Lyon : de la galère du porte-à-porte pour les Républicains

Lyon : de la galère du porte-à-porte pour les Républicains
Pierre Oliver en opération porte-à-porte - LyonMag

Ce samedi, le jeune candidat LR pour le 2e arrondissement de Lyon était en mode hyper actif pour tenter de se faire connaître de possibles électeurs malgré tout bienveillants.

La phrase d’accroche est simple : "Je suis le candidat de la droite et du centre et je voulais me présenter à vous et vous demander s’il y avait des choses que vous vouliez nous faire remonter". Pierre Oliver –le candidat – écoute. Sarah, militante, note tout sur un petit cahier d’écolier.

Mais avant d’en arriver là, il y a la phase plus délicate de passer les deux portes pourvues de digicode qui protègent les immeubles. Une des solutions est de suivre l’un de ses habitant regagnant son logement, ce qui permet d’accéder à l’intérieur puis à l’ascenseur. "A 18h en semaine le porte à porte est plus facile car les gens rentrent chez eux", explique Pierre Oliver (prononcer "Oliveur"). Mais le samedi à 15h, les portes de la rue Vaubecour ne s’ouvrent pas facilement. Une fois passé la double barrière, le duo emprunte l’ascenseur jusqu’à l’étage le plus élevé et entreprend le contact avec les éventuels occupants des étages.

Pierre Oliver et Sarah, militante d’aujourd’hui plongée dans la politique à 8 ans pour accompagner son père élu dans un village du Puy de Dôme, ne sont pas au bout de leur peine : rares sont les habitants présents. Mais si la sonnette retentit dans le vide, reste la solution de glisser un tract sous la porte en bois, généralement fort belle, de ces beaux appartements. Quelques-uns des destinataires utiliseront l’adresse mail indiquée sur le tract pour faire un retour au jeune candidat.

Parfois, heureusement, la porte s’ouvre. Encore faut-il, pour que les gens qui sont derrière puisse écouter un peu de campagne, qu’ils soient inscrits sur les listes électorales à Lyon. Les étudiants en colocation, par exemple, votent chez leurs parents : "A Charbonnières ! Il y a de l’enjeu", sourit avec ironie l’un d’entre eux avant de dégringoler les marches en bois massif et enfourcher son vélo. Pierre Oliver soupire et explique : "A Charbonnières il y a 4 listes de droite qui arrivent avant la première liste de gauche".

Mais les étudiants ne sont pas les seuls à ne pas voter à Lyon : "Je vote en Vendée, explique un sexagénaire distingué, car il y a des enjeux environnementaux importants". Dans ce cas-là, Pierre Olivier n’oublie jamais de proposer une inscription sur les listes électorales lyonnaises "en deux clics en envoyant une photo de votre carte d’identité et un justificatif c’est fait". Peu probable que cela fonctionne pourtant.

Le problème est alors d’opérer une retraite rapide pour pouvoir tenter sa chance avec des électeurs inscrits et lyonnais. Ce n’est pas toujours possible : même quand ils votent loin, ils ont des idées à faire passer : "sur la place Ampère les travaux commencent à 6h30. Leurs gros appareils sonnent quand ils reculent : ça me réveille", s’énerve une dame âgée. Et le vendéen trouve également "que depuis 1994, grosso modo, les choses se dégradent : même dans l’immeuble vous avez des gens qui laissent des fauteuils abandonnés dans les parties communes". Pierre Oliver ne peut s’empêcher : "moi j’habite cours Charlemagne, et j’ai deux canapés en bas de chez moi qui attendent preneurs".

Enthousiaste à l’idée de discuter, Pierre Oliver, qui avoue adorer cette activité de porte à porte, se rappelle soudain que son interlocuteur ne pourra pas voter pour lui. Heureusement son téléphone portable vibre, c’est Etienne Blanc qui a un conseil à lui demander "Je suis en tractage là, on en parle plus tard ?", murmure le candidat du 2e avant de raccrocher. En souriant il explique comment Etienne Blanc, la tête de liste à droite pour Lyon, l’a recruté : "Je suis allé le voir à une soirée de l’OL il y a 18 mois. Je lui ai dit ‘je suis de droite’ mais je ne vous demande rien. Et il m’a répondu : votre profil m’intéresse".

Pierre Oliver est surement de droite, mais quand il le dit dans l’embrasure des portes qui s’ouvrent il ajoute, toujours un peu timidement "je ne sais pas si ça correspond à votre étiquette ?". Personne ne dit jamais non, mais jamais oui non plus. Peut-être ne savent-ils plus trop où ils en sont. Ils savent surtout qu’ils en veulent aux encombrants abandonnés partout et aux trottinettes sauvages qui slaloment. Pierre Oliver a une solution "on pourrait parquer les trottinettes sur des places de stationnement" ? "Oui, mais ça réduirait la place pour les voitures", remarque une habitante qui pourtant reconnait avoir apprécié l’expérience de piétonisation menée par la Métropole.

On se sépare bons amis. Est-ce que cela sera payant ? Pierre Oliver le pense "quand il faudra voter ils se souviendront qu’ils en ont vu qu’un : c’est moi". Mais il reste des portes à ouvrir d’ici mars.

@lemediapol

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le cadavre bouge encore? le 28/11/2019 à 17:04

LR c'est fini!

Signaler Répondre

avatar
Rouletabille le 22/11/2019 à 06:31

Bonne initiative mais plutôt que de rentrer comme un voleur dans les immeubles il devrait utiliser les interphones dont sont équipés la plupart des immeubles.

Signaler Répondre

avatar
vlm690013 le 19/11/2019 à 17:53

Bravo:
un jeune, et qui travaille donc qui connait les vrais sujets
et qui connait très bien le 2ème

Cela fera un coup de neuf

Bravo Pierre Oliver, futur maire 2

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 19/11/2019 à 15:50

Ces militants devraient profiter du porte à porte pour proposer une tombola de la dinde de Noël pour remplir les caisses de LR.

Signaler Répondre

avatar
MOMOFFZ le 19/11/2019 à 15:27

J'ai eu un papier sur le palier de ma porte de son équipe.

Signaler Répondre

avatar
Geraldine M le 19/11/2019 à 13:48

Pour votre information il a sonné chez moi rue Delandine! Plutôt une bonne approche, il n’est pas un apparatchik car il travaille par ailleurs.
Bonne impression, je pense voter pour lui, même si je n’aime pas trop LR.

Signaler Répondre

avatar
Le2e le 18/11/2019 à 22:41

Ça va faire du bien, un jeune Maire d’arrondissement
Il va gagner selon moi!

Signaler Répondre

avatar
po l'habitude le 18/11/2019 à 21:25

ouaaaa les RIPOUBLICAINS vont visiter les gueux, tu m'étonnes qu'ils trouvent ça galère

Signaler Répondre

avatar
Torpille!!! le 18/11/2019 à 18:31

qu'il soit sympa actif et à l'écoute c'est son rôle ok, mais son "envoi" dans le 2ème ne sert qu'à torpiller Broliquier dont il fut décider de le "virer"..pourquoi je ne sais, cuisine politique intra-muros!

Signaler Répondre

avatar
Ryan Memphis le 18/11/2019 à 17:56

Franchement ça doit être chiant à faire! Mais le gars il a l’air motivé

Signaler Répondre

avatar
identique le 18/11/2019 à 16:22
Nous contemplons la chute de Lyon a écrit le 18/11/2019 à 12h57

Ils auront plus de chance s'ils forment un partenariat avec les Témoins de Jéhovah...

c'est la même chose, il vient leur prêcher la bonne parole, écouter leurs gros malheurs de riches, et leur promet le paradis s'ils votent pour lui !

Bravo pour cet article médiapol ! maintenant ils vont tous venir sonner à nos portes ;)

Signaler Répondre

avatar
Melanie69 le 18/11/2019 à 16:01

Il a l’air dynamique!

Signaler Répondre

avatar
Hugot le 18/11/2019 à 15:48

Ce jeune homme a sonné chez moi, il est resté pour prendre en note tout ce que j'avais à dire :
- Problèmes liés à la sécurité!
- La saleté de nos rues
- Les trottinettes électriques et les accidents qu'elles entraînent.

Cela change d'avoir un jeune qui se lance en politique.
Je lui souhaite bonne chance en tout cas

Signaler Répondre

avatar
lugdu le 18/11/2019 à 15:19

il a du mérite, bravo !

Signaler Répondre

avatar
Marie-Lyse le 18/11/2019 à 13:46

Je lui ai ouvert il y a qques semaines en porte-à-porte et je trouve qu’il est dynamique et motivé. Ça change des autres candidats qui se complaisent dans un fauteuil mais ne font pas de terrain. Pierre Oliver aime les gens et ça se voit !

Signaler Répondre

avatar
Vive la France! le 18/11/2019 à 13:30

Du porte à porte,genre ENGIE ? Ben voyons quand je vois les politiciens ,pourris jusqu'aux os,je les évite vite fait !!!

Signaler Répondre

avatar
Nous contemplons la chute de Lyon le 18/11/2019 à 12:57

Ils auront plus de chance s'ils forment un partenariat avec les Témoins de Jéhovah...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.