Municipales à Lyon : Grégory Doucet (EELV) a trouvé ses têtes de liste

Municipales à Lyon : Grégory Doucet (EELV) a trouvé ses têtes de liste
LyonMag

"Nous allons démontrer que nous sommes en capacité de gouverner. Nous allons faire une campagne joyeuse et bienveillante", promet Grégory Doucet.

Elu d’éclatante façon par les militants et sympathisants EELV en septembre dernier, le leader vert qui se présente dans le 3ème arrondissement aux municipales peut maintenant présenter ses 8 co-têtes de listes.

Rémi Zinck dans le 4e, Valentin Lugentstrass dans le 2e, Sylvain Godinot dans le 1er, ont été choisis à l’issue d’un processus au doux nom de sociocratie, "qui a été long", reconnait Grégory Doucet, mais qui doit revêtir les personnalités qui en sont sortis d’une légitimité supplémentaire.

Pour l’instant, ces militants anciens ou plus récents (Florence Delaunay est co-présidente de la "Ville à Vélo" et a rejoint "Changer Lyon" au printemps, elle se présente dans le 6e arrondissement, Sonia Zdorovtzoff est secrétaire d’EELV depuis le 23 novembre – elle ira se présenter dans le 8e), sont dans les starting-blocks.

Certains sont expérimentés en politique, comme Fanny Dubot qui se présente dans le 7e et  qui a déjà fait campagne en 2012 et 2017 aux législatives.

Mais c’est la première campagne de Nadine Georgel, lyonnaise depuis 35 ans et installée dans le 5e. Et c’est le cas aussi pour Camille Augey, ancienne habitante bébé de la Guillotière, taupe aux Lazaristes, brillante étudiante de l’école Centrale de Paris, négociante en vin pour gagner sa vie tout en développant des processus de purification des particules en suspension dans le vin qui n’utiliseraient pas les produits animaux : "si je gagnais un euro chaque fois que j’ai expliqué ce qu’était le vin végétalien, je serais riche", sourit-elle.


L’équipe complète est jeune, bien éduquée (3 sciences po, 3 écoles d’ingénieur, 2 profs) et emmenée par un cadre international formé dans une école de commerce.

Les chiffres issus des sondages sont très bons : "la génération climat se retrouve naturellement dans notre démarche", se réjouit Grégory Doucet alors que le dernier sondage LyonMag estime que près de 40% des 18-35 ans ont l’intention de voter pour les listes vertes.

La campagne peut continuer à commencer.

@lemediapol

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le gaulois est de retour le 29/11/2019 à 09:39

Comme en 81 des barbus (prof) viré 2ns après par tonton

Signaler Répondre

avatar
AC le 29/11/2019 à 08:45

Premiers en intention de vote auprès de la tranche d’âge chez qui il y a le plus d’abstention...

Signaler Répondre

avatar
Recyclages le 29/11/2019 à 08:10

Et de très malins politiciens vieille école - sciences po, école de commerce...- rhabiller en vert pour mieux vendre leurs salades

Signaler Répondre

avatar
Les bébés bobos! le 29/11/2019 à 07:52

Profils de bobos dans toute leur splendeur!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.