Policier tué à Bron : un troisième jeune interpellé

Policier tué à Bron : un troisième jeune interpellé
Photo d'illustration - LyonMag

Cette nouvelle arrestation a été menée lundi soir dans la Loire.

Un jeune homme de 24 ans a été interpellé près de Saint-Etienne alors qu’il se cachait chez une amie, rapporte le Progrès.

L’individu est un ami des deux autres suspects, déjà mis en examen dans l’enquête sur la mort de Franck Labois, mortellement percuté par un fourgon dans la nuit du 10 au 11 janvier lors d’une intervention à Bron.

Les auditions devraient permettre de déterminer si le jeune homme était présent ou non dans le véhicule au moment du drame.

X
16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
KALIA2018 le 22/01/2020 à 20:22

Que ses 3 protagonistes soient sévèrement sanctionnés !!! Dommage que la peine de mort, n existe pas !!! C est un acte ignoble. On devrait sanctionner les parents aussi car où est l education de ses gamins.... Vive la police et courage à la famille du policier

Signaler Répondre

avatar
Bibou le 22/01/2020 à 19:32

Si les associations, protection des mineurs, avec l'état qui l'heure laissent de faire ce que bon leurs semblent, vous êtes responsables et non les parents, le système est pourri ont va être comme en Amérique, la police est bloquée par le système TObira

Signaler Répondre

avatar
Rabibi le 22/01/2020 à 11:40

Il faut des punitions sévères pour cette racaille.

Signaler Répondre

avatar
Mal aux abdos le 22/01/2020 à 07:44
Sherlock knows a écrit le 21/01/2020 à 18h22

Saviez-vous que vos déclarations tombent sous la catégorie de propos haineux ? Elles peuvent faire l'objet d'une enquête de la part des pouvoirs policiers de l'Intérieur aussi.

Dire que quelqu un à une salle tronche est un propos haineux..... la bonne blague!
Dire des conneries aussi c est passible de sanctions ???
Faut pas deconner

Signaler Répondre

avatar
Humain le 22/01/2020 à 07:36
Sherlock knows a écrit le 21/01/2020 à 18h22

Saviez-vous que vos déclarations tombent sous la catégorie de propos haineux ? Elles peuvent faire l'objet d'une enquête de la part des pouvoirs policiers de l'Intérieur aussi.

Ha bon, parce que vous appelez comment un être humain qui écrase sciemment, dans le but de l'éliminer, un autre être humain ?

Un individu lambda respectueux des autres ?

Pouriturr, ce n'est pas insultant mais assez juste je pense.

Signaler Répondre

avatar
peine minimale le 22/01/2020 à 06:49

Quelle que soit la punition infligee par les juges, ce serait bien que ces trois gaillards ne puisssent plus jamais prendre le volant d' une voiture. Voiturette sans permis a vie!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Totalitaire et français le 22/01/2020 à 04:30
Gcampo a écrit le 21/01/2020 à 22h45

Je ne doute pas que tout les moyens de la police seront mis en œuvre pour faire taire les pensées dissonantes !!
S'ils mettaient un infime partie de ces ressources là pour s'occuper de la racaille, on n'en serai pas là...

Enfin un résistant de la pensée unique dévastatrice française. Le fachisme effectivement interdit les propos qui ne vont pas dans leurs sens .

Signaler Répondre

avatar
Paix le 22/01/2020 à 03:38

Normal qu'ils les ont retrouvée rapidement vu qu'ils étaient sous comssion rogatoire.

Signaler Répondre

avatar
et bin le 22/01/2020 à 00:01

Si on peut plus dire ce qu’on pense ! Elle est où la démocratie ??

Signaler Répondre

avatar
Gcampo le 21/01/2020 à 22:45
Sherlock knows a écrit le 21/01/2020 à 18h22

Saviez-vous que vos déclarations tombent sous la catégorie de propos haineux ? Elles peuvent faire l'objet d'une enquête de la part des pouvoirs policiers de l'Intérieur aussi.

Je ne doute pas que tout les moyens de la police seront mis en œuvre pour faire taire les pensées dissonantes !!
S'ils mettaient un infime partie de ces ressources là pour s'occuper de la racaille, on n'en serai pas là...

Signaler Répondre

avatar
Sherlock knows le 21/01/2020 à 18:22
Gcampo a écrit le 21/01/2020 à 17h44

Pas besoin de connaître les identités de ces pourritures, ils sont fichés rien que leurs sales tronches sur un trombinoscope et un où deux qui les ont balancé, l'affaire est dans le sac.

Merci aux policiers qui les ont retrouvé .

Saviez-vous que vos déclarations tombent sous la catégorie de propos haineux ? Elles peuvent faire l'objet d'une enquête de la part des pouvoirs policiers de l'Intérieur aussi.

Signaler Répondre

avatar
Gcampo le 21/01/2020 à 17:44

Pas besoin de connaître les identités de ces pourritures, ils sont fichés rien que leurs sales tronches sur un trombinoscope et un où deux qui les ont balancé, l'affaire est dans le sac.

Merci aux policiers qui les ont retrouvé .

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 21/01/2020 à 17:19

Si le type faisait parti des identiaires ou autres , vous auriez les noms , prénoms et adresses , pas vrai ????

Signaler Répondre

avatar
weshwesh le 21/01/2020 à 15:00

Il n'a pas fallu longtemps pour les retrouver.

Signaler Répondre

avatar
pas besoin le 21/01/2020 à 14:52

Pas besoin de nom , on les connaît . Toujours les mêmes . Ce qui est drôle c est que ça balance grave , ils sont plus là les grands courageux ... soutien à la police !

Signaler Répondre

avatar
Soutient à la police le 21/01/2020 à 14:28

La police aura été efficace, dans cette triste affaire.
J'attends de voir la suite donnée par la justice.

A part ça, toujours aucun nom ou prénom des protagonistes? au nom des joies du vivre-ensemble, sans doute?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.