Reconfinement : le président de la Métropole de Lyon annonce des mesures d'urgence pour le 16 novembre

Reconfinement : le président de la Métropole de Lyon annonce des mesures d'urgence pour le 16 novembre
Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon - LyonMag

Ce mercredi, Alexandre Vincendet, maire de Rillieux-la-Pape, a interpellé Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon.

Dans notre émission Les Coulisses du Grand Lyon, le patron des Républicains du Rhône regrettait que l'élu écologiste ne rassemble pas toutes les forces politiques pour lutter contre les effets du confinement. Et ne propose pas de plan de relance. Un constat partagé en partie par David Kimelfeld, qui eut à gérer le premier confinement comme président de la collectivité.

Un message visiblement entendu par Bruno Bernard, qui annonce ce vendredi avoir échangé avec les présidents des groupes politiques de la Métropole ainsi qu'avec les 59 maires du territoire.
Et de leur promettre "de nouvelles mesures d'urgence pour aider les acteurs économiques de la Métropole et les acteurs engagés dans le domaine social, en première ligne dans cette crise".

Il faudra patienter avant de les découvrir dans le détail car elles seront mises à la délibération de la commission permanente de la collectivité le 16 novembre prochain.

"Il est essentiel dans ces moments difficiles, que nous puissions avancer ensemble pour faire face à cette crise aux côtés des habitants et des entreprises de notre territoire", a conclu Bruno Bernard dans son communiqué de presse.

A noter que deux groupes de travail ont vu le jour : Emeline Baume, 1ère vice-présidente chargée de l'Economie, s'occupera des "défis et enjeux économiques" et Pascal Blanchard, vice-président chargé de la Santé, animera le groupe sur les questions de "coopération entre les communes et la Métropole en matière de politiques sociales et de solidarités".

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hélas le 09/11/2020 à 22:19
Humour bio a écrit le 09/11/2020 à 20h46

"le président de la Métropole de Lyon annonce des mesures d’urgence pour le 16 novembre": une augmentation de salaire de 1000euros et une prime de Noel de 1400 euros vont être votées pour les vice-président(e)s.

Rohh ça va je rigole! :o))

Parfois la réalité dépasse la fiction ;)

Signaler Répondre

avatar
Humour bio le 09/11/2020 à 20:46

"le président de la Métropole de Lyon annonce des mesures d’urgence pour le 16 novembre": une augmentation de salaire de 1000euros et une prime de Noel de 1400 euros vont être votées pour les vice-président(e)s.

Rohh ça va je rigole! :o))

Signaler Répondre

avatar
Comique le 08/11/2020 à 17:32

On avait Bourvil, comique international, maintenant on a un second rôle....

Signaler Répondre

avatar
Fanchette le 08/11/2020 à 05:26

A quoi servent les cliniquees privees

Signaler Répondre

avatar
Allez hop ! le 07/11/2020 à 20:05
Pertinence et efficacité a écrit le 07/11/2020 à 09h50

Chouette ! Et on la terminerait par un grand rassemblement au Parc de la Tête d’Or, autour d’un vin chaud rassemblant toutes les générations.

En soutien aux soignants, évidemment.

Vous avez des actions dans l'industrie funéraire, sans doute.

Signaler Répondre

avatar
Allez hop ! le 07/11/2020 à 20:04
Faucheuse Inc. a écrit le 07/11/2020 à 18h03

Un déni stupéfiant qui a duré des mois.

Imaginez l’effet de ce type de déclarations sur les esprits les moins coopératifs, les relativistes, jmenfoutistes, complotistes...

Le pouvoir de la 2e ou 3e ville de France fait du Trump.

Absolument. Je perds tellement du respect pour cette ville et ses habitants totalement récalcitrants au bon sens, hostiles au mesure d'hygiène de base.
Toute la faute appartient au président : il a lancé Confinement v.2 sans conviction, donnant des faux espoirs aux péquenauds qu'on va pouvoir commencer à rouvrir en mi-novembre. Zéro coopération à Lyon de la part du 'peuple' giletjaunesque.... il n'y aura pas de Noël ici à Lyon cette année, qui sait quel sera l'état de l'économie locale en janvier 2021 ? A mon avis il n'y a que le khaki qui va nous sauver, il va falloir des militaires à l'Elysée pour injecter un peu de discipline salutaire dont le pays a tant besoin.

Signaler Répondre

avatar
Faucheuse Inc. le 07/11/2020 à 18:03
Jolie Môme a écrit le 06/11/2020 à 16h25

Rappelez vous !!! Grosso et Merdo étaient sorti de Matignon en déclarant que les mesures de sécurités demandé par le premier ministre pour la covid étaient que : DE LA COM !!!!
Et aujourd'hui nous sommes le département le plus touché avec 43 malades du covid qui on du être transférés dans d'autres régions .

Un déni stupéfiant qui a duré des mois.

Imaginez l’effet de ce type de déclarations sur les esprits les moins coopératifs, les relativistes, jmenfoutistes, complotistes...

Le pouvoir de la 2e ou 3e ville de France fait du Trump.

Signaler Répondre

avatar
Pertinence et efficacité le 07/11/2020 à 09:50
TCL Covid Party a écrit le 06/11/2020 à 09h46

Et si on faisait une journée sans voiture ?

Chouette ! Et on la terminerait par un grand rassemblement au Parc de la Tête d’Or, autour d’un vin chaud rassemblant toutes les générations.

En soutien aux soignants, évidemment.

Signaler Répondre

avatar
Cirque politique « vert » le 07/11/2020 à 09:47

Gros bonnets et grands benêts

Signaler Répondre

avatar
Morale le 07/11/2020 à 06:36

Je ne sais pas ce qu’il va faire Pascal Blanchard
un psychologue qui n’a pas d’éthique !!!
À oui un psychologue n’est pas un médecin...
Petit à petit vous allez voir le vrai visage de cette mascarade des verts.

Signaler Répondre

avatar
Trier plutôt que prévenir le 07/11/2020 à 06:28
Hypocrites !! a écrit le 06/11/2020 à 10h08

« Il est essentiel dans ces moments difficiles, que nous puissions avancer ensemble pour faire face à cette crise »

Ils ont entretenu pendant des mois la division, la confusion des esprits face à la gravité de la situation, s’opposant systématiquement à toute mesure de santé publique, alimentant toutes les dérives... Ils ont été du niveau de Trump !

B. Bernard, alors que tout indiquait une reprise épidémique, au lieu de renforcer les contrôles du port du masque dans les TCL, et de renforcer la fréquence aux heures de pointe... Il a préféré étendre la circulation des métros jusqu’à deux heures du matin en fin de semaine !

Et maintenant, ils prétendent agir ? Faire du social après avoir méprisé le sort des plus exposés ?! Une fois que le désastre est bien installé, sanitairement comme économiquement ??? !!!

La devise de tels politiques, c’est même pas « guérir plutôt que prévenir », c’est TRIER plutôt que prévenir.

Nous y arrivons :
"Dans la région, on risque d'être à saturation en fin de semaine prochaine, se désole un médecin de HEH (l'hôpital Edouard-Herriot). On ne peut pas indéfiniment pousser les murs. Malheureusement le nombre de cas positifs est encore tel qu'on risque d'avoir un plateau très haut dans les hôpitaux plutôt qu'un pic autour du 15 novembre. La période entre le 12 et le 25 novembre risque vraiment d'être compliquée à Lyon et dans la région, on le sait tous...". Devoir choisir entre les malades est craint désormais par nombre de médecins lyonnais.

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/coronavirus-a-lyon-bien-comprendre-ce-qui-se-joue-en-reanimation-ces-prochains-jours/

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 06/11/2020 à 16:25
Hypocrites !! a écrit le 06/11/2020 à 10h08

« Il est essentiel dans ces moments difficiles, que nous puissions avancer ensemble pour faire face à cette crise »

Ils ont entretenu pendant des mois la division, la confusion des esprits face à la gravité de la situation, s’opposant systématiquement à toute mesure de santé publique, alimentant toutes les dérives... Ils ont été du niveau de Trump !

B. Bernard, alors que tout indiquait une reprise épidémique, au lieu de renforcer les contrôles du port du masque dans les TCL, et de renforcer la fréquence aux heures de pointe... Il a préféré étendre la circulation des métros jusqu’à deux heures du matin en fin de semaine !

Et maintenant, ils prétendent agir ? Faire du social après avoir méprisé le sort des plus exposés ?! Une fois que le désastre est bien installé, sanitairement comme économiquement ??? !!!

La devise de tels politiques, c’est même pas « guérir plutôt que prévenir », c’est TRIER plutôt que prévenir.

Rappelez vous !!! Grosso et Merdo étaient sorti de Matignon en déclarant que les mesures de sécurités demandé par le premier ministre pour la covid étaient que : DE LA COM !!!!
Et aujourd'hui nous sommes le département le plus touché avec 43 malades du covid qui on du être transférés dans d'autres régions .

Signaler Répondre

avatar
Ici Lyon le 06/11/2020 à 10:53

De toute façon,depuis le début de l'année c'est le boxton pour gérer la pandémie !ET les toubibs se rentrent dedans,car ils n'arrivent pas se mettre d'accord ..Donc,maintenez les commerces fermés....

Signaler Répondre

avatar
Popolon50 le 06/11/2020 à 10:45

ils ont eu du mal a l'allumage les vert, en souriant devant une belle jeunesse ce foutant des gestes barrières , les cafés plein sans distanciation, bref laissant faire la COVID sont office. merci à lui nous sommes la métropole numéro 1 en cas, en rea, et décès. un beau palmarès en moins de 6 mois.

Signaler Répondre

avatar
Hypocrites !! le 06/11/2020 à 10:08

« Il est essentiel dans ces moments difficiles, que nous puissions avancer ensemble pour faire face à cette crise »

Ils ont entretenu pendant des mois la division, la confusion des esprits face à la gravité de la situation, s’opposant systématiquement à toute mesure de santé publique, alimentant toutes les dérives... Ils ont été du niveau de Trump !

B. Bernard, alors que tout indiquait une reprise épidémique, au lieu de renforcer les contrôles du port du masque dans les TCL, et de renforcer la fréquence aux heures de pointe... Il a préféré étendre la circulation des métros jusqu’à deux heures du matin en fin de semaine !

Et maintenant, ils prétendent agir ? Faire du social après avoir méprisé le sort des plus exposés ?! Une fois que le désastre est bien installé, sanitairement comme économiquement ??? !!!

La devise de tels politiques, c’est même pas « guérir plutôt que prévenir », c’est TRIER plutôt que prévenir.

Signaler Répondre

avatar
Phil. le 06/11/2020 à 09:54

Notre pays a l' un des pires résultats concernant cette crise, il faut que les citoyens prennent le relai d'un gouvernement défaillant et se protègent eux memes.

Signaler Répondre

avatar
TCL Covid Party le 06/11/2020 à 09:46

Et si on faisait une journée sans voiture ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.