La Région dévoile le projet architectural du lycée Colonel Arnaud Beltrame de Meyzieu

La Région dévoile le projet architectural du lycée Colonel Arnaud Beltrame de Meyzieu
DR- Agence Chabanne Architecte

Les premiers élèves de ce nouveau lycée doivent être accueillis dès la rentrée 2023.

En attendant, le président de la Région a fait le déplacement ce lundi matin à Meyzieu sur le site du futur lycée Colonel Arnaud Beltrame où les premiers visuels ont été dévoilés. "Nous allons créer un établissement modèle avec une exigence de performance énergétique deux fois supérieure à ce qui est demandé pour des bâtiments basse consommation", a annoncé Laurent Wauquiez. Concrètement, l'établissement prévoit notamment l'installation d'une chaufferie bois à granules couvrant 80% des besoins du lycée, ou encore l'installation de panneaux photovoltaïques qui permettra de chauffer une partie de l'eau.

L'établissement pourra accueillir 1800 élèves et comportera également un espace de restauration (1300 repas par service), des logements de fonction ou encore tout ce qui est nécessaire à la vie du lycéen (foyer, CDI, infirmerie). "Pour nous, nos lycées doivent être également des sanctuaires de la République. Celui-ci répondra ainsi aux plus hautes exigences en termes de sécurité. Le lycée Colonel Arnaud Beltrame répond enfin à un enjeu majeur, le défi démographique. Le secteur Est lyonnais attend en effet 3 500 nouveaux jeunes de 15 à 19 ans d’ici à 2029. Nous installons donc un outil extrêmement précieux pour l’avenir de toute cette jeunesse", a conclu le président LR.

A noter que ce lycée a coûté 47 millions d'euros à la Région.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tarba le 02/03/2021 à 12:02
Faux martyr a écrit le 02/03/2021 à 10h55

Superbe établissement sauf son nom qui est celui d'un homme ayant fait n'importe quoi en infraction aux pratiques de la Gendarmerie, ce qui a conduit à sa mort.

Allez expliquer ça à Julie l'otage qu'Arnaud Beltrame a remplacé

Signaler Répondre

avatar
Faux martyr le 02/03/2021 à 10:55

Superbe établissement sauf son nom qui est celui d'un homme ayant fait n'importe quoi en infraction aux pratiques de la Gendarmerie, ce qui a conduit à sa mort.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.