Une assistante d'éducation prise à partie au collège Lucie-Aubrac de Givors

Une assistante d'éducation prise à partie au collège Lucie-Aubrac de Givors
photo d'illustration - Lyonmag.com

Alors que deux enseignants sont en grève de la faim pour demander le classement de l'établissement en REP+, un nouvel incident aurait éclaté au collège Lucie-Aubrac de Givors vendredi.

Selon Le Progrès, une assistante d'éducation aurait été prise à partie par plusieurs élèves de cinquième après avoir tenté de mettre fin à une altercation. Une enquête interne a été ouverte par le Rectorat pour comprendre les circonstances de ce nouvel épisode de violences.

Mercredi dernier, les profs du collège Lucie-Aubrac avaient manifesté à Lyon pour demander plus de moyens après avoir constaté une hausse des actes de violences et d'incivilité.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Rectif le 10/02/2021 à 08:53
kikou a écrit le 09/02/2021 à 19h41

Je le sais fort bien, je fais partie de ceux qui ne touchent aucune aide de l'état . Je parle de généralité, bien que je ne l'aie pas mentionné. Vous avez raison, monsieur, mais lorsque l'on voit qui côtoie ce genre de collège, vous comprendrez très vite ce que je veux dire.

Evidemment, mais tant que l'allocation de rentrée scolaire ne sera pas versée en bons d'achat UNIQUEMENT pour des fournitures scolaires, les gens continueront d'en abuser pour acheter tout et n'importe quoi. Alors oui, je vous rejoins en ce sens qu'il faudrait la supprimer pour ces familles d'irresponsables et pas seulement l'allocation de rentrée scolaire....

Signaler Répondre

avatar
kikou le 09/02/2021 à 19:41
Rectif a écrit le 09/02/2021 à 15h04

Faux, toutes les familles ne touchent pas l'allocation rentrée scolaire. C'est soumis au montant des revenus.

Je le sais fort bien, je fais partie de ceux qui ne touchent aucune aide de l'état . Je parle de généralité, bien que je ne l'aie pas mentionné. Vous avez raison, monsieur, mais lorsque l'on voit qui côtoie ce genre de collège, vous comprendrez très vite ce que je veux dire.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 09/02/2021 à 19:27
Etrange a écrit le 09/02/2021 à 15h06

Avez-vous remarqué que depuis que le site a changé son apparence, les modérateurs sont au taquet !!! Plus rien ne passe .... C'est beau la liberté d'expression ....

Les modérateurs de LYONMAG sont pour la plupart des dirigistes, ils ne modèrent aucunement les commentaires, ils interdisent les droit de réponse. En revanche, ils laissent volontiers d'autres commentateurs de leur obédience dire tout ce qu'ils veulent.

Signaler Répondre

avatar
Etrange le 09/02/2021 à 15:06
kikou a écrit le 09/02/2021 à 14h36

toutes les familles ne touchent pas les allocations familiales, en revanche toutes les familles perçoivent l'allocation " rentrée scolaire " .

Avez-vous remarqué que depuis que le site a changé son apparence, les modérateurs sont au taquet !!! Plus rien ne passe .... C'est beau la liberté d'expression ....

Signaler Répondre

avatar
Rectif le 09/02/2021 à 15:04
kikou a écrit le 09/02/2021 à 14h36

toutes les familles ne touchent pas les allocations familiales, en revanche toutes les familles perçoivent l'allocation " rentrée scolaire " .

Faux, toutes les familles ne touchent pas l'allocation rentrée scolaire. C'est soumis au montant des revenus.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 09/02/2021 à 14:36
jmsc a écrit le 08/02/2021 à 22h56

elle ne pouvait pas se défendre .les parents seraient venus .le recteur l aurais mise à pied ou viré.elle aurait fini en garde à vue .la seule solution pour moi à chaque connerie on coupe les alloc et on s en sert pour rééduquer ces enfants

toutes les familles ne touchent pas les allocations familiales, en revanche toutes les familles perçoivent l'allocation " rentrée scolaire " .

Signaler Répondre

avatar
Éthologie humaine le 09/02/2021 à 04:41

Des mômes de 12 ans qui se mettent spontanément en groupe pour attaquer une femme. Ça donne une idée de leur psychologie et des dégâts dans quelques années. En général, on voit ça dans des documentaires animaliers, mais on considère que c’est un comportement inquiétant et anormal chez nos animaux domestiques. C’est quoi l’excuse des parents ?
- A : je comprends pas comment on fait les enfants, désolé...
- B : je leur inculque mes valeurs et à ne tolérer aucune contrariété
- C : cet établissement est vraiment une mauvaise garderie. On leur confie nos enfants et ils sont même pas capables de les élever à notre place.
- D : si mon gamin ne devient pas ingénieur ou millionnaire, ce sera un échec de l’Etat !

Signaler Répondre

avatar
jmsc le 08/02/2021 à 22:56

elle ne pouvait pas se défendre .les parents seraient venus .le recteur l aurais mise à pied ou viré.elle aurait fini en garde à vue .la seule solution pour moi à chaque connerie on coupe les alloc et on s en sert pour rééduquer ces enfants

Signaler Répondre

avatar
Normal le 08/02/2021 à 18:47

La vraie questions est pourquoi, une grande majorité d’ adolescents aujourd’hui , basculent dans la violence . Des parents qui sont encore restés des enfants ont d’autres enfants aux royaumes de l’enfant Roi et de la reine mère .

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 08/02/2021 à 18:42

Des baffes des baffes des baffes, il n'y a que çà qu'ils comprennent.
Ah oui j'avais oublié, il y en a qui ont voté pour que les baffes et les fessées soit proscrites pour les gamins quand ils font des c....

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 08/02/2021 à 17:28

Des petits morveux de 12 ans sans education sauf celles des grands freres qui donnent l exemple....virer les ils sont irrecuperables et en ont rien a faire de l education nationale.

Signaler Répondre

avatar
honteux le 08/02/2021 à 16:13

"Elèves de 5ème", autrement dit des gosses de 13 ans à tout casser !!! Franchement il y a des baffes et des coups de pieds dans le fondement qui se perdent .... Dans ce collège il n'y a pas de surveillants capables de réelle fermeté ? L'école est vraiment devenue n'importe quoi depuis que les parents protègent leur progéniture au-delà du raisonnable !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.