300 soignants mobilisés à Lyon pour de meilleures conditions de travail

300 soignants mobilisés à Lyon pour de meilleures conditions de travail
photo d'archive - Lyonmag.com

Environ 300 soignants ont manifesté ce mardi après-midi à Lyon, un an après le Ségur de la santé.  

Les manifestants, qui répondaient à l'appel de neuf organisations syndicales, dont la CGT, ont défilé entre la place Jean-Macé et la Préfecture du Rhône.

Le personnel soignant demandait notamment de meilleures conditions de travail.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Calahann le 16/06/2021 à 22:07
Le GaGa a écrit le 16/06/2021 à 01h00

En réalité, le bide complet de la CGT!
Le trop plein de manifestations tue les manifestations!
Ne pas confondre quantité et qualité…. Sans doute trop compliqué pour ce syndicat du siècle passé !

Apparemment cher ami, tu demeures largement plus dans la Quantité que sur ta Qualité !
Toi au moins, tu sais te vendre correctement !

Signaler Répondre

avatar
Santu le 16/06/2021 à 05:42
Chouki a écrit le 15/06/2021 à 20h31

Pour info les fermetures de Lits, de service d urgences, d hôpitaux ont commencé bien avant l ère Macron

La petite ville où je vivais à l epoque, a vu son hôpital perdre son service maternité et ses urgences sous Hollande,

Donc trop facile de taper sur macron, alors que vous savez pertinemment que la degradation des hôpitaux date de bien avant.

La loi du marché , le néo libéralisme en marche depuis mittrand .
Mais comme d'hab. en France tant que cela ne me touche pas , je continue à voter pour ma pomme et un jour on ferme les urgences près de chez moi ...et je réalise
Plus simple , accès à la piscine du rhone (le sport c'est bon pour tous) impossible si vous n'avez pas internet ... un équipement sportif financé par tous (impôts locaux) ... mais bon pas grave j'en ai un ... pour l'instant tout va bien , pour l'instant tout va bien...

Signaler Répondre

avatar
Le GaGa le 16/06/2021 à 01:00

En réalité, le bide complet de la CGT!
Le trop plein de manifestations tue les manifestations!
Ne pas confondre quantité et qualité…. Sans doute trop compliqué pour ce syndicat du siècle passé !

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 15/06/2021 à 21:08
Chouki a écrit le 15/06/2021 à 20h31

Pour info les fermetures de Lits, de service d urgences, d hôpitaux ont commencé bien avant l ère Macron

La petite ville où je vivais à l epoque, a vu son hôpital perdre son service maternité et ses urgences sous Hollande,

Donc trop facile de taper sur macron, alors que vous savez pertinemment que la degradation des hôpitaux date de bien avant.

En effet, M'sieu Macron reste dans un élan de ces prédécesseurs. Sans aller trop loin dans le passé, Sarkozy a supprimé des lits , Hollande a aussi pris le relais, et Macron dépouille ce qui reste .
Pour info et concernant certains services de soins étatiques, l'État impose une rentabilité chiffrée en nombre de patients.
Juste un exemple, si une maternité n'atteint pas le nombre de naissances fixées à l'avance par rapport à la population locale, c'est mort .
Y avait des petites maternités par le passé dans la France profonde qui avaient pour but de faire au moins 250 naissances/an , ce qui est ridicule dans la forme, mais jamais atteint, pourtant, ces maters offraient aussiiii des soins et de confort aux femmes de proximités. Concernant les urgences, c'est exactement la même chose , pour être viable, il fallait atteindre un quota de patients pris en charge !
Résultat des délires de l'État, une future maman doit parcourir encore plus de distance pour consulter ou accoucher.

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 15/06/2021 à 20:31
Calahann a écrit le 15/06/2021 à 17h28

Sous M'sieu Macron, alias Le Baron de la République, Le Duc de l'économie des effectifs, Le Prince de la Rupture solidaire....... et Le Roi des riches bien évidemment, nous a supprimé avec Bercy dans les hôpitaux publiques ( HPHP , HPHM ,HCL .....) des milliers de lits.
En supprimant des lits , bin , on supprime aussi des soignants , ainsi, le ratio soignés/soignants a largement augmenté sans compter la fuite des Aide-soignants, infirmières, médecins, kinésithérapeutes, spécialistes ..... vers les structures de soins privés.

Pour info les fermetures de Lits, de service d urgences, d hôpitaux ont commencé bien avant l ère Macron

La petite ville où je vivais à l epoque, a vu son hôpital perdre son service maternité et ses urgences sous Hollande,

Donc trop facile de taper sur macron, alors que vous savez pertinemment que la degradation des hôpitaux date de bien avant.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 15/06/2021 à 17:59

300 c'est pas beaucoup mais c'est normal, ils bossent eux, et ce n'est pas le WE ce qui est dommage, il y aurait eu énormément plus de monde.

Signaler Répondre

avatar
Soutien le 15/06/2021 à 17:32

SVP, faites des manifs le week-end : on sera plus nombreux à venir vous soutenir ainsi que notre système de santé ! Courage à vous, vous avez la profonde considération de beaucoup de la population, mais ça ne suffit pas. Faut que les syndicats se remuent pour créer les conditions d’une meilleure information et solidarité !

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 15/06/2021 à 17:28

Sous M'sieu Macron, alias Le Baron de la République, Le Duc de l'économie des effectifs, Le Prince de la Rupture solidaire....... et Le Roi des riches bien évidemment, nous a supprimé avec Bercy dans les hôpitaux publiques ( HPHP , HPHM ,HCL .....) des milliers de lits.
En supprimant des lits , bin , on supprime aussi des soignants , ainsi, le ratio soignés/soignants a largement augmenté sans compter la fuite des Aide-soignants, infirmières, médecins, kinésithérapeutes, spécialistes ..... vers les structures de soins privés.

Signaler Répondre

avatar
Lagazet le 15/06/2021 à 17:20

On attendait les questions à l'assemblée , à ce sujet, motus et bouche cousue...A entendre Olivier Veran des sommes colossales y ont été consacrés..finalement qui à raison.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.