Lyon : recherché par la police, il saute de son appartement puis fuit l’hôpital

Lyon : recherché par la police, il saute de son appartement puis fuit l’hôpital
Photo d'illustration - LyonMag

Lundi 4 janvier, un homme a été condamné à Lyon. 

 

L’individu âgé de 31 ans comparaissait devant la justice après des violences conjugales. Déjà connu des services de police pour de précédentes affaires, l’homme a écopé de deux ans de prison dont six mois avec sursis.

Trois jours après, des policiers se sont rendus à son domicile de Bron pour le conduire en détention, mais l’intéressé ne l’entendait pas de cette oreille. Pour tenter d’échapper aux fonctionnaires, l’individu n’a pas hésité à sauter du deuxième étage de son immeuble puis à prendre la fuite à pied. Il sera finalement rattrapé, interpellé et placé en détention.

Selon Le Progrès, le détenu s’est alors plaint de douleurs après son saut par la fenêtre. C’est ainsi qu’il a été transporté à l’hôpital Edouard-Herriot de Lyon pour un tassement de vertèbres. Hospitalisé dans une chambre sécurisée, l’homme a reçu un corset.

Vendredi après-midi, des policiers sont venus le chercher, mais l’individu a de nouveau choisi de passer par la fenêtre pour prendre la poudre d’escampette. La fenêtre de la chambre, sécurisée, avait été forcée. Un cathéter dans le bras, il a tenté de semer les forces de l’ordre. Mais après quelques recherches, les membres du groupe d’appui opérationnel ont fini par lui mettre la main dessus.

Interpellé dans l'enceinte de l'hôpital, il a été emmené en prison où il a passé sa première nuit vendredi soir.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lilou230 le 13/01/2021 à 05:35

Le boulet comme si les hopitaux avaient le temps pour ce genre de types...

Signaler Répondre

avatar
Souris. le 12/01/2021 à 20:32

C'est un employé de LyonMag.

Signaler Répondre

avatar
Diego Garcia le 12/01/2021 à 19:19
Au cas où a écrit le 12/01/2021 à 14h48

Un nom ou un prénom à nous fournir, s'il est condamné c'est public

Tu dois le connaître, c'est ton mec !

Signaler Répondre

avatar
Mesrine Jacques le 12/01/2021 à 18:11

"l'évasion est un droit, je dirais même plus un devoir"

Signaler Répondre

avatar
Au cas où le 12/01/2021 à 14:48

Un nom ou un prénom à nous fournir, s'il est condamné c'est public

Signaler Répondre

avatar
Que de temps perdu le 12/01/2021 à 13:22

pour offrir une enieme chance a un boulet plus malin que les autres .Gaspillage

Signaler Répondre

avatar
Massage 2x par jour... le 12/01/2021 à 13:21

En prison, son collègue lui massera les vertèbres....

Signaler Répondre

avatar
Neto le 12/01/2021 à 12:16

Cellule ou chambre d hôpital c pareil il sera enfermé pourquoi il fait des manières

Signaler Répondre

avatar
bien sur !! le 12/01/2021 à 11:18

Encore un boulet pour la société !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.