Précarité étudiante : la Métropole de Lyon va débloquer de nouvelles aides d'urgence

Précarité étudiante : la Métropole de Lyon va débloquer de nouvelles aides d'urgence
Photo d'illustration - LyonMag

Ce jeudi après-midi, une réunion du groupe de travail de la Métropole de Lyon dédié à la précarité étudiante s'est tenue.

A son issue, Bruno Bernard a estimé qu'il fallait proposer de nouvelles aides d'urgence en direction des étudiants, en plus des réductions tarifaires des abonnements TCL annoncés la veille.

Pour "lutter contre la fracture numérique universitaire et éviter le décrochage scolaire", la Métropole de Lyon doit mettre sur la table 250 000 euros pour équiper les étudiants du territoire en clés 4G et en ordinateurs portables.

La collectivité veut aussi proposer 1000 stages sur l'année 2021 et 500 emplois saisonniers en mobilisant les acteurs économiques de l'agglomération lyonnaise. "Il est essentiel que les PME et grands groupes du territoire se mobilisent pour fournir des terreaux d'expériences aux potentiels du territoire", note la Métropole dans un communiqué.

Le dispositif d'accompagnement psychologique d'écoute et de soutien gratuits des étudiants sera prolongé au-delà du mois de juin, qui sonne la fin des cours.

Ces mesures seront soumises au vote des élus métropolitaines lors du prochain conseil. L'ensemble des aides déjà disponibles sont répertoriées sur lyoncampus.com.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
hydrazine le 28/02/2021 à 10:29
Cocasse a écrit le 26/02/2021 à 09h24

Les étudiants revendiquent leur indépendance d'esprit, leur capacité de mobilisation quand il s'agit de causes improbables, et là, on a l'impression que tous ces champions des réseaux sociaux se retrouvent isolés chacun dans leur coin avec tout juste un papier et un crayon quand il s'agit de leur propre cause, démotivés et incapables de se coordonner.

S'il fallait démontrer que ce ne sont que des moutons de Panurge manipulables à souhait par les mouvements politiques....

y vaut mieux etre de la generation" etudiante precaire "maintenant que de celle qui a ete conscrite pour mourir à la guerre en 14-18......

Signaler Répondre

avatar
Cocasse le 26/02/2021 à 09:24

Les étudiants revendiquent leur indépendance d'esprit, leur capacité de mobilisation quand il s'agit de causes improbables, et là, on a l'impression que tous ces champions des réseaux sociaux se retrouvent isolés chacun dans leur coin avec tout juste un papier et un crayon quand il s'agit de leur propre cause, démotivés et incapables de se coordonner.

S'il fallait démontrer que ce ne sont que des moutons de Panurge manipulables à souhait par les mouvements politiques....

Signaler Répondre

avatar
mwaiman69 le 26/02/2021 à 09:15

Depuis hier on est passé en taux positif au niveau des dettes d'état, l'argent gratuit, commence à couter.
Quant aux ordis, depuis chirac c'était censé être une politique standard ...

Signaler Répondre

avatar
La Métropole avait déjà anticipé le 25/02/2021 à 21:16

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.