Lyon 8e : un incendie se déclenche dans un Ephad

Lyon 8e : un incendie se déclenche dans un Ephad
Image d'illustration- LyonMag

L'incendie s’est déclaré ce mardi matin vers 9h.

C’est dans les cuisines de l’Ephad La Rotonde situé dans le 8e arrondissement de Lyon que le feu s’est déclaré. L’établissement n’a pas eu besoin d’être évacué, les pompiers ont rapidement maîtrisé le sinistre. Il n’y a eu aucun blessé.

Tags :

incendie

EPHAD

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lolol le 11/06/2020 à 01:14

Ben ehpad construit il y 5 ans doit répondre à la norme RT2012. Pas besoin de climatisation dans ce cas là.

Signaler Répondre

avatar
vfretin@live.fr le 09/06/2020 à 18:40

Je connais bien la rotonde j y est travailler

Signaler Répondre

avatar
Eh non pas de clim le 09/06/2020 à 16:36
Kessekidi a écrit le 09/06/2020 à 15h41

Les fonds dont vous parlez sont utilisés pour des actions de prévention en faveur des personnes âgées via un dispositif qui s'appelle la Conférence des financeurs notamment.
Renseignez-vous au lieu d'émettre un jugement négatif.
La vie en Ehpad n'est forcément synonyme de solitude,vous n'avez peut-être pas mis les pieds dans le bon (y avez vous déjà mis les pieds d'ailleurs ?)
Les Ehpad sont tous équipés de clim depuis la canicule de 2003 pour votre information.
Le COVID ? Effectivement, les PA ont été isolé, comme nous l'avons tous été. Et heureusement car cela a permis d'épargner pas mal de vie. On parlera évidemment des conséquences de l'isolement mais il y aura toujours quelque chose à dire, à reprocher de toute façon...

Je viens de me renseigner pour une Ehpad très récente à Lyon (moins de 5 ans).
Pour 2900 euros par mois, les chambres ne sont pas climatisées, on peut à la rigueur y mettre une clim portative avec le tuyau qui sort par la fenêtre.
Je le répète le bâtiment a été construit il y a moins de 5 ans.
Sachant qu'à Lyon aujourd'hui il y a près de 3 mois de très forte chaleur.
Ca laisse à désirer, non?

Signaler Répondre

avatar
HIIIII le 09/06/2020 à 16:27

On fait le ménage dans les EPHAD ?

Signaler Répondre

avatar
Mama jo le 09/06/2020 à 16:07

Les epads sont très très chers et les soins très moyens une grande solitude pour les patients seuls les cadres s'enrichissent et je sais de quoi je parle alors donnez leur du temps de l'amour et surtout donnez leur une douche au moins tous les deux jours ne les laissez pas dans leur couches toute la journée et en d oignons toute la journée. Aimez les un jour ça sera nous. Et encore trop cher pour ce qu'ils ont.

Signaler Répondre

avatar
Kessekidi le 09/06/2020 à 15:41
Pas de chance a écrit le 09/06/2020 à 10h59

Ils n'ont vraiment pas de bol nos anciens dans ces Ephad.
- Solitude.
- Canicule car pas de clim (d'ailleurs où sont les fonds de la suppression de notre jour férié par Mr CHIRAC ?).
- COVID19 donc solitude aggravée et nombreux décès de ceux qui se laissent dépérir.
- Et maintenant incendie.
A croire que tout est fait pour abréger leur existence...

Les fonds dont vous parlez sont utilisés pour des actions de prévention en faveur des personnes âgées via un dispositif qui s'appelle la Conférence des financeurs notamment.
Renseignez-vous au lieu d'émettre un jugement négatif.
La vie en Ehpad n'est forcément synonyme de solitude,vous n'avez peut-être pas mis les pieds dans le bon (y avez vous déjà mis les pieds d'ailleurs ?)
Les Ehpad sont tous équipés de clim depuis la canicule de 2003 pour votre information.
Le COVID ? Effectivement, les PA ont été isolé, comme nous l'avons tous été. Et heureusement car cela a permis d'épargner pas mal de vie. On parlera évidemment des conséquences de l'isolement mais il y aura toujours quelque chose à dire, à reprocher de toute façon...

Signaler Répondre

avatar
Une réalité le 09/06/2020 à 13:42
Baby a écrit le 09/06/2020 à 13h29

Aujourd'hui les anciens sont parqués dans des institutions qui coûtent cher et le plus triste cest la maltraitance à leur égard ????

Quelle maltraitance, nos juges et procureurs classent les dossiers sans suite, c'est plus simple

Signaler Répondre

avatar
Baby le 09/06/2020 à 13:29

Aujourd'hui les anciens sont parqués dans des institutions qui coûtent cher et le plus triste cest la maltraitance à leur égard ????

Signaler Répondre

avatar
Baby le 09/06/2020 à 13:26

Autre fois nos anciens vivaient chez nous! Jai grandi dans cette ambiance c'était top!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Triste vie.. le 09/06/2020 à 13:04

quand on est jeune on travaille pour nous faire racketter par l'état, plus tard rien de prévu quand l'age fut venu, pourtant les"jeunes" d'aujourd'hui sont les vieux de demain alors au lieu de beugler pour n'importe quoi occupez vous des anciens c'est urgent et utile

Signaler Répondre

avatar
Dans ce cas... le 09/06/2020 à 12:32
Mouais a écrit le 09/06/2020 à 12h19

En même temps, mettre ses parents dans un mouroir... Autant les faire piquer, ça fera des économies pour tout le monde. Ma grand-mère est dans un EHPAD, elle ne tient plus sur ses jambes depuis qu'elle a été placée donc ne sort plus de son lit. Elle voudrait partir mais on continue à la bourrer de médicaments et à lui refuser sa clope et son verre de rouge.
Triste fin de vie, je préfère me foutre en l'air sous un train tant que je peux encore me déplacer, en plus ça ennuiera tous les péquenauds qui seront en retard au travail, c'est une manière d'être concerné par la société une dernière fois.

Pourquoi ne prenez vous pas votre grand-mère chez vous, pour vous occuper d'elle?

Signaler Répondre

avatar
Mouais le 09/06/2020 à 12:19
Pas de chance a écrit le 09/06/2020 à 10h59

Ils n'ont vraiment pas de bol nos anciens dans ces Ephad.
- Solitude.
- Canicule car pas de clim (d'ailleurs où sont les fonds de la suppression de notre jour férié par Mr CHIRAC ?).
- COVID19 donc solitude aggravée et nombreux décès de ceux qui se laissent dépérir.
- Et maintenant incendie.
A croire que tout est fait pour abréger leur existence...

En même temps, mettre ses parents dans un mouroir... Autant les faire piquer, ça fera des économies pour tout le monde. Ma grand-mère est dans un EHPAD, elle ne tient plus sur ses jambes depuis qu'elle a été placée donc ne sort plus de son lit. Elle voudrait partir mais on continue à la bourrer de médicaments et à lui refuser sa clope et son verre de rouge.
Triste fin de vie, je préfère me foutre en l'air sous un train tant que je peux encore me déplacer, en plus ça ennuiera tous les péquenauds qui seront en retard au travail, c'est une manière d'être concerné par la société une dernière fois.

Signaler Répondre

avatar
Pas de chance le 09/06/2020 à 10:59

Ils n'ont vraiment pas de bol nos anciens dans ces Ephad.
- Solitude.
- Canicule car pas de clim (d'ailleurs où sont les fonds de la suppression de notre jour férié par Mr CHIRAC ?).
- COVID19 donc solitude aggravée et nombreux décès de ceux qui se laissent dépérir.
- Et maintenant incendie.
A croire que tout est fait pour abréger leur existence...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.