Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Coronavirus : la grogne des guides-conférenciers d’Auvergne-Rhône-Alpes

Photo d'illustration - LyonMag

La crise du Covid-19 touche également les secteurs de la culture et du tourisme. 

Dans un communiqué, les 120 guides-conférenciers en Auvergne-Rhône-Alpes de l’association Grenat se disent "souvent oubliée lors des décisions politiques". Ils déplorent que "depuis le début du mois de mars, les guides indépendants et salariés vacataires, ont vu leurs revenus disparaître, alors que la situation ne tend pas à s’améliorer". Pire selon eux, "si tout va bien l’activité reprendra doucement en juin, mais soyons lucides, le tourisme ne sera alors pas la première préoccupation des Français, sans oublier que la grande partie de notre clientèle est étrangère".

 

Grenat annonce avoir demandé une aide exceptionnelle à la Région Auvergne-Rhône-Alpes et à la Métropole de Lyon, "prenant en compte les spécificités du métier de guide-conférencier"



Tags : coronavirus | confinement | auvergne rhône-alpes | guides-conférenciers |

Commentaires 7

Déposé le 12/04/2020 à 03h11  
Par Guidoux Citer

Tout travail mérite salaire et le métier de guide en constitue un à part entière. Nous ne vendons rien, et encore moins de l’air ! Bien au contraire !! Nous sommes des professionnels au service du citoyen, nous valorisons notre patrimoine culturel commun. Atteindre cet objectif nécessite des efforts et beaucoup d’investissement « l’air de rien » pour répondre et satisfaire la demande. Nous exerçons grâce à une formation et un diplôme. Nous sommes officiellement habilités à mener des visites guidées. Le charbon nous en connaissons le goût la couleur l’odeur... et pas des moindres. Sans jamais nous plaindre si ce n’est pour défendre nos droits. Dénigrer ce métier qui nous fait vivre, pas pur mépris et ignorance, participer à la hausse du chômage à vitesse grand V, pourquoi pas, c’est une option, mais certainement pas la mienne ! Un pays sans mémoire sans culture qui ne vivrait que des fruits de sa production me rappelle des régimes peu glorieux et enviables, à bon entendeur salut !
Prière de respecter le métier de guide qui a rendu bien des services à bon nombre et qui continuera à en rendre plus encore, je croise les doigts. Vivement que cette fichue crise soit derrière nous ! Pour enfin revenir à l’essentiel !!
Un guide confiné ????

Déposé le 10/04/2020 à 08h16  
Par Guide-Conférencière et fière! Citer

Merci de faire parler un peu de nous. Nous ne sommes pas nombreux en France (quelques 10.000 me semble-t-il) et pourtant nous faisons également tourner les rouages du système touristique. Ce métier souvent associé à un job étudiant est bien plus complexe qu’il n’y parait et bien souvent ce sont de vrais passionnés qui le font. Alors merci pour votre considération, cela fait du bien.

Pour les médisants, je ne suis pas sûr qu’ils vaillent la peine d’être lu. Pourquoi polémiquer sur tout et rien? C’est affligeant en ces temps...

Déposé le 10/04/2020 à 08h14  
Par Seb-astien598 Citer

Lyon = échec garanti, médiocrité toujours a écrit le 08/04/2020 à 16h43

Il va falloir rouvrir les mines et les usines pour ces gens qui ne vendent que de l'air. Le tourisme est fichu, c'est la vie.
Maintenant, au charbon !

Ils ne vendent pas d'air mais la sauvegarde par sa transmition de notre patrimoine ce qui est plus noble que nombre d'autres secteurs qui reçoivent des aides actuellement.

Déposé le 09/04/2020 à 22h27  
Par Sbku Citer

Ce sont les commentaires que je lis qui sont médiocres. C'est la course à celui que le sera le plus à plaindre?

Ces guides souhaitent comme tout le monde freiner le plus possible leur crise économique tandis que comme tout le monde leurs loyers et factures continuent de courir. Ils ont besoin d'aide, et ils la demandent, point.

:)

Déposé le 08/04/2020 à 19h52  
Par Toto69 Citer

Quel mépris Pour les autres, c’est incroyable... la médiocrité c’est vous qui la représentez. Quel travail exercez-vous pour être si arrogant ?

Déposé le 08/04/2020 à 18h27  
Par sophie69852 Citer

Je suis au chômage sans revenu, j'ai pas le droit au rsa parce que j'ai un capital en épargne supérieur de 722€, y'a pas un article dans aucun journal, sur les gens qui touchent rien, je dis ça je dit rien.

Et y'a aussi des centaines de gens à lyon, qui y ont droit et ne le demande pas à cause de la stigmatisation, l'Etat prend pas de vos nouvelles, ne vous demande rien pas quand vous lui envoyer une décla de revenu à 0€. Franchement ça m'étonne pas qu'on retrouve des pauvres au bout de plusieurs années mort chez eux, y'a rien comme politique solidaire réelle.

Déposé le 08/04/2020 à 16h43  
Par Lyon = échec garanti, médiocrité toujours Citer

Il va falloir rouvrir les mines et les usines pour ces gens qui ne vendent que de l'air. Le tourisme est fichu, c'est la vie.
Maintenant, au charbon !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.