Haute Autorité pour la transparence de la vie publique : combien gagnait Grégory Doucet avant de devenir maire de Lyon ?

Haute Autorité pour la transparence de la vie publique : combien gagnait Grégory Doucet avant de devenir maire de Lyon ?
Grégory Doucet - LyonMag

Ce vendredi, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique a publié une première salve de déclarations d’intérêts d’élus. Et parmi elles, celle de Grégory Doucet, élu en juin 2020 maire de Lyon.

L’écologiste avait, en septembre, rempli ses déclarations de patrimoine et d’intérêts avant de la transmettre à la Haute Autorité qui a, depuis, tout vérifié. Seule la seconde a pour le moment été rendue publique.

A l’intérieur, on apprend que Grégory Doucet déclare avoir été employé depuis 2014 de Handicap International, comme responsable et directeur des opérations en Afrique de l’Ouest. Grégory Doucet a touché 27 969 euros net lors de sa première année en 2014, avant d’évoluer chaque année jusqu’à toucher 38 639 euros net en 2019, soit un peu plus de 3200 euros de salaire mensuel net. A cause de la campagne municipale et de son congé sans solde pris en mars, l’écologiste n’a touché que deux mois de salaire en 2020, soit 6571 euros net.

Grégory Doucet précise également que sa compagne était psychologue chez Handicap International lorsqu'il a rempli la déclaration, et qu’il disposait d’une fonction bénévole susceptible de faire naître un conflit d’intérêts, à savoir son poste de vice-président de l’ONG Planète Enfants & Développement Association.

Puisqu'il venait d'être élu, il n'évoque pas encore ses indemnités.

Reste désormais à la Haute Autorité de publier avant l'été la déclaration de patrimoine du maire lyonnais, mais aussi toutes les déclarations de ses adjoints, ainsi que celles de Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et de ses vice-présidents.

50-100 sur 58 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Yo le 08/05/2021 à 17:34
Calahann a écrit le 08/05/2021 à 17h17

Macron était bien chez Rothschild & Co en tant que cadre Supérieur à la gestion de Nestlé, le rachat de Cofidis c'est lui , la revente du Journal du Monde c'est encore lui ...... En bref, 200 000 €/mois pour l'Énarque.
En tant que Président de la république, il touche aujourd'hui une vraie misère 16 000 € brute/mois .
Juste de l'argent de poche en vrai !

200 k par mois, j'aimerai bien que tu cites tes sources.

Si tu ne peux le prouver ------> Fake News !

Signaler Répondre

avatar
Capucin le 08/05/2021 à 17:33

vu les salaires je vais cesser de donner à ces associations. je préfère donner directement à une personne dans le besoin.
Quand on s'engage dans ce genre d'association, on se doit de ne pas demander un salaire de cadre.

Signaler Répondre

avatar
Lazlo Doulak le 08/05/2021 à 17:20
Ciboul a écrit le 08/05/2021 à 16h37

38 000 € à l'année, ça paye bien les ONG !!
Je sais maintenant où passe mes dons.

Pour un salaire de cadre supérieur ce n'est pas non plus le Pérou.
Après que l'humanitaire soit devenu un business ce n'est pas une découverte, suffit de voir les hordes de démarcheurs qui sillonnent la presqu'île quand on peut s'y rendre.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 08/05/2021 à 17:17

Macron était bien chez Rothschild & Co en tant que cadre Supérieur à la gestion de Nestlé, le rachat de Cofidis c'est lui , la revente du Journal du Monde c'est encore lui ...... En bref, 200 000 €/mois pour l'Énarque.
En tant que Président de la république, il touche aujourd'hui une vraie misère 16 000 € brute/mois .
Juste de l'argent de poche en vrai !

Signaler Répondre

avatar
lol le 08/05/2021 à 17:07

Bien payé le ver doucet !A t'il des problèmes de fin de mois,comme l'ex ministre Ferry ????

Signaler Répondre

avatar
Nabil le 08/05/2021 à 16:58
Gentry a écrit le 08/05/2021 à 16h23

La majorité de la population en voie de paupérisation va enfin découvrir quels intérêts économiques personnels les élus ont à défendre avant ceux du peuple.

Exactement. Et , c’est pareil pour TOUS les autres . D’une extrême à l’autre, ils vivent grassement de cette politique théâtrale qui rejoint toujours les mêmes intérêts des élites de ce monde . Et NON, des peuples qu’ils représentent.

Signaler Répondre

avatar
Ciboul le 08/05/2021 à 16:37

38 000 € à l'année, ça paye bien les ONG !!
Je sais maintenant où passe mes dons.

Signaler Répondre

avatar
Gentry le 08/05/2021 à 16:23

La majorité de la population en voie de paupérisation va enfin découvrir quels intérêts économiques personnels les élus ont à défendre avant ceux du peuple.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.