Avec Delphine Batho, Bruno Bernard (EELV) dit "non" aux écrans publicitaires à Lyon

Avec Delphine Batho, Bruno Bernard (EELV) dit "non" aux écrans publicitaires à Lyon
Grégory Doucet, Delphine Batho et Bruno Bernard (de gauche à droite) devant une affiche publicitaire rue de la République - LyonMag

L'ancienne ministre de l'Ecologie Delphine Batho s'est joint ce lundi à Bruno Bernard, candidat EELV à la Métropole de Lyon, pour affirmer leur opposition à la publicité de rue.

"Les Lyonnais ont le droit de profiter de la beauté de leur ville", a déclaré l'ancienne ministre de François Hollande. La présidente de Génération Ecologie s'attarde surtout sur les écrans numériques : "les études montrent qu'ils ont un effet néfaste sur la santé, qu'ils consomment autant en électricité qu'une famille en un an et qu'ils entraînent beaucoup d'accident de la route".

Benjamin Badouard, fondateur du collectif "Plein la vue", était présent lui aussi. "Les gens se mobilisent de plus en plus contre ces publicités, nous voulons la remettre à sa place", affirme-t-il. Le candidat inscrit sur la liste de Bruno Bernard ne veut plus "de cette pollution visuelle qui n'avantage que les grands groupes et qui véhicule des clichés".

Quelles solutions ?

On estime qu'un Français est confronté en moyenne à 1200 publicités par jour. Un chiffre beaucoup trop élevé pour les Verts. Pour remédier à ça, Bruno Bernard a annoncé une liste de mesures et de volontés applicables à Lyon : l'interdiction des panneaux vidéo-publicitaires dans l'espace public, la limitation à 4m² de la taille des supports publicitaires (12m² actuellement), l'interdiction des bâches publicitaires pendant les travaux (sauf sur les bâtiments historiques car cela dépasse les compétences de la Métropole), l'interdiction de la publicité au sol et par projection et enfin l'amélioration de la lutte contre la publicité sauvage et l'innovation du secteur

Les Verts aimeraient aller plus loin, mais il y a des limites légales (au-delà de l'espace public, c'est à l'échelle nationale que tout se joue) et contractuelles. A Lyon, c'est l'entreprise JCDecaux qui détient le marché de l'affichage. Elle est liée à la Métropole jusqu'en 2032, année de la fin du contrat. Alors la prochaine présidence devra trouver des compromis afin de modifier les règles du contrat, un peu à la manière de celui du Rhônexpress.

Outre les enjeux de la surconsommation globale, une des principales causes du changement climatique, c'est aussi une guerre du visuel qui se joue entre Rhône et Saône. Cette bataille pourrait bien devenir un enjeu majeur des Métropolitaines, d'autant plus qu'il reviendra aux futurs élus de définir le règlement local de la publicité.

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
c’est le pompom le 21/01/2020 à 22:00

Il faut interdire les panneaux publicitaires pour que les lyonnais profitent de la beauté de la ville. Trop fort les verts qui militent pour mettre des éoliennes partout en France sans se soucier des paysages ! Étienne Blanc veut planter des arbres, développer la mobilité hydrogène...pendant que les verts veulent interdire la publicité. Je vote Étienne Blanc sans hésiter. Il y a l’écologie des interdictions d’un côté et l’écologie des alternative, des innovations, de l’efficacité pour se protéger des effets du changement climatique en cherchant à le limiter.

Signaler Répondre

avatar
rkl4 le 21/01/2020 à 20:58
grandest a écrit le 21/01/2020 à 12h01

Bravo pour ce message plein de bon sens!!
La publicité-raisonnable -fait partie de notre vie et de notre ville!
Sans publicité,plus d'économie et d'entreprises,plus d'emploi! c'est cela qu'on veut ? du chômage de masse?
Si les gens veulent des salaires plus élevés c'est pour consommer ,pas pour épargner,donc la publicite pour consommer est indispensable
CQFD
Tous ces ecolos sont les premiers à faire les soldes et à rouler en SUV!

L'humanité crève à cause de la surconsommation et vous vous l'encouragez ?!
Il y a trop de publicités partout, on est littéralement noyés !
Vous ne croyez pas qu'à la télévision, au cinéma et dans les journaux cela suffit ?
Il faut vraiment en avoir en plus sur des écrans numériques dans la rue ? qui consomment, de surcroît, de l'électricité ?
Par ailleurs je connais quelques écolos très sérieux qui consomment le minimum et qui ne roulent pas en SUV !

Signaler Répondre

avatar
marsht le 21/01/2020 à 12:04

avatar
grandest le 21/01/2020 à 12:01
superdukelyon a écrit le 20/01/2020 à 23h47

Il y a pleins de sujets beaucoup plus importants que de réglementer la publicité à Lyon. Mais nos khmers verts en font une nouvelle religion pour éluder les sujets vitaux pour la vie des lyonnais car ils n’ont aucune réponse concrète dans leur programme. Ils veulent dépenser de l’argent qu’ils n’ont pas, taxer, légiférer sur des sujets secondaires et faire l’impasse sur la vrai vie. Il n’y a qu’à voir ce que Grenoble est devenu en un mandat écolo : perte d’attractivité, hausse des impôts, ras le bol des actifs de la ville etc. Pour revenir au sujet, les tags et graffitis me dérangent bien plus que les écrans lumineux qui eux sont nettoyés par les afficheurs et qui rapportent de l’argent aux collectivités

Bravo pour ce message plein de bon sens!!
La publicité-raisonnable -fait partie de notre vie et de notre ville!
Sans publicité,plus d'économie et d'entreprises,plus d'emploi! c'est cela qu'on veut ? du chômage de masse?
Si les gens veulent des salaires plus élevés c'est pour consommer ,pas pour épargner,donc la publicite pour consommer est indispensable
CQFD
Tous ces ecolos sont les premiers à faire les soldes et à rouler en SUV!

Signaler Répondre

avatar
Bio internet le 21/01/2020 à 11:48
Alerte pollution a écrit le 21/01/2020 à 11h38

Ces messages publicitaires sont une agression et une pollution visuelle permanente en plus d'être aujourd'hui consommateurs d'énergie. Il faut mettre fin à cette expansion. L'espace public appartient à tout le monde, pas seulement aux acteurs économiques.

Bien dit! Au moins nous, sur internet, on ne consomme pas d'énergie et on ne pollue pas!

Signaler Répondre

avatar
Alerte pollution le 21/01/2020 à 11:38

Ces messages publicitaires sont une agression et une pollution visuelle permanente en plus d'être aujourd'hui consommateurs d'énergie. Il faut mettre fin à cette expansion. L'espace public appartient à tout le monde, pas seulement aux acteurs économiques.

Signaler Répondre

avatar
leren le 21/01/2020 à 11:20

Respect pour l'auteur de cet article qui ne craint pas le beau florilège de "OK boomer" qui se déchaîne dans les commentaires. Un sujet loin d'être anodin : La remontée spectaculaire et complétement incompréhensible des ventes de SUV qui sont une catastrophe tant du point de vue de l'accaparement de l'espace que des émissions de CO2 est clairement lié à un matraquage publicitaire. Et les écrans numériques consomment à eux seul l'équivalent énergétiques de plusieurs foyers.

Signaler Répondre

avatar
Blatage le 21/01/2020 à 09:08
superdukelyon a écrit le 20/01/2020 à 23h47

Il y a pleins de sujets beaucoup plus importants que de réglementer la publicité à Lyon. Mais nos khmers verts en font une nouvelle religion pour éluder les sujets vitaux pour la vie des lyonnais car ils n’ont aucune réponse concrète dans leur programme. Ils veulent dépenser de l’argent qu’ils n’ont pas, taxer, légiférer sur des sujets secondaires et faire l’impasse sur la vrai vie. Il n’y a qu’à voir ce que Grenoble est devenu en un mandat écolo : perte d’attractivité, hausse des impôts, ras le bol des actifs de la ville etc. Pour revenir au sujet, les tags et graffitis me dérangent bien plus que les écrans lumineux qui eux sont nettoyés par les afficheurs et qui rapportent de l’argent aux collectivités

C'est votre point de vue , mais bon !! Votons en 2020

Signaler Répondre

avatar
superdukelyon le 20/01/2020 à 23:47

Il y a pleins de sujets beaucoup plus importants que de réglementer la publicité à Lyon. Mais nos khmers verts en font une nouvelle religion pour éluder les sujets vitaux pour la vie des lyonnais car ils n’ont aucune réponse concrète dans leur programme. Ils veulent dépenser de l’argent qu’ils n’ont pas, taxer, légiférer sur des sujets secondaires et faire l’impasse sur la vrai vie. Il n’y a qu’à voir ce que Grenoble est devenu en un mandat écolo : perte d’attractivité, hausse des impôts, ras le bol des actifs de la ville etc. Pour revenir au sujet, les tags et graffitis me dérangent bien plus que les écrans lumineux qui eux sont nettoyés par les afficheurs et qui rapportent de l’argent aux collectivités

Signaler Répondre

avatar
Non à la Gauche le 20/01/2020 à 23:06

les baches publicitaires sur la rénovation permettent le mécénat, donc baissent le cout...
Les panneaux publicitaires font des rentrées d'argent à la métropole et pour les villes...
Donc avec les écolos préparez vous à payer !!!

Signaler Répondre

avatar
1083 le 20/01/2020 à 20:24
Sakura a écrit le 20/01/2020 à 14h22

Bien moi tous les jours je profite de la beaute de Lyon, en regardant tous les tags et affiches collés sur les murs. Et n ai même pas le temps de profites des pubs, tellement suis concentrée à ne pas marcher sur les crottes de chiens ou me cogner sur les trottinettes, vélos et bacs poubelles places n importe comment sur les trottoirs..

Je dis ça,, je dis rien

Alors merci de ne plus rien dire. ..

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 20/01/2020 à 20:11

Pauvre illuminé tu sais même pas ce que tu racontes car à Lyon déjà que C est le bordel
Les rues allumées alors je vous dit pas !!!!
Par contre la ou tu loges demande a ce l on
Te coupe l électricité dans ta rue pour voir

Signaler Répondre

avatar
Kmers vers le 20/01/2020 à 18:37

Oui elle a raison !

Car en plus de consommer de l'électricité de créer des accidents et bien ça fait perdre les plumes des oiseaux et ça fait pousser des dents aux poules !

Des poules qui font des oeufs carrés !!

Oui oui rigolez pas, comme elle je suis sain de corps et d'esprit !

Bon allez je vous quitte, des messieurs en blouse blanche du vinatier m'attendent pour me faire prendre mes médocs...

Comment ce parti de kmer vers, fait-il pour avoir des électeurs ?!

Signaler Répondre

avatar
Forza EELV le 20/01/2020 à 16:54

Qu'on supprime aussi l'éclairage des rues qui gaspillent les ressources !

Signaler Répondre

avatar
huionol le 20/01/2020 à 15:08
gogreen a écrit le 20/01/2020 à 14h07

Malheureusement le matraquage publicitaire qui pousse toujours un peu plus vers la surconsommation et l’épuisement des ressources est un des gros problèmes de notre société !

Exactement.

Signaler Répondre

avatar
huionol le 20/01/2020 à 15:08
rectificatif69 a écrit le 20/01/2020 à 13h50

A un moment il faut rappeler que la pub est aussi une rentrée fiscale (si les compta de la ville font bien le controle des rentrée...), donc je le rappelle, la ville touche un % en taxes sur les pubs physiques.
Par contre j'aimerai fortement, qu'on supprime les spot LED aveuglants des grues, qui me font mal aux yeux, ainsi qu'aux animaux. Et qu'on supprime ces nouveaux spots d'éclairage LED blanches des toits d'immeuble qui illumine tout, le ciel, la façade de l'immeuble, de ceux d'en face,...
ça fait mal aux yeux, ainsi qu'aux oisillons dans les nids qui se croient en pleins jour et continu à pailler et les jours de pleine lune, on se croirait à 12h, tellement il y'a de lumière...

Bien d'accord avec vous/

Signaler Répondre

avatar
Gab le 20/01/2020 à 14:43

Ils préfèrent nous augmenter les impôts pour payer les écoles, les métros etc. plutôt que d'encaisser des recettes publicitaires.

Signaler Répondre

avatar
vide comblé le 20/01/2020 à 14:38
Impressionnant a écrit le 20/01/2020 à 13h44

Les écolos n'ont vraiment que des soucis de bobos gâtés de centre ville. Les vrais sujets, ils ne voient pas, ou ne veulent pas les voir?

Disons qu'ils sont portés par des slogans qui relèvent plus d'une croyance religieuse que de la raison... d'où cet aveuglement pour ce qui les concerne et de l'adhésion de plus en plus forte d'une partie de la population tant est martelée la "bonne parole" verte et ses dix commandements écolos...

Le christianisme s'est effondré mais la population aura toujours besoin d'une religion, l'écologie comble ce vide...

P.S. elle a d'ailleurs ses propres interdits alimentaires, ces conduites de vie etc...

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 20/01/2020 à 14:22

Bien moi tous les jours je profite de la beaute de Lyon, en regardant tous les tags et affiches collés sur les murs. Et n ai même pas le temps de profites des pubs, tellement suis concentrée à ne pas marcher sur les crottes de chiens ou me cogner sur les trottinettes, vélos et bacs poubelles places n importe comment sur les trottoirs..

Je dis ça,, je dis rien

Signaler Répondre

avatar
gogreen le 20/01/2020 à 14:07

Malheureusement le matraquage publicitaire qui pousse toujours un peu plus vers la surconsommation et l’épuisement des ressources est un des gros problèmes de notre société !

Signaler Répondre

avatar
rectificatif69 le 20/01/2020 à 13:50

A un moment il faut rappeler que la pub est aussi une rentrée fiscale (si les compta de la ville font bien le controle des rentrée...), donc je le rappelle, la ville touche un % en taxes sur les pubs physiques.
Par contre j'aimerai fortement, qu'on supprime les spot LED aveuglants des grues, qui me font mal aux yeux, ainsi qu'aux animaux. Et qu'on supprime ces nouveaux spots d'éclairage LED blanches des toits d'immeuble qui illumine tout, le ciel, la façade de l'immeuble, de ceux d'en face,...
ça fait mal aux yeux, ainsi qu'aux oisillons dans les nids qui se croient en pleins jour et continu à pailler et les jours de pleine lune, on se croirait à 12h, tellement il y'a de lumière...

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 20/01/2020 à 13:44

Les écolos n'ont vraiment que des soucis de bobos gâtés de centre ville. Les vrais sujets, ils ne voient pas, ou ne veulent pas les voir?

Signaler Répondre

avatar
Meurt de lol! le 20/01/2020 à 13:21

N'allez surtout pas a Tokyo les bobos ecolos sinon vous allez faire un infarctus.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.