Menaces de décapitation du maire de Rillieux : deux mineurs âgés de 11 et 12 ans interpellés 

Menaces de décapitation du maire de Rillieux : deux mineurs âgés de 11 et 12 ans interpellés 
DR

L’enquête avait commencé le 6 mars dernier, après la découverte des tags. 

Ce jour-là, alors que des voitures étaient incendiées à Bron et que des policiers étaient caillassés à Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet révélait le contenu de tags retrouvés sur l'école des Alagniers et la Maison pour Tous des Alagniers.

Sur les bâtiments de la commune au nord-est de Lyon, les inscriptions "Force à la Duchère ; Nike les decks" ou encore "le maire on va te couper la tête" avaient été retrouvées. Quand les policiers étaient arrivés sur place, les auteurs des tags avaient pris la fuite. Mais l’un d’eux, âgé de seulement 11 ans, avait été interpellé par les forces de l’ordre et placé en retenue judicaire. Durant son audition, il avait alors reconnu avoir participé aux faits, tout en niant les menaces de mort envers l’édile de Rillieux. 

Grâce à la vidéosurveillance, un complice a été identifié. Ce Rilliard âgé de 12 ans a été convoqué ce mercredi et également placé en garde à vue. Durant son audition, ce dernier a reconnu avoir tagué "Force à la Duchère" mais a lui aussi nié les menaces de mort contre Alexandre Vincendet. 

Les deux suspects sont convoqués en mai devant la justice pour une mesure de réparation pénale suivie par les services de Protection Judiciaire de la Jeunesse. 

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
OnlyFyon le 02/04/2021 à 06:59
Aboukam a écrit le 01/04/2021 à 20h51

Très gros mytho, dans le plus pur style kikou
4 ou 5 ans refuser de serrer la main? Relis toi un peu, et sors de chez toi, tu vis dans un monde parallèle

Il a dit donner la main (a des camarades) et pas serrer la main, relis un peu aussi. Y'a qu'a lire tes commentaires sur d'autres articles pour comprendre que tu fais également partie des "bas du plafond".

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 01/04/2021 à 20:51
Malika a écrit le 01/04/2021 à 12h26

A 11 et 12 ans on répète ce que les parents disent.... très jeune on bourre le crâne des gamins, une amie instit me disait qu’en maternelle des enfants de 4 ou 5 ans refusent de donner la main a des camarades de classe filles.... qu’est-ce que ça va donner comme adulte ? Si c’est ça l’éducation de certains enfants, la société aura beau faire des budgets genrés l’écriture inclusive et tout le toutim nous aurons toujours des bas de plafonds rétrogrades qui ne communiquent que par la violence, les menaces et les passage a l’acte in fine

Très gros mytho, dans le plus pur style kikou
4 ou 5 ans refuser de serrer la main? Relis toi un peu, et sors de chez toi, tu vis dans un monde parallèle

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 01/04/2021 à 19:08
Malika a écrit le 01/04/2021 à 12h26

A 11 et 12 ans on répète ce que les parents disent.... très jeune on bourre le crâne des gamins, une amie instit me disait qu’en maternelle des enfants de 4 ou 5 ans refusent de donner la main a des camarades de classe filles.... qu’est-ce que ça va donner comme adulte ? Si c’est ça l’éducation de certains enfants, la société aura beau faire des budgets genrés l’écriture inclusive et tout le toutim nous aurons toujours des bas de plafonds rétrogrades qui ne communiquent que par la violence, les menaces et les passage a l’acte in fine

Mais quelle mythomanie de dire que des p'tis bout'choux de 4 et 5 ans sont des rebelles à la solde de l'obéissance parentale !
Impossible à fond car, à cet âge là , aucun enfant peut retenir des interdits " sociétaux et humains ". Ils vivent au jour le jour en oubliant les normes sociales.
Ils peuvent en revanche, reconnaître des interdits par rapport " aux objets visibles " de la vie courante...ne pas toucher les prises ,les boutons de la gazinière, descendre les escaliers en se maintenant sur les mains-courantes.....En bref ,les interdits de la maison.
Après, delà à dire que des ptis de 4 et 5 ans en culotte courte " avec la mémoire parentale "ne souhaitaient pas de donner la main aux petites filles n'est pas objective !

Signaler Répondre

avatar
11 et 13 ans ? Des enfants . le 01/04/2021 à 18:34

Ses jeunes ont déjà perdus la tête pour dire de tels mensonges.

Signaler Répondre

avatar
Yo le 01/04/2021 à 18:12
Malika a écrit le 01/04/2021 à 12h26

A 11 et 12 ans on répète ce que les parents disent.... très jeune on bourre le crâne des gamins, une amie instit me disait qu’en maternelle des enfants de 4 ou 5 ans refusent de donner la main a des camarades de classe filles.... qu’est-ce que ça va donner comme adulte ? Si c’est ça l’éducation de certains enfants, la société aura beau faire des budgets genrés l’écriture inclusive et tout le toutim nous aurons toujours des bas de plafonds rétrogrades qui ne communiquent que par la violence, les menaces et les passage a l’acte in fine

Je suis d'accord.

Et avec des enfants qui n'ont que 300 ou 400 mots de vocabulaire, qui font tout juste la différence entre le passé, le présent et le futur, comment voulez vous qu'ils saisissent la moindre nuance ?
Pour eux, tout est blanc ou noir, bien, pas bien, et quand ils se rendent comptent qu'ils ne comprennent rien, ils sont violent, en réaction à cette réaction et cette déception qui les habite !

Et les parents trouvent cela normal, et que ce qu'il leur arrive est la faute de la société qui les entoure. Mais c'est normal, ils sont déjà comme ça à leur niveau ces parents. Donc, comment voulez vous que les enfants soient autrement !

Signaler Répondre

avatar
hubris le 01/04/2021 à 17:42

11 & 12 ans. Next ?

Signaler Répondre

avatar
SARL victimologie le 01/04/2021 à 13:47

Qui pour nous faire croire qu'il faut encore plus de moyen afin de pouvoir remettre ces prix Nobel dans la société

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 01/04/2021 à 13:30

Bof rien de nouveau de toute façon là justice ne fera pas son travail et le gouvernement ne soutiendra jamais ceux qui décide de punir les familles financièrement.....

Signaler Répondre

avatar
Malika le 01/04/2021 à 13:10
Malikette a écrit le 01/04/2021 à 12h44

Allez arrête de raconter d la daube....retourne devant BFM en feuilletant valeurs actuelles,et arrêtes un peu

La preuve lorsqu’on ne possède pas les codes, on ne sait que communiquer ainsi.... bas de plafond, agressif et discourtois !

Signaler Répondre

avatar
faites entrer les accusés le 01/04/2021 à 13:09

Si les parents ne sont pas inquiétés alors cette justice est totalement inutile. Il parait évident que ces enfants n'ont fait que relayé des propos qu'ils ont entendu de la part de leur parent ou entourage.

Signaler Répondre

avatar
La fontaine le 01/04/2021 à 12:58

Toute une jeunesse qui a compris que la loi du plus fort est toujours la meilleure.

Signaler Répondre

avatar
Malikette le 01/04/2021 à 12:44
Malika a écrit le 01/04/2021 à 12h26

A 11 et 12 ans on répète ce que les parents disent.... très jeune on bourre le crâne des gamins, une amie instit me disait qu’en maternelle des enfants de 4 ou 5 ans refusent de donner la main a des camarades de classe filles.... qu’est-ce que ça va donner comme adulte ? Si c’est ça l’éducation de certains enfants, la société aura beau faire des budgets genrés l’écriture inclusive et tout le toutim nous aurons toujours des bas de plafonds rétrogrades qui ne communiquent que par la violence, les menaces et les passage a l’acte in fine

Allez arrête de raconter d la daube....retourne devant BFM en feuilletant valeurs actuelles,et arrêtes un peu

Signaler Répondre

avatar
lol69 le 01/04/2021 à 12:29

Finira peut être par faire un concours de l'ENA et terminer comme sous-prêfet dans le coin, on a un exemple, on a exemple ...

Signaler Répondre

avatar
Malika le 01/04/2021 à 12:26

A 11 et 12 ans on répète ce que les parents disent.... très jeune on bourre le crâne des gamins, une amie instit me disait qu’en maternelle des enfants de 4 ou 5 ans refusent de donner la main a des camarades de classe filles.... qu’est-ce que ça va donner comme adulte ? Si c’est ça l’éducation de certains enfants, la société aura beau faire des budgets genrés l’écriture inclusive et tout le toutim nous aurons toujours des bas de plafonds rétrogrades qui ne communiquent que par la violence, les menaces et les passage a l’acte in fine

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.