Lyon : "la vidéosurveillance a affaibli la tranquillité des Lyonnais" selon un élu

Lyon : "la vidéosurveillance a affaibli la tranquillité des Lyonnais" selon un élu
Photo d'illustration - LyonMag

Les élus n’avaient pas prévu d’évoquer le sujet sensible.

Ce lundi, s’est tenu le conseil d'arrondissement du 9e de Lyon, sous la présidence de la maire Anne Braibant.

Alors que le sujet n’était pas à l’ordre du jour, l’ancien maire de la capitale des Gaules Gérard Collomb a posé une simple question : "dans tous les arrondissements, sauf le 4e et le 9e, sont passées des délibérations sur la vidéoverbalisation. Alors que dans le 9e, comme ailleurs, on est en train de réaliser des pistes cyclables, c’est important que personne ne stationne dessus. Pouvez-vous m’expliquer ce mystère du 9e, […] est-ce que la réflexion entamée a été menée jusqu’au bout ?"

C’est Antoine Jobert, adjoint à la sécurité de l’arrondissement, qui répondra d’abord à Gérard Collomb : "l’usage de la technologie pour contrôler le corps social doit être un dernier recours et est un aveu d’échec sur un certain nombre de comportements. Nous préférons la verbalisation humaine et le réaménagement de la voierie pour mettre fin aux délits routiers, en particulier en matière de stationnement. On a la volonté d’utiliser correctement cet outil, l’idée est d’optimiser les moyens plutôt que d’annoncer l’augmentation du parc de caméras".

Pour Adrien Drioli, conseiller municipal (Lyon en Commun) du 9e, le constat est même pire : "nous avons hérité d’une situation catastrophique, l’héritage de Gérard Collomb, où depuis 2001 d’énormes sommes ont financé la vidéosurveillance et au final on se retrouve avec le collectif "La Presqu’île en colère". De vouloir mettre des caméras partout c’est l’affaiblissement de la tranquillité des Lyonnais. Le tout robot est un danger ".  

De quoi faire bondir Gérard Collomb, qui a rappelé que "lorsqu’il y eu la tentative d’attentat (en mai 2019 rue Victor Hugo ndlr), sans les caméras, nous n’aurions pas pu suivre les déplacements de l’auteur de l’acte, nous n’aurions pas pu l’arrêter".

50-100 sur 57 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mirou69 le 22/01/2021 à 12:21

A ce rythme là de conneries les Khmers verts ne vont pas tenir longtemps. Le bon peuple lyonnais va se réveiller, se lever et les renvoyer à leurs petits conciliabules soi-disant écolos. Courage les lyonnais et patience

Signaler Répondre

avatar
Sait on jamais le 22/01/2021 à 12:18

Mais que ne faut il pas entendre comme conneries on voit bien à qui nous avons à faire là à Doucet et son équipe qui ne veulent peut pas déranger les dealers.....qui leur fournissent leur pétard quotidien ?....

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 22/01/2021 à 12:14

Des caméras qui J espère servent à quelque hoses car je pense que C est pas donner par contre pour les chauffards et autres racailles J espère également que les résultats sont là....(. EN VRAI BIEN SÛR )

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 22/01/2021 à 12:03

Le problème ce ne sont pas les caméras, ce sont les personnes qui les visionnent et ce qu'ils en font vraiment.
Si c'est juste pour dresser des statistiques et mettre des PV aux véhicules mal garés, effectivement ça coûte cher, ça n'améliore pas la sécurité, donc ça ne sert à rien !

Signaler Répondre

avatar
Mme Delongui le 22/01/2021 à 12:02

C'est bien vrai que la vidéo-surveillance affaiblit la tranquillité des voyous....lesquels sont des citoyens (presque) comme les autres. c'est même du racisme.

Signaler Répondre

avatar
lyyyyoooonnnn le 22/01/2021 à 11:59

Hallucinant ces propos, on espère que ce monsieur ne se fera pas agresser ou détrousser et qu’il n’y aura aucune caméra pour identifier les assaillants

Signaler Répondre

avatar
Electeur EELV le 22/01/2021 à 11:29

Notre clientèle électorale est dérangée par cette vidéo surveillance : pas moyens d'exercer leurs commerces de plantes médicinale sans être harcelé constamment par la police qui agit par profilage ethnique.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.