAARP. le 25/07/2019 à 13:09
Mont Monnet a écrit le 25/07/2019 à 12h39

Une question importante est de savoir si le changement climatique impacte la pluviométrie dans la région. Si oui, il est temps de gérer de façon plus rationnelle la ressource en eau, et pourquoi pas, d'interdire aux agriculteurs d'utiliser celle-ci dans les périodes de pénurie.

Changement climatique ? Peut-être voulut et organisé pour en récolter les taxes par milliards.

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 25/07/2019 à 12:39

Une question importante est de savoir si le changement climatique impacte la pluviométrie dans la région. Si oui, il est temps de gérer de façon plus rationnelle la ressource en eau, et pourquoi pas, d'interdire aux agriculteurs d'utiliser celle-ci dans les périodes de pénurie.

Signaler Répondre

avatar
Bullbizzar le 25/07/2019 à 12:23

Ils faisaient Comment Avant ??

Signaler Répondre

avatar
de plus en plus nuls le 25/07/2019 à 12:09

interdire les fontaines pour les enfants et les personnes qui en profitent ? Et pendant ce temps ils lavent leur voiture.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 25/07/2019 à 11:55

Déjà supprimer les Fontaines ce sera déjà bien !!

Signaler Répondre

avatar
Danilo le 25/07/2019 à 09:29

Au lieu de casser la tête des paysans pour l'eau, allez donc voir le gaspillage d'eau dans les parcs publiques, à Lyon, où ces mêmes parcs sont une piscine à ciel ouvert, à la fin de la journée ! Les enfants " jouent" à l'eau, avec des fontaines au débit Honteux ! Pas moyen de réduire ce débit débile, c'est le cas de le dire, de ces fontaines gratos ?
Ce sont des milliers de litres qui partent sous terre !
Ms les maires, prenez des décisions logiques. Comme pour les Bouches incendie !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.