Un groupe de travail académique pour mettre fin à la grève des profs du collège Barbusse

Un groupe de travail académique pour mettre fin à la grève des profs du collège Barbusse
photo d'illustration - Lyonmag.com

Alors que les professeurs du collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin sont en grève depuis la reprise des cours, une délégation a été reçue ce mardi par l'inspecteur d'académie.

Selon le Rectorat, les échanges ont porté sur trois points, et notamment la mise en place d'un groupe de travail académique, dédié à l'inclusion scolaire des élèves de SEGPA et d’UPE2A, pour harmoniser les pratiques académiques, notamment sur leur prise en compte dans l’effectif des classes.

A également été annoncée, la mise en place d’un groupe de travail, qui se réunira avant la fin du mois de septembre, sur la répartition des nouvelles affectations d’élèves sur les établissements du secteur de Vaulx-en-Velin dans un souci d’équité territoriale.

Enfin, une proposition d’organisation pédagogique permettant d’améliorer la qualité de l’inclusion des élèves de SEGPA, notamment pour l’enseignement du français, des mathématiques et de l’Histoire géographie. Les corps d’inspection accompagneront l’équipe du collège dans la mise en place de cette organisation.

Dans un communiqué, le recteur a rappelé que les élèves scolarisés dans des dispositifs particuliers sont intégrés dans les effectifs de l’établissement et ces dispositifs font l’objet d’un financement complémentaire.

On ne sait pas encore si les professeurs du collège Barbusse comptent mettre fin à leur mouvement entamé le 2 septembre pour dénoncer des classes surchargées.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mont Monnet le 12/09/2019 à 08:00

L'Education nationale, une vieille dame qui a du mal à s'adapter aux situations nouvelles.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 11/09/2019 à 11:32
Papimouzo a écrit le 11/09/2019 à 01h10

Monsieur pigé je parlais du primaire !!!

Ce fil "parle" comme vous dites du collège, mauvaise pioche.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 11/09/2019 à 01:10
Pigé a écrit le 10/09/2019 à 20h53

Et dans les amphis beaucoup plus.
Bon sang, celui-là n'est pas malin...

Monsieur pigé je parlais du primaire !!!

Signaler Répondre

avatar
Lyonnaise69 le 10/09/2019 à 22:17
Papimouzo a écrit le 10/09/2019 à 20h35

Avant que l église soit séparer de l état
C était par classe 48 élèves a l époque !!!!

Oui 48 garçons et les filles à la cuisine. Et un coup de martinet ou autre pour celui qui bougeait un doigt ( ou dont on n aimait pas les parents).

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 10/09/2019 à 20:53
Papimouzo a écrit le 10/09/2019 à 20h35

Avant que l église soit séparer de l état
C était par classe 48 élèves a l époque !!!!

Et dans les amphis beaucoup plus.
Bon sang, celui-là n'est pas malin...

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 10/09/2019 à 20:35

Avant que l église soit séparer de l état
C était par classe 48 élèves a l époque !!!!

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 10/09/2019 à 18:56

Une réponse dilatoire. Respectez les effectifs, les profs savent enseigner.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.