Lyon : un syndicat étudiant ne veut pas de cours et d’examens dématérialisés

Lyon : un syndicat étudiant ne veut pas de cours et d’examens dématérialisés
Photo d'illustration - LyonMag

Solidaires étudiant-e-s Lyon a mené une enquête sur le confinement des étudiants de l’université Lyon 2.

Le syndicat, qui a récolté 477 réponses à son questionnaire, met en avant le stress des étudiants : 89,5% sont concernés par ce sentiment. "Les sondé-e-s rencontrent d’autres difficultés : gestion du temps, incertitude liée aux examens, manque de motivation, surcharge de travail, modalités imprécises, travaux de groupe difficiles à organiser, stress, angoisse, problèmes de santé psys et physiques, travaille à côté, mères seules qui doivent s’occuper de leurs enfants", commente Solidaires étudiant-e-s Lyon qui estime également que 35% des étudiants ne disposent pas d’une connexion internet toujours fonctionnelle.

Parmi les autres chiffres issus du questionnaire, 63,5% des personnes interrogées n’ont pas accès à toutes les ressources dont ils ont besoins et 84% ne pensent pas avoir les conditions suffisantes pour fournir un bon travail.

C’est la raison pour laquelle le syndicat étudiant s’oppose à la tenue de cours obligatoires ainsi que d’examens dématérialisés. Solidaires étudiant-e-s demande également "la validation automatique des semestres, avec possibilité de rendre des travaux pour améliorer les notes".

22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Diplomes en carton le 13/04/2020 à 16:48

"Solidaires étudiant-e-s demande également "la validation automatique des semestres".. haha de toute façon, covid ou pas, chaque année ces syndicats demandent la validation automatique des semestres et des examens.
Bonjour l'image que tu as dans le monde du travail quand tu sors de Lyon2

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 13/04/2020 à 11:38

Et ainsi on favorise la médiocrité...

Signaler Répondre

avatar
non69! le 13/04/2020 à 10:48

Moi j'ai fait mes études sup par correspondance, parce que les gens issu de la voie pro sont défavorisés pour l'accès à la filière sup. Et je m'en suis très bien sorti, c'était même mieux qu'au lycée, car au moins je n'avais pas à attendre que le prof termine de lire à 2 l'heure son paragraphe que j'avais déjà sous les yeux et j'avais bien plus de détails sur les cours que le minimum fourni avant. Les 2 seuls pb que j'ai eu, ce fut le retard de la bourse, plus le paiement partiel et le retard pour cause de grêve de l'envoi des cours de 2 mois, sans que le pseudo syndicat étudiant ou la gauche s'en émeuve. Et j'ai réussi à avoir ma licence de compta. Donc faut vraiment pas avoir envie de réussir pour dire que c'est dur, puis à mon époque en 2005 il y'avait des trucs pour récupérer du matos, donc qu'on arrête de dire qu'il n'y a rien, la politique d'aide n'a pas put disparaitre, je ne le crois pas.

Plus la "validation automatique" et pourquoi pas aussi le don du diplôme ? Vous savez ce que cela produit ?
Le diplôme est une certification, qui vise à l'employabilité sur le marché du travail, si sur le marché du travail, le recruteur se met à penser que le diplôme de l'année 2019/2020 ne vaut rien, ça va poser un pb pour trouver un 1er job, ce qui est le plus difficile quant on commence, sans parler qu'avec l'habitude, le recruteur finira par se dire que ce n'est plus le diplôme de l'année scolaire 2019/2020 qui ne vaudra rien, mais de toutes les années, comme ça a été le cas après 1968, ou de ceux issus des dom-tom, qui pourront confirmer leur discrimination à l'embauche du fait de la faible valeur de leurs diplôme, qu'ont peut tous voir quand ont fait nos bac/bts/... blancs, c'est toujours leurs concours blancs qui sont les plus simple, sans efforts vous pouvez viser le 18/20, quand les autres ce sera 10-12.

Signaler Répondre

avatar
Confinement 1 Solidaire 0 le 12/04/2020 à 19:57
Les chiffres sont cruels a écrit le 12/04/2020 à 12h29

Nombre d'étudiant.e.s à Lyon 2: 30000
Nombre d'étudiant.e.s qui ont répondu au questionnaire de solidaires: 477.
Soit 1,59% des étudiant.e.s

https://www.univ-lyon2.fr/universite/decouvrir-l-universite

En fait les militants de "solidaire" ont la haine et sont dégoûtes car à cause du confinement ils ne peuvent plus faire de blocages de campus (leur principale activité étudiante).
Du coup ils s'ennuient, d'où ce sondage bidon à 2 balles pour passer le temps.

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 12/04/2020 à 17:10

C’est toujours mieux que de perdre une année...

Signaler Répondre

avatar
Lyon690000 le 12/04/2020 à 17:06

Solidaires étudiant-e-s syndicat d'extrême gauche des feignasses de première, ils ne sont pas habilité à publier des sondages discutables et incontestables sur le fond et la forme, je ne comprends pas que la presse publie ce type de désinformation.

Signaler Répondre

avatar
Miroir le 12/04/2020 à 16:54
ziad a écrit le 12/04/2020 à 16h42

tu n'as pas du aller bien loin dans tes études ... les as-tu commencées ?

Vous non : c'est au CP qu'on apprend qu'une phrase débute par une majuscule.

Signaler Répondre

avatar
toujours les memes le 12/04/2020 à 16:54

Cela vient encore fois de ..... Lyon2.

Signaler Répondre

avatar
Études = nasser a rien le 12/04/2020 à 16:53
ziad a écrit le 12/04/2020 à 16h42

tu n'as pas du aller bien loin dans tes études ... les as-tu commencées ?

Et toi , tu a peut-être été instruit mais dépourvu d’intelligence. Car, l’intelligence n’est pas l’instruction et ont en a là preuve tout autour de nous , MDR.

Signaler Répondre

avatar
ziad le 12/04/2020 à 16:42
Pseudoman a écrit le 12/04/2020 à 12h41

Comme si le fait d'apprendre par coeur et de restituer faisait de bons travailleurs

tu n'as pas du aller bien loin dans tes études ... les as-tu commencées ?

Signaler Répondre

avatar
Pseudoman le 12/04/2020 à 12:41
Error 404 a écrit le 12/04/2020 à 08h47

Super. Comme ça on va injecter dans un marché du travail massacré toute une population d'étudiants sans valeur.
Ce qui va alimenter la machine à gilets jaunes qui n'attend que la reprise d'activité pour sortir dans la rue
Le courage aurait été de décaler tous les examens de la durée du confinement, mais évidemment personne n'en veut : trop coûteux, trop compliqué, pauvres petits étudiants, gnagnagna... Bref une décision minable comme souvent

Comme si le fait d'apprendre par coeur et de restituer faisait de bons travailleurs

Signaler Répondre

avatar
Les chiffres sont cruels le 12/04/2020 à 12:29

Nombre d'étudiant.e.s à Lyon 2: 30000
Nombre d'étudiant.e.s qui ont répondu au questionnaire de solidaires: 477.
Soit 1,59% des étudiant.e.s

https://www.univ-lyon2.fr/universite/decouvrir-l-universite

Signaler Répondre

avatar
Vive l’école à la maison le 12/04/2020 à 08:52

Et pourtant , les cours par vidéos conférences vont s’installer pour remplacer peu à peu l’éducation Nationale sur le déclin .

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 12/04/2020 à 08:47
Diplômes pour tous a écrit le 12/04/2020 à 07h43

Vous avez raison vu la situation actuelle les diplômes doivent être attribués automatiquement à tous les étudiants qui ont suivis des cours.

Super. Comme ça on va injecter dans un marché du travail massacré toute une population d'étudiants sans valeur.
Ce qui va alimenter la machine à gilets jaunes qui n'attend que la reprise d'activité pour sortir dans la rue
Le courage aurait été de décaler tous les examens de la durée du confinement, mais évidemment personne n'en veut : trop coûteux, trop compliqué, pauvres petits étudiants, gnagnagna... Bref une décision minable comme souvent

Signaler Répondre

avatar
Diplômes pour tous le 12/04/2020 à 07:43
philippe St Fons a écrit le 11/04/2020 à 17h26

Bravo à ces jeunes! j espère qu on prendra en compte que les conditions d études ne sont pas adéquates en cette période.

Vous avez raison vu la situation actuelle les diplômes doivent être attribués automatiquement à tous les étudiants qui ont suivis des cours.

Signaler Répondre

avatar
Error 404 le 11/04/2020 à 22:40

De futures recrues pour la CGT

Signaler Répondre

avatar
censures et violences le 11/04/2020 à 22:17

Ce syndicat spécialisé dans la censure (représentation de la pièce tiré du livre de Charb) et la violence physique envers les autres étudiants...

nous méritons mieux que ces "représentants"

Signaler Répondre

avatar
Solidaires étudiant-e-s = 4% de représentativité le 11/04/2020 à 21:54

Solidaires étudiant-e-s tourne à environ 4% des voix ?
et on parle de ce syndicat comme représentatif ?

Les membres des syndicats "de lutte" se faisant valider leurs semestres sous des motifs fallacieux décorrélés de leurs résultats aux examens. (direction de l'université penchant acheter la paix social)

Les mairies clientélistes de la métropole savent donc où recruter pour leur Politburo, sinon ......

Signaler Répondre

avatar
Sylvie Bouchard le 11/04/2020 à 21:47

C'est une bonne idée de proposer un travail pour améliorer leur note tout en leur assurant une note minimale aux autres qui seraient pénalisés par la situation. C'est équitable

Signaler Répondre

avatar
Bref, c'est Lyon 2 le 11/04/2020 à 20:20

"Solidaires étudiant-e-s demande également "la validation automatique des semestres"... Haha j'en étais sûr!!!

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 11/04/2020 à 17:32

En fait ils veulent que les universités donnent les diplômes automatiquement. ça ne rendra pas les étudiants meilleurs.
Et les difficultés tout le monde en a. Les étudiants ne sont certainement pas les plus à plaindre. Ils ont déjà la chance de pouvoir faire des études supérieurs, et quand on est jeune on est plus adaptable aux difficultés. Si ils n'y arrivent déjà pas maintenant, comment ils vont faire plus tard, avec l'âge, et toutes les autres difficultés de la vie?

Signaler Répondre

avatar
philippe St Fons le 11/04/2020 à 17:26

Bravo à ces jeunes! j espère qu on prendra en compte que les conditions d études ne sont pas adéquates en cette période.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.