Plusieurs ponts de la Métropole de Lyon en travaux cet été

Plusieurs ponts de la Métropole de Lyon en travaux cet été
Le pont Raymond Barre - LyonMag

Quatre ouvrages sont particulièrement concernés par des chantiers.

La Métropole de Lyon profite de la période estivale pour poursuivre des travaux concernant plusieurs ponts.

C’est le cas du Pont d’Alaï à Tassin-la-Demi-Lune où des travaux d’entretien spécifiques pour garantir la pérennité et la sécurité du pont pour les usagers. Des interventions de sécurité sont menées depuis le 19 juillet sur les piles et les avaloirs du pont. Ce dernier est interdit à la circulation jusqu’à début septembre. Une déviation est mise en place et les usagers sont invités à emprunter le chemin de la Poterie.

Le Pont Neuf à Francheville fait également l’objet de travaux depuis plusieurs jours. Il s’agit d’un nettoyage et d’un rejointement des maçonneries, d’une réfection des trottoirs, de la sécurisation des cheminements et de la mise en place d’une main courante. La circulation est interdite jusqu’à début septembre aux véhicules motorisés mais reste possible pour les piétons et les cyclistes.

Concernant le Pont de Couzon (Couzon-au-Mont-d’Or), des travaux de réparation débuteront le 2 août pour une durée de quatre semaines. Au programme : le remplacement et la sécurisation des suspentes, le remplacement de la poutre de rigidité et le renforcement du platelage. Le trafic sera interdit sur le pont durant toute la durée des travaux. Le trafic devrait reprendre à la rentrée.

Du côté du pont Raymond Barre entre les 2e et 7e arrondissements, la réglette métallique de séparation entre la piste cyclable et le cheminement piéton sera supprimée. Le revêtement actuel de la piste cyclable (platelage bois) sera remplacé par une résine. Les travaux débuteront le 16 août et s’achèveront le 1er octobre.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
EricdeLyon le 22/07/2021 à 10:37

Qui ont besoin de beaucoup d’entretien et de longue periodes d’immobilisation Comme pour les ficelles on mets des bus de substitution, qui montent Choulans en consommant du 250 litres au 100. En tant normal pendant l’année scolaire les limaces obèses sont bien bien remplies, mais a vide ca en fait du carbone pour 3 passagers En voiture la polution serait quasi inexistante

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 22/07/2021 à 07:51

Vivement les téléphériques pour traverser...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.