Mort d'une octogénaire lors d’une manifestation de gilets jaunes à Marseille : l’enquête arrive à Lyon

Mort d'une octogénaire lors d’une manifestation de gilets jaunes à Marseille : l’enquête arrive à Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

C’était le souhait de la famille de Zineb Redouane.

Et la cour de cassation y a accédé. Ce mercredi, on a appris que l’enquête visant à faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de l’octogénaire le 1er décembre dernier à Marseille lors d’une manifestation de gilets jaunes était dépaysée à Lyon.

Les proches de la victime de 80 ans ne voulaient pas que des enquêteurs marseillais soient chargés des investigations, car quelques figures de la police et de la justice phocéenne étaient impliquées, de près ou de loin, sur la gestion de la manifestation de décembre.

La famille Redouane était appuyée dans sa demande par le parquet général d’Aix-en-Provence qui réclamait de la “sérénité” pour cette enquête épineuse, qualifiée d’”affaire d’Etat” par les proches de la victime. Ces derniers visent directement la police marseillaise.

C’est donc désormais à Lyon que seront interrogés les différents acteurs de ce drame. Zineb Redouane regardait la manifestation des gilets jaunes depuis sa fenêtre au 4e étage lorsqu’elle avait été touchée au visage par des morceaux de grenade lacrymogène. L’octogénaire était décédée le lendemain des suites de ses blessures.

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mdr le 09/09/2019 à 19:34
zied3 a écrit le 22/08/2019 à 09h36

La " version " de la famille qui a demandée la délocalisation du procès ??? ça sent l 'infox à plein nez !
On est beaucoup à ne pas croire cette soit - disant " version " .

On attend avec impatience la video de Fly Rider qui va nous le prouver.

Signaler Répondre

avatar
Résistance le 09/09/2019 à 17:57

Quand des dirigeants politiques d’un pays , maltraitent , gazent , frappent et emprisonnent des citoyens venus revendiquer leur dû à un état voyous,c’est bien d’une DICTATURE que l’ont parle, n’en déplaise aux gogols et aux collaboss. Ils préfèrent entretenir les trafics de drogues dans les cités en ayant abandonné 1700Quartiers de non droits .la sécurité citoyenne n’existe PLUS,. Elle a été remplacée par la police rentière et celle de la pensée unique qui filtre les opposants à la dictature.

Signaler Répondre

avatar
Lapin de six semaines le 09/09/2019 à 16:36
paulo a écrit le 09/09/2019 à 15h13

Ambiance calme au G7, même les blacks blocks ont eu la trouille de se montrer. Vous êtes sûrement déçu du professionnalisme de monsieur Castaner...

Je pense plutôt qu'au G7 la police a bien fait son travail; alors que pendant les manifs des GJs, laisser agir les casseurs était la meilleure façon de discréditer le mouvement.
Procédé utilisé depuis très longtemps. Vous êtes le lapin de 6 semaines...

Signaler Répondre

avatar
JUGE ET PARTIE, quand ça se voit, ça cloche un peu beaucoup le 09/09/2019 à 16:04
Réfléchis a écrit le 22/08/2019 à 11h17

Ben non c'est pour éviter que les enquêteurs soient des proches des policiers impliqués dans l'affaire... pour être plus impartial...

Il faut dire que c'était bien mal parti ...
Ce sont les policiers du coin qui étaient chargés de l'enquête sur les matraques et les LBD et Lacrimogène qu'ils ont utilisés eux mêmes

Signaler Répondre

avatar
une citoyenne française le 09/09/2019 à 16:01
paulo a écrit le 09/09/2019 à 15h13

Ambiance calme au G7, même les blacks blocks ont eu la trouille de se montrer. Vous êtes sûrement déçu du professionnalisme de monsieur Castaner...

Vous vantez les mérites du professionnel des bas fonds de Marseille joueurs de poker ? c'est bien cela ? Il a vu les méthodes de très près et s'est donc formé sur le tas ! on parle de celui, pourtant ministre soi disant respectable qui traine dans les bars parisiens très très tard le soir ?
quelles références !

Vous savez, du temps d'Hiltler, il n'y avait pas de manifestation, puisque c'était la pure répression - c'est cette image qu'il faut malheureusement retenir dans ce pays soi disant démocratique qu'est devenue la France

Certes, ce n'est pas BFM qui vous le dira !

Signaler Répondre

avatar
Les faits sont là le 09/09/2019 à 15:53
paulo a écrit le 09/09/2019 à 15h13

Ambiance calme au G7, même les blacks blocks ont eu la trouille de se montrer. Vous êtes sûrement déçu du professionnalisme de monsieur Castaner...

Il semblerait concernant le G7 que ce soit justement castaner qui a eu très très peur.

Quand a parler de son "professionnalisme " faire tabasser des gilets jaunes lui est beaucoup facile que de maintenir l'ordre dans les citées.....

Signaler Répondre

avatar
paulo le 09/09/2019 à 15:13
olivelancien a écrit le 22/08/2019 à 01h29

Je tiens à rassurer Papimouzo , je déteste Macron vos propos ne m'ont pas choqué . Mais je sais pas pourquoi .... je sens depuis le début que cette homme ne finira pas son mandat . Il va se passer quelque chose .. quoi je sais pas ?? Par contre il va y avoir tellement de BORDEL à Biarritz !!!!! Écoutez bien , sachant pertinemment que cette fois-ci Castaner va sauter !!! Faire un G7 à Biarritz en pleine période estivale .....faut vraiment être NAZE et je pèse mes mots ...... A pour faire le beau devant un public trier sur le volet sur son lieu de vacances......

Ambiance calme au G7, même les blacks blocks ont eu la trouille de se montrer. Vous êtes sûrement déçu du professionnalisme de monsieur Castaner...

Signaler Répondre

avatar
Réfléchis le 22/08/2019 à 11:17
zied3 a écrit le 22/08/2019 à 09h32

C'est presque honteux de délocaliser le jugement de cette affaire à Lyon ! Pourquoi ? A Marseille , ils ne savent pas juger ? Peur des débordements venant des quartiers nord ?
Petits arrangements entre amis à Lyon ?
Celui qui devrait être jugé est Castaner , comme pour l 'affaire Steve à Nantes ! Le décideur , le premier à donner les ordres , c'est lui ! Donc , il est responsable !
Je souhaite un beau bazar à la rentrée , pour ce gouvernements de lâches !
Encore condoléances à la famille de cette pauvre dame !

Ben non c'est pour éviter que les enquêteurs soient des proches des policiers impliqués dans l'affaire... pour être plus impartial...

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 22/08/2019 à 09:36

La " version " de la famille qui a demandée la délocalisation du procès ??? ça sent l 'infox à plein nez !
On est beaucoup à ne pas croire cette soit - disant " version " .

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 22/08/2019 à 09:32

C'est presque honteux de délocaliser le jugement de cette affaire à Lyon ! Pourquoi ? A Marseille , ils ne savent pas juger ? Peur des débordements venant des quartiers nord ?
Petits arrangements entre amis à Lyon ?
Celui qui devrait être jugé est Castaner , comme pour l 'affaire Steve à Nantes ! Le décideur , le premier à donner les ordres , c'est lui ! Donc , il est responsable !
Je souhaite un beau bazar à la rentrée , pour ce gouvernements de lâches !
Encore condoléances à la famille de cette pauvre dame !

Signaler Répondre

avatar
Logique. le 22/08/2019 à 08:58
Bourgeois face aux Gilets Jaunes a écrit le 21/08/2019 à 17h56

des centaines de blessés dont certains très gravement, une personne morte, et toujours pas de démission.
Dans n'importe quel pays le ministre aurait démissionné, mais pas en France, pays de Vichy.

Les gilets jaunes c'est 0.5% aux européennes. Depuis quand un ministre démissionne pour satisfaire aussi peu de personnes ??
Les gilets jaune font plus de bruit sur les réseaux sociaux et forums que dans la rue.

Signaler Répondre

avatar
Le monde est fou le 22/08/2019 à 08:55

Quand vous aurez eu la peau de Castaner ou de Macron, vous n'aurez plus qu'à vous méfier de votre propre camarade qui vous trouvera toujours trop corrompu et pas assez vindicatif.

Signaler Répondre

avatar
A Lyon le 22/08/2019 à 08:31

L'enquête à Lyon sera certainement faite avec plus de sérieux et d'indépendance qu'à Marseille, la ville des "arrangements" entre amis, politiques, police et mafieux.

Signaler Répondre

avatar
Courage le 22/08/2019 à 02:37

Le décès de cette pauvre dame est une monstruosité.

Même si l'enquête est délocalisée, je ne me fais aucune illusion sur son issue !

Avez-vous déjà une affaire d'état sortir au grand jour ?!

Mais au-delà de la perte de cette dame, il y a une autre monstruosité.

La macronie.

Monstruosité choisie par quelques millions de bouffeurs de foin.

En 2020, lors des élections municipales, vous pouvez commencer à démonter cette monstruosité avec vos bulletins de vote !

En 2022, avec la présidentielle, donnez le coup de grâce à la macronie !

Je suis de tout cœur avec la famille et proche de Madame Zineb Redouane.

Mesdames, messieurs,

Courage, détermination et surtout aucune compromission avec la monstruosité qui contrôle la France et les Français.

Signaler Répondre

avatar
olivelancien le 22/08/2019 à 01:29

Je tiens à rassurer Papimouzo , je déteste Macron vos propos ne m'ont pas choqué . Mais je sais pas pourquoi .... je sens depuis le début que cette homme ne finira pas son mandat . Il va se passer quelque chose .. quoi je sais pas ?? Par contre il va y avoir tellement de BORDEL à Biarritz !!!!! Écoutez bien , sachant pertinemment que cette fois-ci Castaner va sauter !!! Faire un G7 à Biarritz en pleine période estivale .....faut vraiment être NAZE et je pèse mes mots ...... A pour faire le beau devant un public trier sur le volet sur son lieu de vacances......

Signaler Répondre

avatar
réveillez vous, castaner est là et il va vous bouffer par ses méthodes facistesion libre le 21/08/2019 à 23:42
mort de vieillesse lacrymogene a écrit le 21/08/2019 à 17h33

castaner a dit que la personne était morte durant son hospitalisation
et par conséquence, aucun lien n'existait entre la grenade et la mort

ben voyons, et vous croyez à ces balivernes ? vous êtes assez crédule et mouton pour le croire ?

Signaler Répondre

avatar
Mille mercis à LYONMAG, vous êtes les seuls à qui on peut faire confiance sur l'expresion libre le 21/08/2019 à 23:40
1083 a écrit le 21/08/2019 à 19h48

Cette affaire a mis plus de six mois à sortir au grand jour. Honte à la presse affidée, honte aux hommes politiques et grands mercis à la presse indépendante et aux militants engagés

et LYON MAG fait partie de ces journalistes qui osent puisque non affidés à la subvention ..

L'occasion de remercier ce site local qui ouvre réellement la possibilité de l'expression démocratique sans avoir à référer à des mandants

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 21/08/2019 à 20:20

Vous avez voulu macron et sa bande de fachistes franc maçon avec toutes les loges derrière lui ? Réjouissez vous !
Et pourtant vous le saviez qu il était franc maçon !!
Résultat la gestapo I G P N ainsi que les uniformes noires S. S. Appeler C. R. S. sont là pour vous les résistants gilets jaunes dont je fais parti !!!!
Blessés. Eborgner mort. Bref macronhitler avec son truand de la rue Lauriston appeler
CASTANER sont là jusqu' en 2022 !!!
Alors courage et continuont le combat ne serait ce que pour rendre hommage a zined Redouane et d autres blessés ou eborgner
Merci de m avoir lu jusqu'au bout !!!!

Signaler Répondre

avatar
1083 le 21/08/2019 à 19:48

Cette affaire a mis plus de six mois à sortir au grand jour. Honte à la presse affidée, honte aux hommes politiques et grands mercis à la presse indépendante et aux militants engagés

Signaler Répondre

avatar
Question? le 21/08/2019 à 19:08

Castaner mobilise plus de 13 000 flics pour protéger 7 chefs d'état des citoyens mais combien pour protéger et non pas verbaliser les citoyens?

Signaler Répondre

avatar
Bavure le 21/08/2019 à 17:59

Une honte cette histoire ! Elle prend un scud sur le visage mais c est pas de la faute des policiers !!! C est pire que groland castaner!!!

Signaler Répondre

avatar
Bourgeois face aux Gilets Jaunes le 21/08/2019 à 17:56

des centaines de blessés dont certains très gravement, une personne morte, et toujours pas de démission.
Dans n'importe quel pays le ministre aurait démissionné, mais pas en France, pays de Vichy.

Signaler Répondre

avatar
Jean Rachid le 21/08/2019 à 17:50

Courage à la famille on n'est avec vous

Signaler Répondre

avatar
mort de vieillesse lacrymogene le 21/08/2019 à 17:33

castaner a dit que la personne était morte durant son hospitalisation
et par conséquence, aucun lien n'existait entre la grenade et la mort

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.