Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Lyon : Le Mémorial de la Shoah, érigé sur la place Carnot, s’adressera à “la génération de demain”

Photo d'illustration - LyonMag

C'est dans les salons bondés de l'Hôtel de ville qu'avait lieu ce vendredi la conférence de presse de lancement du projet de Mémorial de la Shoah à Lyon.

L'occasion pour André Soulier, avocat et président du comité de parrainage pour l'édification du Mémorial, de lancer un appel à ceux "qui souhaitent contribuer, selon leur conscience et leurs moyens, au financement et à la mise en œuvre de cette initiative mémorielle".

 

"Le projet de Mémorial de la Shoah à Lyon représente quelque chose d'essentiel". C'est sur ces mots que Gérard Collomb, maire de Lyon, a débuté la conférence. Il s'agit même d'une "évidence", ajoute l'édile de la ville désignée par le Général de Gaulle comme la capitale de la résistance : pour la cité qui a été "le foyer d'une effroyable répression par la Gestapo et Klaus Barbie, [tout] ces faits donnent leur sens à un Mémorial", se justifie-t-il.

"Le procès de Barbie a constitué un véritable déclencheur pour la ville. Elle a décidé d'affronter tout son passé", poursuit-il.

 

Ce projet de Mémorial se trouve dans les tuyaux depuis plus d'une dizaine d'années. En effet, il y a 13 ans, Benjamin Orenstein, doyen lyonnais des rescapés de la Shoah, avait adressé une demande à Gérard Collomb en ce sens. Le projet n'avait pas pu être concrétisé pour diverses raisons.

Désormais, grâce au travail conjoint de Jean-Olivier Viout, procureur général honoraire de Lyon et président de l'association pour l'édification d'un Mémorial de la Shoah à Lyon, et de Jean-Dominique Durand, adjoint au maire en charge de la mémoire, Benjamin Orenstein, âgé de 93 ans, espère inaugurer ce Mémorial qui revêt chez lui une importance toute particulière, parce que sinon "qu'est-ce qui restera après nous [anciens déportés NDLR] ?".

 

"Les morts dépendent entièrement de notre fidélité", a déclaré de son côté Jean-Claude Nerson, président de l'Amicale des anciens déportés d'Auschwitz Birkenau et des camps de Haute Silésie, citant Vladimir Jankélévitch pour justifier le projet de monument dédié aux victimes de l'Holocauste.

 

Près de Perrache, où beaucoup sont partis et jamais revenus

 

"Le Mémorial s'érigera telle une vigie à l'adresse des passants, générations futures contre les populismes qui constituent le marche pied d'une éventuelle peste brune", prévient Nicole Bornstein, présidente du CRIF Auvergne Rhône-Alpes. D'autant plus aujourd'hui, "dans un monde parcouru à nouveau de frissons, quand certains souvenirs paraissent s'effacer, volontairement ou non de bien des mémoires, il est indispensable et urgent de montrer et de raconter une tragédie moderne, sans précédent par son ampleur : la tentative d'élimination de tout un peuple".

 

De plus, pour Jean-Olivier Viout, il ne s'agit "pas d'un Mémorial d'une communauté, mais d'un Mémorial porté par l'ensemble de la collectivité lyonnaise". Et d'ajouter que "ce monument n'est pas destiné à rappeler à ceux qui le savent déjà ce qu'est la Shoah, […] il est destiné à rappeler à la génération d'aujourd'hui et surtout à la génération de demain car les derniers survivants disparaissent".

 

Quant au Mémorial en lui-même, il sera édifié place Carnot, au centre de la ville et à proximité de la gare de Perrache. Gare qui, il y a 74 ans, voyait ses trains chargés d'innocents en direction des camps de la mort.

 

"Le monument devra être remarquable", insiste Jean Levy, délégué régional de l'association des Fils et Filles des déportés juifs de France. "On ne peut pas bâcler ce genre de projet", abonde en ce sens le procureur général honoraire de Lyon. Pour cette raison, un "grand concours national" sera lancé et le choix de l'artiste s'effectuera par un jury. Également, le lieu précis du monument sur la place Carnot sera déterminé suite à des discussions avec la mairie.

Une chose est sûre, le nombre de victimes sera rappelé, à savoir 6 millions de Juifs morts dans les camps nazis, dont 1,5 millions d'enfants. Un hommage particulier sera également rendu aux 6200 victimes originaires de la région. Le Mémorial sera "érigé le plus tôt possible dès que les fonds seront arrivés", déclare André Soulier.

 

Pour cela, un comité de parrainage a été créé. Au 12 septembre, il est fort d'une cinquantaine de membres, parmi lesquels Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique lyonnais, Gérard Collomb, Caroline Garcia, joueuse de tennis, Alain Jakubowicz, avocat ou encore Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. La liste n'est que provisoire et l'association espère la voir s'agrandir.

 

En outre, les correspondances et dons sont à adresser à l'Association pour l'édification à Lyon d'un Mémorial de la Shoah – Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation – 14, avenue Berthelot, 69007 Lyon. Pour information, l'association établira un reçu dans le cadre de chaque don en vue de la déduction fiscale.

 

Gérard Collomb, dont le soutien indéfectible au projet a été salué par l'ensemble des intervenants, est en tous les cas "certain que la démarche recueillera une large adhésion des Lyonnais", parce que "cela concerne chacun et chacune d'entre nous. C'est ce qui fonde le principe même de notre République".



Tags : Mémorial de la Shoah | place Carnot | Gérard Collomb | André Soulier | Jean-Olivier Viout |

Commentaires 37

Déposé le 19/09/2019 à 00h03  
Par Six sous en moins Citer

La génération de demain veut oublier !!! Laissez la tranquille avec des événements qui ne la concerne pas

Déposé le 17/09/2019 à 00h22  
Par Note combat à tous Citer

Je propose un mémorial pour l’extermination à petit feu du peuple Palestinien.

Déposé le 16/09/2019 à 22h00  
Par antifatiguant Citer

Vegantifa et fiere de l'etre a écrit le 16/09/2019 à 21h24

que politicien aura le courage d'érigé un mémorial pour les milliard d'animaux tué par le mâle occidental dans les abatoirs le seul but de satisfaire son appetit de pouvoir et de domination de viandard!!!!

T'oublieras pas les abattoirs hala, au passage, même si tu baisses ton froc devant tes potes à barbes.
L'antifa, ça ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît...

Déposé le 16/09/2019 à 21h29  
Par Ca pique les yeux Citer

Vegantifa et fiere de l'etre a écrit le 16/09/2019 à 21h24

que politicien aura le courage d'érigé un mémorial pour les milliard d'animaux tué par le mâle occidental dans les abatoirs le seul but de satisfaire son appetit de pouvoir et de domination de viandard!!!!

Je propose un Mémorial de la langue française.

Déposé le 16/09/2019 à 21h24  
Par Vegantifa et fiere de l'etre Citer

que politicien aura le courage d'érigé un mémorial pour les milliard d'animaux tué par le mâle occidental dans les abatoirs le seul but de satisfaire son appetit de pouvoir et de domination de viandard!!!!

Déposé le 16/09/2019 à 20h28  
Par Soutien au Peuple Citer

@Oups
Tous à fait d'accord.
La révolte des Canuts est un épisode 100% Lyonnais :
- La première insurrection des canuts (21-24 novembre 1831) : 600 victimes
- La deuxième insurrection des canuts (avril 1834) : 352 morts, plusieurs milliers de bléssés et 10 000 insurgés faits prisonniers sont jugés dans un « procès monstre » à Paris en avril 1835, et sont condamnés à la déportation
(wikipédia)

Cette histoire là est tragique.
Cette histoire là, est-elle plus importante que la déportation des juifs au prétexte qu'il s'agit de Français et de Lyonnais.
Non les souffrances ne se comparent pas, le faire s'est inscrire de l'apartheid dans son résonnement.

A bon entendeur

Déposé le 16/09/2019 à 17h18  
Par Oups Citer

Lugdu69 a écrit le 14/09/2019 à 23h27

La grande différence avec tous les massacres que vous citez est que, ce sont des citoyens "français" habitant "Lyon" qui ont étés déportés de la gare de Perrache,
Et une autre différence est que l'esclavagisme, genocide arménien, Rwanda... ceci est du passé donc le souvenir est bon mais mais n'a pas trop d'impact sur le présent et le futur, tandis que dans les rues de nos villes en France des citoyens français de co cession juive recoi ent quotidiennement des : "Hitler n'a pas fini son travail" "mort aux juifs " "retourne dans ton pays"(par ailleurs phrase que je ne comprends pas trop , venant de leurs part, car d'après eux ce pays n'est pas le leur...)
Lorsque ça n'arrive pas aux mains ...
À savoir depuis les 70 dernières années, en France, pour la proportion de juifs qui y résident (moins de 550 000, soit moins d'un pourcent de la population), aucune autre communauté ne s'est fait tellement attaqué verbalement physiquement ou bien tuée (école de Toulouse...)

La grande différence avec tous les massacres que vous citez est que, ce sont des citoyens "français" habitant "Lyon" qui ont étés déportés de la gare de Perrache.

A Lyon, il y a eu 1677 juifs extradés dont 367 enfants, selon les chiffres du Musée Berthelot. C'est déjà trop pour beaucoup.

Et puisque l'on parle de Lyon et de Lyonnais, pourquoi alors ne pas ériger un mémorial pour la REVOLTE DES CANUTS qui a fait 276 morts, selon les archives municipales.

Déposé le 15/09/2019 à 15h34  
Par Sakura Citer

Bozo a écrit le 13/09/2019 à 16h51

La génération de demain...
Celle qui a insulté Bilal Hassani dans notre super premier centre commercial européen je suppose ?
Il y a du travail dirait Simone qui doit se retourner dans sa tombe

Oui il.y a du travail mais pas que chez les jeunes. Ceux ci ne sont pour bon nombre que le reflet.de l éducation de leurs parents. .

Déposé le 15/09/2019 à 12h56  
Par et en même temps Citer

C'est pas seulement la génération de demain qui est concerné par cette déviance. L'actuelle en est à la fois promotrice et actrice !

Déposé le 15/09/2019 à 11h36  
Par iannakepourheu Citer

Et les Tutsi, c'est de la merde ? Les Amérindiens, ça fait un bail qu'ils attendent leur mémorial à Lyon.

Déposé le 15/09/2019 à 11h07  
Par Papimouzo Citer

Lepapet a écrit le 14/09/2019 à 08h24

Houlala ! il prend des risques Papimouzo, des sacrés même.
Mais bon ! comme il a l'air de bien connaitre le sujet, on
ne peux qu'abonder dans son sens.
Le plus beau mémorial, c'est et reste le livre de Primo Lévi…
Les livres, on les brûle de temps en temps, mais en règle
général : on ne les tague et dynamise pas.
Alors ! Mesdames et Messieurs les Politiques réfléchissez un
peu avant de prendre des risques inutiles.

Merci Monsieur le papet !

Déposé le 15/09/2019 à 09h13  
Par CQFD. Citer

Le Dernier Panache a écrit le 14/09/2019 à 15h33

Et le mémorial du génocide vendéen ?

C'est pour quand ?

Jamais. La ripoublique devrait reconnaître ses propres crimes.

Vous semblez oublier que ce sont les Vendéens qui ont commencé les massacres!!!

Déposé le 15/09/2019 à 08h33  
Par bizness Citer

"Oui...et dans 100 ans encore ?" François Mitterrand.

Déposé le 14/09/2019 à 23h27  
Par Lugdu69 Citer

La grande différence avec tous les massacres que vous citez est que, ce sont des citoyens "français" habitant "Lyon" qui ont étés déportés de la gare de Perrache,
Et une autre différence est que l'esclavagisme, genocide arménien, Rwanda... ceci est du passé donc le souvenir est bon mais mais n'a pas trop d'impact sur le présent et le futur, tandis que dans les rues de nos villes en France des citoyens français de co cession juive recoi ent quotidiennement des : "Hitler n'a pas fini son travail" "mort aux juifs " "retourne dans ton pays"(par ailleurs phrase que je ne comprends pas trop , venant de leurs part, car d'après eux ce pays n'est pas le leur...)
Lorsque ça n'arrive pas aux mains ...
À savoir depuis les 70 dernières années, en France, pour la proportion de juifs qui y résident (moins de 550 000, soit moins d'un pourcent de la population), aucune autre communauté ne s'est fait tellement attaqué verbalement physiquement ou bien tuée (école de Toulouse...)

Déposé le 14/09/2019 à 23h12  
Par anonyme du jour Citer

Jeanne T a écrit le 14/09/2019 à 10h48

A quand un mémorial pour les 120 millions de morts de l'avortement ?

Mince. Une question qui dérange.
Un sujet tabou. A faire taire. Vite.

Et un autre pour les ovules non fécondés, des milliards là aussi qu'il ne faut pas oublier !
Toutes les femmes devraient être contraintes par la loi de produire le plus d'enfants possibles, ce n'est pas comme si on commençait à être serrés sur not p'tite planète...

Excusez-moi pour l'ironie, mais quand on lit des âneries pareilles on a l'impression d'être revenu au moyen--âge !

Déposé le 14/09/2019 à 21h22   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lol Citer

@oups moi aussi j’ai été censuré pourtant bizarrement je n’ai rien dit de spécial si ce n’est ce qui intéresse vraiment la génération de demain ou même celle d’aujourd’hui mais bon pas vraiment étonné par le « modérateur » de LyonMag... Mettez un fait divers avec Mokhtar comme suspect et là vous pourrez y aller il n’y aura pas de censure mais sur la communauté dont il ne faut citer le nom... surtout pas! La bise au « modérateur » l’avant garde de notre peuple comme dirait Manu notre ancien 1er « ministre » exilé en espagne

Déposé le 14/09/2019 à 20h27  
Par Oups Citer

Je trouve dommage que mes précédents propos aient été censurés !!
Il y a bien des peuples sur notre planète qui ont subit de terrible souffrance, massacre et extermination.

J'entends les souffrances du génocide des Incas, des Indiens d’Amérique, des Arméniens, du Rwanda, ...
J'entends les déportations des Noirs d'Afrique, des Colonisations,
j'entends l'esclavagismes des peuples slaves et Africains,
J'entends la souffrance du Peuple Palestinien et de l'Apartheid Sud Africaine.

J'entends toute ces souffrances.

Personne ne peut se prévaloir d'une souffrance et d'un souvenir supérieur.

Déposé le 14/09/2019 à 18h24   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par memorial Citer

Et le mémorial des victimes du macronisme c’est pour quand ??

Déposé le 14/09/2019 à 17h29   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par d’accord Citer

D’accord pour ériger ce mémorial mais les sepharades qui n’ont pas soufferts de la guerre doivent se faire discrets ! Seuls les ashkénazes ont terriblement soufferts et ont droit au chapitre. Merci .

Déposé le 14/09/2019 à 15h35  
Par Claudo Citer

mam44 a écrit le 14/09/2019 à 13h50

Si ce mémorial doit être érigé il doit l'être au nom de tous les déportés qu'ils soient,juifs, ou autres. Ceux qui ne sont pas revenus n'etaient pas forcément juifs,il faut s'en souvenir aussi.

Mais non,vous n etes pas important vous !!!

Déposé le 14/09/2019 à 15h33  
Par Le Dernier Panache Citer

Et le mémorial du génocide vendéen ?

C'est pour quand ?

Jamais. La ripoublique devrait reconnaître ses propres crimes.

Déposé le 14/09/2019 à 13h50   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par mam44 Citer

Si ce mémorial doit être érigé il doit l'être au nom de tous les déportés qu'ils soient,juifs, ou autres. Ceux qui ne sont pas revenus n'etaient pas forcément juifs,il faut s'en souvenir aussi.

Déposé le 14/09/2019 à 12h35  
Par Non à LaRem Citer

Construire un mémorial c'est louable et bien venu.
Mais, lorsque je constate que beaucoup de lyonnais ne connaissent même pas l'origine de Veilleur de pierre, je suis en droit de me poser des questions de l'intérêt pour les générations futures.

Déposé le 14/09/2019 à 11h47  
Par Couchépabougé Citer

C est un superbe projet

Déposé le 14/09/2019 à 11h03  
Par Mito Citer

Parités et victimisation. a écrit le 14/09/2019 à 10h59

Et pour le Genocide Arménien ? Et pour les autres ? C’est vrai qu’ils ne représentent rien et ne sont rien .

Vous n'êtes probablement pas Lyonnais pour avoir un tel commentaire. Le mémorial du génocide arménien se trouve place Antonin-Poncet, et chaque année une cérémonie y est organisée. Dès qu'un tag apparaît, la Ville le fait enlever dans les jours qui suivent.

Déposé le 14/09/2019 à 10h59  
Par Parités et victimisation. Citer

Jeanne T a écrit le 14/09/2019 à 10h48

A quand un mémorial pour les 120 millions de morts de l'avortement ?

Mince. Une question qui dérange.
Un sujet tabou. A faire taire. Vite.

Et pour le Genocide Arménien ? Et pour les autres ? C’est vrai qu’ils ne représentent rien et ne sont rien .

Déposé le 14/09/2019 à 10h48  
Par Jeanne T Citer

A quand un mémorial pour les 120 millions de morts de l'avortement ?

Mince. Une question qui dérange.
Un sujet tabou. A faire taire. Vite.

Déposé le 14/09/2019 à 08h38  
Par Paix sur le monde . Citer

Maindouk a écrit le 14/09/2019 à 00h05

Souvenons nous pour ne pas reproduire sauf en Palestine

Exactement. Ils condamnent l’extreme droite en France mais ils la pratiquent en Israël . Comme quoi, l’hypocrisie est universelle .

Déposé le 14/09/2019 à 08h24  
Par Lepapet Citer

Houlala ! il prend des risques Papimouzo, des sacrés même.
Mais bon ! comme il a l'air de bien connaitre le sujet, on
ne peux qu'abonder dans son sens.
Le plus beau mémorial, c'est et reste le livre de Primo Lévi…
Les livres, on les brûle de temps en temps, mais en règle
général : on ne les tague et dynamise pas.
Alors ! Mesdames et Messieurs les Politiques réfléchissez un
peu avant de prendre des risques inutiles.

Déposé le 14/09/2019 à 00h05  
Par Maindouk Citer

Souvenons nous pour ne pas reproduire sauf en Palestine

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.