Sécurité, crise sanitaire, écologie : Cédric Van Styvendael présente ses objectifs pour Villeurbanne

Sécurité, crise sanitaire, écologie : Cédric Van Styvendael présente ses objectifs pour Villeurbanne
Cédric Van Styvendael- LyonMag

Ce jeudi matin le maire de Villeurbanne, Cédric Van Styvendael, a présenté les axes de travail, mais aussi les premières mesures prises, par la municipalité lors d'une conférence de presse de rentrée.

Bien évidemment, le maire socialiste a commencé par évoquer la crise sanitaire qui touche fortement le territoire local, sans épargner Villeurbanne. Sur la commune, une quinzaine d'écoles seraient touchées par le coronavirus. De plus, le maire a annoncé "l'ouverture d'un centre de dépistage municipal en partenariat avec un laboratoire, dès la semaine prochaine". Il s'installera dans la salle Gratte-Ciel. Des critères de priorisation seront mis en place pour réguler l'affluence. Pour répondre à l'impact de la crise sur l'économie, un budget d'un million d'euros a été débloqué pour venir en aide au secteur de la culture.

Dans le même domaine, toujours "pour améliorer le pouvoir d'achats des habitants", Cédric Van Styvendael a demandé à la Métropole de Lyon l'encadrement des loyers pour le 1er janvier 2021. "On marche sur la tête, les acteurs de l'immobilier ne sont pas raisonnables sur leurs tarifs. Nous sommes contraints à encadrer les loyers. La demande a été faite", a annoncé l'élu.

En parallèle, il est revenu sur les nombreux problèmes d'insécurité : "On a une très grande conscience de la désolation des riverains. Le dialogue est encore possible avec les habitants de ces quartiers. J'ai une très grande lucidité sur le fait que je n'ai pas toutes les cartes en main. Nous sommes en train de travailler à l'élaboration d'une stratégie de sécurisation de l'espace public avec Yann Crombecque (son adjoint à la sécurité, NDLR)". En complément, le régime indemnitaire des policiers municipaux va évoluer pour "être plus compétitifs sur la métropole" et ne pas "subir un mercato de nos forces de l'ordre". Au-delà des questions de sécurité, le successeur de Jean-Paul Bret a également évoqué le problème des nuisances sonores : "Nous allons expérimenter des radars sonores à la demandes des habitants qui l'on exprimé sur les cahiers de doléance".

Enfin, le vice-président de la Métropole est revenu sur quelques questions écologiques. Il a évoqué ne plus vouloir de voitures aux abords des écoles à certaines heures, mais aussi de poursuivre la végétalisation des cours d'écoles. De plus, il a affirmé son engagement et son souhait "de commencer les études sur la couverture du périphérique. Les études auront lieu sous ce mandat", a conclu l'élu.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bien sur !! le 22/09/2020 à 16:06

Son prédécesseur était dans le dénie complet en traitant de racistes ceux qui dénonçaient ces faits !!!
AGISSEZ IL EST PLUS QUE TEMPS !!
MAIS VOUS NE FEREZ RIEN COMME DEPUIS AU MOINS
40 ANS !!!

Signaler Répondre

avatar
Olio69 le 22/09/2020 à 01:11

On ne peut plus dormir, l'insécurité est grandissante, le cours Émile Zola est devenu un mélange de circuit de formule 1 et de boîte de nuit!!

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 18/09/2020 à 16:51

"Le dialogue est encore possible avec les habitants de ces quartiers."

Y a plus qu'à !

Signaler Répondre

avatar
berthe le 18/09/2020 à 16:11

Les loyers baisseront tout seuls car plus personne à Villeurbanne!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Habitant le 18/09/2020 à 07:07
Joe l indien a écrit le 17/09/2020 à 18h19

C est dur tout ça et puis il faut de l argent
Ensuite que faire de la délinquance qui persiste et signe car le noyau central du bien vivre a villeurbanne à priori C est ça.... Le plus important.....

Selon moi les problèmes centraux de Villeurbanne c'est le laissé aller général, la vente de la ville aux promoteurs, les travaux perpétuels et jamais terminés, la pollution, la délinquance...

Signaler Répondre

avatar
syntax error le 17/09/2020 à 21:53
PerouAtLC a écrit le 17/09/2020 à 18h37

le vrai visage d'un communiste : Encadrer les loyers !, c'est économie administrée et non plus libre.
Propriétaire vous avez encore un peu de temps avant de faire un grand turnover et augmenter de manière sensible les loyers, histoire de prendre un peu d'avance.
Entre les loyers encadrés, impayés, squattent, les propriétaires bailleurs français sont bien courageux. Pourtant il y a bien des solutions et bien plus rentables ailleurs dans le monde. A vous de choisir !

hé ho le bourgeois peureux pouvez vous nous dire quel est le % de loyers impayés ?
pour augmenter les loyers vous comptez augmenter les salaires ou les APL ? Je ne sais pas mais le prix prohibitif des loyers ne fait pas l'affaire de ceux qui font la richesse de ce pays (les travailleurs)

Signaler Répondre

avatar
next le 17/09/2020 à 19:11

quelle tristesse ! quel manque de souffle !Le seul truc nouveau c'est l'encadrement des loyers pour faire plaisir à l'extrème gauche France Insoumise
Rendez nous Bret !

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 17/09/2020 à 18:37

le vrai visage d'un communiste : Encadrer les loyers !, c'est économie administrée et non plus libre.
Propriétaire vous avez encore un peu de temps avant de faire un grand turnover et augmenter de manière sensible les loyers, histoire de prendre un peu d'avance.
Entre les loyers encadrés, impayés, squattent, les propriétaires bailleurs français sont bien courageux. Pourtant il y a bien des solutions et bien plus rentables ailleurs dans le monde. A vous de choisir !

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 17/09/2020 à 18:19

C est dur tout ça et puis il faut de l argent
Ensuite que faire de la délinquance qui persiste et signe car le noyau central du bien vivre a villeurbanne à priori C est ça.... Le plus important.....

Signaler Répondre

avatar
PierreLyon le 17/09/2020 à 17:36

Cela fait 40 ans que l'on "dialogue".
La surdité des nuisibles est avérée depuis le temps.

Signaler Répondre

avatar
Réaliste le 17/09/2020 à 16:45

Bla bla un nouveau Maire bla bla

Signaler Répondre

avatar
Haha le 17/09/2020 à 15:07

La chance, vous allez vous mettre bien à Villeurbanne Hahahahaha

Signaler Répondre

avatar
mon dieu le 17/09/2020 à 14:39

"On a une très grande conscience de la désolation des riverains"
waouh, Villeurbanne va passer du statut de ville du quart monde à celui faisant passer Tokyo pour un bouge.

Pauvre habitants !

Barrez-vous !

Signaler Répondre

avatar
Popolon50 le 17/09/2020 à 14:39

Ou vas l'intérêt de laisser ce dégrader notre vie quotidienne. Les dealers aux quatre coins de Villeurbanne, des réunions de quartier était fait avec l'ancienne équipe municipale, depuis l'arrivé de la nouvelle nous n'avons pas été convoqués ou contactés. Je vous présente le planning au comité de quartier d'essayer d'avoir une réunion plénière ave la mairie 2 ans. Faire les réunions une voir deux par ans, 3années, on arrive a 5 ans de mandat. Et la dernière année mettre un peut de caméra pour être réélu.

Signaler Répondre

avatar
rooftop le 17/09/2020 à 14:23

"des radars sonores " ! cool , ils vont mesurer les décibels !! Et après , on fait quoi ? Bin rien !! .. Ah si ! on trouve une autre idée qui une fois de plus ne résoudra aucun problème concrètement , mais sur le papier et dans les blabla , c'est réglé !

Signaler Répondre

avatar
rooftop le 17/09/2020 à 14:17

L'encadrement des loyers n'a jamais marché et ne marche pas , à Paris ; Et ce maire est loin d'étre plus fort que la Hidalgo , " madame péte sec "!!

Signaler Répondre

avatar
En résumé ... le 17/09/2020 à 14:01

La mesure concrète = 1 radar sonore en expérimentation !! Cela ne fait aucun doute, ce monsieur fait preuve "d'une extrême lucidité" ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.