Douze millions d'euros manquant au Sytral : Michel Mercier veut forcer la Région à payer

Douze millions d'euros manquant au Sytral : Michel Mercier veut forcer la Région à payer
Michel Mercier - LyonMag

Michel Mercier est un homme de réseaux.

C’est aussi pour cela que politiquement, il a toujours été dans les bons coups. Et que malgré des dossiers puants comme le Rhônexpress ou le musée des Confluences, il n’a jamais été inquiété outre mesure.

Une autre affaire est en cours pour l’actuel président de la Communauté d’agglomération de l’Ouest lyonnais (COR). Nous avions évoqué la somme de 12 millions d’euros que sa collectivité devait au Sytral. Et qu’il n’avait toujours pas versé au syndicat en charge des transports en commun lyonnais.

Or, Michel Mercier a une idée en tête et a pris sa plume pour en faire profiter l’ensemble des maires concernés par le dossier. L’objectif de l’ancien ministre de la Justice est double.

D’une part, il tente d’expliquer qu’il n’est en rien responsable de cette situation qui plombe les comptes de la COR. Et d’autre part, il en profite pour tacler le député LR du Rhône, Patrice Verchère, dont le principal défaut à ses yeux est d’avoir fait connaître son intention de briguer la présidence de ladite COR à l’issue des prochaines élections municipales.

Michel Mercier laisse donc entendre dans son courrier qu’en tant qu’élu régional, Patrice Verchère n’a pas su obtenir de la Région Auvergne-Rhône-Alpes qu’elle mette la main au porte-monnaie pour régulariser la situation polémique.

L’ancien président du Département du Rhône se garde bien d’expliquer aux maires pourquoi il a tant tenu à conserver la compétence transport au moment où celle-ci était partout ailleurs transférée aux Régions. S’il avait accepté de simplement appliquer la règle, tout serait réglé depuis longtemps, et la COR ne se retrouverait pas dans une position aussi délicate.

"Le Code des collectivités territoriales prévoit que la compensation de la charge transport de la COR doit être intégralement compensée par la Région qui a elle-même été compensée par le Département, écrit ainsi Michel Mercier. Depuis 2017, nous n’avons pas pu obtenir le paiement de cette compensation et après avoir commencé à payer les premières trimestrialités au Sytral, j’ai cessé d’honorer ses demandes de paiement. Aujourd’hui, nous devons plus de 9 millions d’euros et la Région, qui nous doit 12 millions, déclare attendre d’être compensée par le Département pour nous payer. (…) J’ai de nouveau saisi le préfet et le gouvernement. Le préfet vient de m’informer qu’il mettait en œuvre la procédure de paiement d’office en saisissant la Chambre régionale des comptes afin qu’elle adresse une mise en demeure aux collectivités débitrices à l’égard de la COR. Si cette mise en demeure n’était pas suivie d’effet, il appartiendrait au préfet d’inscrire cette dépense dans les budgets des collectivités concernées".

Pour forcer la main du préfet Pascal Mailhos, Michel Mercier a fait chauffer son téléphone. Il s’est appuyé sur son amie MoDem Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Mais aussi sur Patrick Strzoda, directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, qu’il avait nommé en 2008 directeur de l’OPAC du Rhône.

Mis en cause, Patrice Verchère n’a pas vraiment apprécié la manœuvre de l’ancien Garde des Sceaux. Lui aussi s’est lancé dans la rédaction d’un texte en guise de réponse. Le député rappelle qu’à l’époque des décisions, ce n’était pas lui mais "Dominique Despras, votre plus proche vice-président à la COR" qui représentait la Région au sein de la commission chargée de régler les relations financières entre la COR, le Département et la Région.

Patrice Verchère revient également sur l’épisode du 1er juin 2017. Alors que le Département du Rhône et la COR avaient conclu un accord financier global, Michel Mercier avait tout remis en cause avec un courrier surprise dans lequel il "informe le président du Département de son souhait de revoir les termes et les conditions de l’accord du 5 mai".

En attendant, le Sytral espère toujours toucher un jour son argent.

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gab le 26/11/2019 à 16:25
La Ripoublique En Marche a écrit le 19/11/2019 à 16h04

Ce mec est vraiment une p0urriture...
Elle est belle la FM .: !

Cet argent serait bien utile au SYTRAL pour le rachat du contrat Rhonexpress et remplacement par le tram T3

Signaler Répondre

avatar
La Ripoublique En Marche le 19/11/2019 à 16:04

Ce mec est vraiment une p0urriture...
Elle est belle la FM .: !

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 19/11/2019 à 09:55

Quand je vois sa tête bien que n étant pas psy je le devine imbue de sa personne !
Faux cul. Menteur. Profiteur bref comme son copain balkany !
D ailleurs ne serait il pas de la même secte dont je tairai le qualificatif car. peut être censuré ensuite et dont fait parti COLLOMB.

Signaler Répondre

avatar
La comedie Humaine le 19/11/2019 à 05:57

Dans les deux cas c’est nous qui payons !!!! Pauvres Mercier qui a tant fait de mal et vole d’argent avec sa Joelle Ou sont les ( vrais) juges ?

Signaler Répondre

avatar
Pourris le 18/11/2019 à 19:10
Lyonnais. a écrit le 18/11/2019 à 17h03

Alors Fouzya, en tant que présidente du Sytral, vous attendez quoi pour lui coller un procès au fesses ?
En plus, vous connaissez les arcanes des palais (de justice), alors au boulot, récupérez donc notre argent, le Sytral institution publique en a bien besoin !!!!!!!!!!

Attendriez vous un ordre de votre mentor Collomb ?

Son 1er mentor est... Michel Mercier, tout est dit

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 18/11/2019 à 18:42

Décidément Lyon mag ou se trouve votre soi disant liberté d expression quand on parle de personne avec réseaux franc maçonnique.
C est vrai qu on a rien à voir avec les U. S. A.

Signaler Répondre

avatar
compris le 18/11/2019 à 18:34

Une bande de pote qui c est gavé des années mais maintenant il faut payer la note donc on force le moins gourmand

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais. le 18/11/2019 à 17:03

Alors Fouzya, en tant que présidente du Sytral, vous attendez quoi pour lui coller un procès au fesses ?
En plus, vous connaissez les arcanes des palais (de justice), alors au boulot, récupérez donc notre argent, le Sytral institution publique en a bien besoin !!!!!!!!!!

Attendriez vous un ordre de votre mentor Collomb ?

Signaler Répondre

avatar
contribuable le 18/11/2019 à 14:23

il veut faire payer a la collectivité les dettes de la COR. cest scandaleux. le sytral doit saisir le tribunal d'urgence. faut virer tous ces individus l'an prochain et les coller au tribunal.

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 18/11/2019 à 12:45

quand on lit ce genre d'article, on ne peut que comprendre les GJ. Suffit que ces derniers arrêtent la casse et les violences lors de leurs manifestations pour que les choses changent enfin. Mais le veulent-ils vraiment ? Où sont-ils finalement pas mieux que nos politiciens ?

Signaler Répondre

avatar
Fouzy Bouzerdi le 18/11/2019 à 12:37
Fouzyia Bouzerda a écrit le 18/11/2019 à 09h42

Qui était la présidente du SYTRAL ? avant que :

https://actu.fr/auvergne-rhone-alpes/lyon_69123/politique-lyon-fouzyia-bouzerda-tacle-david-kimelfeld-se-fait-punir_28168789.html

Et qui est présidente du Sytral aujourd'hui ?
Ah oui, copain/copine du même bord au détriment du Sytral, et pourquoi elle ne fait pas le forcing pour se faire payer, la dame ?
Ah oui, c''est Michel Mercier, alors c'est cadeau !!
En 2020, nos referons les comptes par les urnes, n'ayez aucune inquiétude !

Signaler Répondre

avatar
manoeuvres le 18/11/2019 à 11:20

Et les manoeuvres de l'intéressé avec les responsables départementaux du parti Radical dans la gestion du siège historique du parti centriste , rue d'Algérie avant que la fédération du parti radical de la métropole de Lyon soit créée.

Signaler Répondre

avatar
phge le 18/11/2019 à 10:43

on peut en payer des impots pour financer toutes leurs salades ... en tous les cas il ne semble pas que ce Mr mercier ait le souci du bien commun .
Il a agi et continue d agir que par interet ou par esprit de nuisance

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 18/11/2019 à 10:40

Heureusement que monsieur Mercier n'a pas pris ses fonctions au Conseil constitutionnel ...

Signaler Répondre

avatar
Mimich69 le 18/11/2019 à 10:30

Michel...michel...vous êtes en tord alors pourquoi gagner du temps et accuser un député sans doute l'un des seuls..qui boss sur le terrain..michel michel. Stop

Signaler Répondre

avatar
Pink floyd le 18/11/2019 à 10:24

Et la vente des logements pompiers ?les heures sup des ex logés ?

Signaler Répondre

avatar
voyons le 18/11/2019 à 10:10
johann a écrit le 18/11/2019 à 09h43

et l'etat peut pas aussi l'aider le sytral pour payer les travaus du metro comme pour les metros du grand paris

oula!
je te rappel que nous sommes des provinciaux... a ce titre, nous nous devons de financer les transport en commun de la capital!
tu ne crois quand meme pas que nous allons nous liberer de nos chaines!!!!!???
nous sommes deja dans une baronnie locale forte nous permettant de perdre nos droits/libertés a son profit, alors s'emanciper d'une monarchie qui utilise nos taxes pour finacer la ville lumiere, c est impensable!

Signaler Répondre

avatar
on continu le 18/11/2019 à 10:07

on va deja s occuper des voitures de focntions et des chauffeurs des "dirigeants" du Sytral.... et se questionner sur les relations entre ce syndicat et la cour de Collomb... comme Aulas et son stade (que nous avons financé) qui va recevoir un tram continu, pour faire vivre SON machin "culturel"

et dire que la presidente se presente aux municipales

au fait, Mercier en est ou de ses proces? et les emprunts toxiques du departement, on en parle??

Signaler Répondre

avatar
au fait michel le 18/11/2019 à 10:04

Et si tu mettais le premier million que tu nous as volé depuis des années

Signaler Répondre

avatar
Casimir le 18/11/2019 à 09:54

Ce mec se croit tout permis il est vraiment dingue ! Il ne veut pas aussi qu'on lui paie ses frais de bouche ?

Signaler Répondre

avatar
johann le 18/11/2019 à 09:43

et l'etat peut pas aussi l'aider le sytral pour payer les travaus du metro comme pour les metros du grand paris

Signaler Répondre


avatar
les dirigeants ! le 18/11/2019 à 09:40

Supprimez les voitures de fonctions et les avantages non liées à l'activité des transports en commun !

Signaler Répondre

avatar
typiquement francais !! le 18/11/2019 à 09:32

La COR paie, puis se fait rembourser par la région, qui elle même se fait rembourser par le département..... Et si le département payait directement ? Ca ne serait pas plus simple ? Après j’avoue que je n’ai pas fait l’ENA, donc je réfléchis en bon père de famille :)

Signaler Répondre

avatar
Mirou69 le 18/11/2019 à 09:25

Une casserole de plus au cul de big Mercier

Signaler Répondre

avatar
un seul mec le 18/11/2019 à 08:54

un seul élu peut foutre la merde comme ça ?
Vivement une démocratie directe sans ces représentants qui bloquent tout.
Mercier était aussi trésorier du Modem.
Moi ça me fait rire.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.