Villeurbanne : Cédric Van Styvendael a reçu la nouvelle Défenseure des droits

Villeurbanne : Cédric Van Styvendael a reçu la nouvelle Défenseure des droits
Cédric Van Styvendael- LyonMag

La Défenseure des droits Claire Hédon, dans le cadre de sa prise de fonction et de sa première visite en région, a été reçue ce jeudi par Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne.

Agathe Fort, adjointe en charge de la Ville inclusive et de la lutte, et Agnès Thouvenot, première adjointe et ancienne adjointe en charge de la lutte contre les discriminations contre les discriminations étaient également présentes. "Ils ont présenté les dispositifs et instances de lutte contre les discriminations qui existent à Villeurbanne et qui pourraient essaimer sur l’ensemble du territoire", a indiqué la Ville dans un communiqué. 

"Après l’emploi et le logement, la Ville travaille actuellement sur les discriminations à l’orientation scolaire. Il s’agit d’identifier, prévenir et lutter contre les inégalités à l’orientation de la fin de la classe de 3e en mobilisant toutes les parties prenantes. L’objectif est d’analyser les pratiques sur l’ensemble du territoire villeurbannais pour mettre en place des "actions correctives"", ajoute le communiqué.

Les acteurs de cette réunion sont également revenus sur le dispositif nommé "réseau de vigilance". "En repérant les situations discriminatoires et en les traitant du point de vue de la norme juridique d’égalité, il a pour intention de faire évoluer les pratiques", peut-on lire. Créé en 2008, le réseau de vigilance a inspiré l’installation de réseaux équivalents dans d’autres villes, dont Paris, Nantes, Aubervilliers, Grenoble et récemment Strasbourg.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Un chat un chat le 04/08/2020 à 12:34
isa a écrit le 04/08/2020 à 12h22

Bravo Villeurbanne, trop de racistes, de sexistes et d'homophobes se croient au dessus des lois et pourrissent la vie de tant de citoyens. L'égalité est une des valeurs fondamentales de la république qu'il faut absolument appliquer sinon ce sera la guerre civile.

"Valeurs fondamentales de la république"
Une vaste connerie .. Ya des lois, qui sont écrites noirs sur blancs dans les textes
Vos valeurs fondamentales sont lesquelles ? Ecrites-où ?
Nul part, donc chacun peut donner libre court à son imagination. Donc juste une connerie de dire cela

Signaler Répondre

avatar
isa le 04/08/2020 à 12:22

Bravo Villeurbanne, trop de racistes, de sexistes et d'homophobes se croient au dessus des lois et pourrissent la vie de tant de citoyens. L'égalité est une des valeurs fondamentales de la république qu'il faut absolument appliquer sinon ce sera la guerre civile.

Signaler Répondre

avatar
La pate le 01/08/2020 à 17:59

Villeurbanne est devenu une ville de non droit sur la sécurité des concitoyens qui payent encore des impôts. Nous sommes pas nombreux dans cette ville d'assistes où les associations font le bonheur des nouveaux villeurbannais .il faudra voir notre nouveau maire "écolo " avec le bétonnage de villeurbanne. Personne à ce jour est préoccupée à ce problème. Les permis de construire sont délivrés n'importe comment

Signaler Répondre

avatar
La paye le 01/08/2020 à 17:49

Hypocrisie du maire de villeurbanne

Signaler Répondre

avatar
Villeurbanaze le 31/07/2020 à 15:54

Le patron d un syndicat de HLM se plaint de la concentration des inégalités ????
On se moque de qui?

Signaler Répondre

avatar
aramis le 31/07/2020 à 09:15

" La défenseure des droits " , voila encore un poste fictif , inutile et ridicule !!! .. Quels droits ????? le droit de casser , de voler , de tagger , de faire des rodéos , de bruler des voitures , de vendre de la drogue , d'agresser les passants dans la rue , d'étre ivre sur la voie public ??????

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 30/07/2020 à 21:14

Mais non, l'écriture inclusive, la médiation et la lutte contre les discriminations vont tout améliorer ! Plus de mortiers, plus d'agressions, plus de drogues au coin de la rue.. dormez tranquille... Villeurbanne va bien !

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 30/07/2020 à 18:23

Et pendant ce temps là, la situation sociale, économique et sécuritaire continue de se dégrader...

Signaler Répondre

avatar
C'est quoi ... le 30/07/2020 à 18:10

..ces postes bidons? aux termes fumeux, qui brassent des courants d'air, servant juste à placer les amis et leur procurer des subsides..sinon malgré les discours ils servent à rien !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.