Stéphane Barbier : "Des véhicules automatisés dans les transports publics à Lyon, c’est pour demain"

Stéphane Barbier, directeur du développement à Transpolis, est l’invité ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Stéphane Barbier : "Des véhicules automatisés dans les transports publics à Lyon, c’est pour demain"
Gérard Angel et Stéphane Barbier - LyonMag

Dans l’Ain, un ancien site militaire de 80 hectares a été transformé en ville-laboratoire, Transpolis, "où l’on vient tester des véhicules automatisés et connectés".

Quand verra-t-on ces véhicules du futur à Lyon ? Stéphane Barbier est optimiste : "C’est pour demain pour les transports publics, collectifs et logistiques en ville car les véhicules automatisés seront sur des voies réservées ou durant des périodes de temps qui seront la nuit ou très tôt le matin. En revanche, le véhicule entièrement automatisé place Bellecour, ça mettra un peu de temps car le contexte de la circulation est trop complexe".

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
TOTO693884 le 17/03/2020 à 12:31

L'automatisation pour les transports, pour la distribution alimentaire, plus de réparations et moins de main d'oeuvre pour les véhicules électriques, opérations à distance dans le domaine de la chirurgie, des opérations bancaires, assurances depuis son ordinateur portable etc...Et après si vous n’êtes pas convaincu qu'il faudra arriver un jour a créer un revenu universel pour ne pas que les gens qui ne travailleront plus meurs de faim et se révoltent.

Signaler Répondre

avatar
liberté chérie ,où es tu ? le 16/03/2020 à 10:06

C'est lyon mag dans toute sa splendeur ...comme BFM

Signaler Répondre

avatar
prout 69 le 16/03/2020 à 09:43

d accord avec vous

Signaler Répondre

avatar
Grosse erreur de com le 16/03/2020 à 08:22

#Stéphane Barbier, directeur du développement à Transpolis, est l’invité ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.#
Et le confinement c'est pour qui, les donneurs de leçon, devraient eux aussi respecter les consignes,
Cet entretien aurait pu se faire en visio ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.