Obligation vaccinale : le personnel soignant appelé à la mobilisation ce mardi à Lyon

Obligation vaccinale : le personnel soignant appelé à la mobilisation ce mardi à Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

A la veille de l'entrée en vigueur de l'obligation vaccinale pour le personnel soignant, des manifestations sont prévues partout en France ce mardi.

A Lyon, plusieurs syndicats appellent aux rassemblements devant chaque établissement hospitalier tout au long de la matinée, avant une manifestation générale à partir de 13h devant l'ARS.

La CGT, FO et Sud entendent dénoncer l'obligation vaccinale du personnel soignant, qui entre en vigueur ce mercredi, ainsi que la mise en place du pass sanitaire. Cela "va accroitre les difficultés déjà sans précédent dans le secteur de la santé" : "Partout, nous manquons de personnels, des lits continuent à être fermés même en réa", indique l'intersyndicale dans un communiqué.

Les grévistes demanderont également l'arrêt des fermetures de lits et de places, des budgets à la hauteur des besoins mais aussi la création de 400 000 postes pérennes.

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Naouaq le 14/09/2021 à 20:53
Cookie 01 a écrit le 14/09/2021 à 18h23

Infirmier, j'ai posé ma démission ! L'année dernière nous étions des héros, même covid positif on nous refusait l'arrêt maladie, on devait tenir le système hospitalier à bout de souffle... Un an plus tard, nous sommes des parias. D'autant plus que la vaccination n'empêche pas d'être contaminé ni contaminant !
Fini pour moi !

Ne parlez pas au nom de tout le personnel qui, dans son immense majorité, est vacciné !

Merci à TOUS à les intervenants de l’année dernière. NON MERCI aux actuels infirmiers et aide-soignants antivax. Notre reconnaissance ne vous donne pas un pass à vie pour tout et n’importe quoi. C’est un raisonnement infantile !

Vous prenez la décision de perdre votre emploi sans indemnités de chômage par refus d’un vaccin, alors même que vous travaillez en milieu hospitalier… C’est sans doute la décision la plus absurde que j’ai eu à connaître. Faut-il que nous l’applaudissions ??

Signaler Répondre

avatar
shalom le 14/09/2021 à 20:20
Mouhaha 0,001 a écrit le 14/09/2021 à 18h33

Mais cela évite les formes graves, je respecte totalement le choix des uns et des autres étant vaccinée moi même, je ne conteste pas le choix de ne pas être vacciné, chacun assume pour lui, le problème à mon sens est vis a vis de vos patients qui ont des pathologies graves et qu’il faut préserver un maximum, vous êtes cohérent en démissionnant et en changeant de métier, lorsqu’on est en désaccord sur des points importants dans une entreprise ou un hôpital il semble logique de démissionner plutôt que d’imposer à une majorité un risque :-)

Les soignants sont des leaders d'opinion : leur avis compte. Imaginez l'effet désastreux dans les esprits (faibles, forcément faibles) de la contestation des soignants, qui eux savent ce qui est bon pour ma santé. Si les soignants ne veulent pas du pass sanitaire, par extension de la vaccination, c'est qu'elle est néfaste. Oui, les soignants ont une responsabilité, celle d'être exemplaires.

A nouveau, les revendications sur leurs conditions de travail sont légitimes, mais la confusion entretenue est malsaine. Les syndicats s'honoreraient à une clarification.

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 14/09/2021 à 18:33
Cookie 01 a écrit le 14/09/2021 à 18h23

Infirmier, j'ai posé ma démission ! L'année dernière nous étions des héros, même covid positif on nous refusait l'arrêt maladie, on devait tenir le système hospitalier à bout de souffle... Un an plus tard, nous sommes des parias. D'autant plus que la vaccination n'empêche pas d'être contaminé ni contaminant !
Fini pour moi !

Mais cela évite les formes graves, je respecte totalement le choix des uns et des autres étant vaccinée moi même, je ne conteste pas le choix de ne pas être vacciné, chacun assume pour lui, le problème à mon sens est vis a vis de vos patients qui ont des pathologies graves et qu’il faut préserver un maximum, vous êtes cohérent en démissionnant et en changeant de métier, lorsqu’on est en désaccord sur des points importants dans une entreprise ou un hôpital il semble logique de démissionner plutôt que d’imposer à une majorité un risque :-)

Signaler Répondre

avatar
Whitebike le 14/09/2021 à 18:27
Cookie 01 a écrit le 14/09/2021 à 18h23

Infirmier, j'ai posé ma démission ! L'année dernière nous étions des héros, même covid positif on nous refusait l'arrêt maladie, on devait tenir le système hospitalier à bout de souffle... Un an plus tard, nous sommes des parias. D'autant plus que la vaccination n'empêche pas d'être contaminé ni contaminant !
Fini pour moi !

Soutient !!

Signaler Répondre

avatar
Cookie 01 le 14/09/2021 à 18:23

Infirmier, j'ai posé ma démission ! L'année dernière nous étions des héros, même covid positif on nous refusait l'arrêt maladie, on devait tenir le système hospitalier à bout de souffle... Un an plus tard, nous sommes des parias. D'autant plus que la vaccination n'empêche pas d'être contaminé ni contaminant !
Fini pour moi !

Signaler Répondre

avatar
Whitebike le 14/09/2021 à 14:16
Venividivinci a écrit le 14/09/2021 à 14h06

Vous parlez des vaccinés ..
Oui alors

Non des soignants ... vaccinés ou pas cela ne me regarde pas c'est le secret médical !

Signaler Répondre

avatar
Oduesp le 14/09/2021 à 14:15
WhiteBike a écrit le 14/09/2021 à 13h43

Les anges blancs , respect et soutien au personnel soignant

L'immense majorité du personnel soignant est vacciné, et pour la vaccination. Nous les respectons et soutiendrons leurs revendications sur leurs conditions de travail, leur reconnaissance salariale et la lutte contre la logique économique libérale en santé publique. Sans détournement ni confusion possible avec l'idéologie antivax et hyper individualiste. Parce que nous sommes conscients qu'en matière de santé, comme en bien d'autres domaines, nous sommes dans le même bateau. Cette pandémie vient de nous rappeler notre interdépendance et les dévastations de la logique économique actuelle qui pollue, littéralement comme moralement, la planète.
Faire une équivalence vaccin = caca boudin Macron, c'est vraiment avoir les idées courtes. Si Macron nous dit demain de ne pas manger de la mort-aux-rats, ces pseudo "résistants" vont se ruer dessus ?

Il faut, au contraire de ces syndicats en perdition politique, lutter pour que les labos lâchent leurs brevets et que les esclaves du capitalisme puissent y avoir accès. Pour eux d'abord, et secondairement pour nous puisque notre sort est lié. Mais ici, les enfants capricieux ont la mémoire courte : nos quelques dizaines de milliers d'anciens morts asphyxiés à petit feu, on les a déjà oubliés... Alors, vous pensez bien que les Indiens, les Africains, etc.

En matière de solidarité, on fait des choix.

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 14/09/2021 à 14:06
WhiteBike a écrit le 14/09/2021 à 13h43

Les anges blancs , respect et soutien au personnel soignant

Vous parlez des vaccinés ..
Oui alors

Signaler Répondre

avatar
WhiteBike le 14/09/2021 à 13:43
Venividivinci a écrit le 14/09/2021 à 06h58

Les GB Les gilets blancs
Shadock de l individualisme

Les anges blancs , respect et soutien au personnel soignant

Signaler Répondre

avatar
Confusionnisme le 14/09/2021 à 13:34
Zig a écrit le 14/09/2021 à 07h06

C'est ici vous qui pratiquez l'obscurantisme et la confusion.

Vous prétendez que le personnel soignant mélange des revendication salariales avec des revendications sanitaires.

Ceci est totalement faux, il n'est pas question ici de revendications concernant la rémunération.

C'est juste vous qui le prétendez.

Pour grossir l'affaire, vous parlez de
"... situation de crise où la nécessité du sang froid autant que de la solidarité nous éclate au visage..."
Par définition, le personnel soignant est tout le temps en situation de "crise" pour le malade, on ne va pas voir un soignant quand on va bien.

Et vous voudriez, au nom de cette "crise", que ce personnel fasse constamment don de soi par solidarité à sens unique ?

Mais le personnel soignant à aussi besoin de solidarité, et en retour, des conditions de travail et de rémunération correctes, comme tous les travailleurs.

Et cela, vous le négligez égoïstement.

N'importe quoi... Quel ramassis de bullshit ! Vous êtes incapable de comprendre un texte d'une dizaine de lignes.
Explication de texte : ces revendications (celles qui sont ici mises en avant + d'autres qui sont régulièrement portées par le personnel soignant), et la question de la santé publique en général, me semblent tellement importantes que je trouve politiquement répugnant de les confondre (au sens de fusionner) volontairement avec leur inverse : un mélange d'obscurantisme et d'individualisme. C'est répugnant sur le fond et sur la manière de faire car c'est le genre de manipulations auxquelles se livrent sans vergogne les rapaces capitalistes : vider de son sens le langage pour mieux détourner des valeurs collectives à leur profit.
Vous êtes ce qu'on appelle un "bon client" apparemment.

Signaler Répondre

avatar
hubris112 le 14/09/2021 à 11:49
HardRockeuse a écrit le 14/09/2021 à 09h22

Honteux de leur part. Des rebelles qui ont perdu le sens de la realité.

Les patients doivent être vaccinés sinon dehors !

Signaler Répondre

avatar
ça ne sera pas difficile le 14/09/2021 à 09:52
Juste pour savoir a écrit le 14/09/2021 à 08h50

Combien de médecin?

Combien d'infirmière?

et surtout combien d'aides soignantes?

A partir de là on pourra clairement établir que la "résistance" au vaccin va de pair avec la baisse du niveau d'études.

tu pourras compter précisément : on attend 50 personnes ( dont 55 syndiqués)

Signaler Répondre

avatar
HardRockeuse le 14/09/2021 à 09:22

Honteux de leur part. Des rebelles qui ont perdu le sens de la realité.

Signaler Répondre

avatar
Juste pour savoir le 14/09/2021 à 08:50

Combien de médecin?

Combien d'infirmière?

et surtout combien d'aides soignantes?

A partir de là on pourra clairement établir que la "résistance" au vaccin va de pair avec la baisse du niveau d'études.

Signaler Répondre

avatar
horreur le 14/09/2021 à 08:38
Chouki a écrit le 14/09/2021 à 07h49

Ok pas de vaccinations obligatoire pour les sougnants mais possibilité de plaonte des soignés si contamines lors de leur passage a m hopîtal.

Un amie a du faire trois test sur 7 jours dont le dernier la veille de son admission à l'hosto pour se faire opérer. Tous etaient negatifs

Operation bien passée, aucune visite extérieure autorisée. Et un jour sa famille apprend qu elle est atteinte du covid alors, qu elle est toujours à l hosto.. Et quand ellle demande comment cela a pu se produire, c est silence radio

Donc désolée mais sur le coup, ne soutiens nullement les, soignants sur le refus de la vaccination

Post truffé de fautes et incompréhensible!

Signaler Répondre

avatar
shalom le 14/09/2021 à 08:35
Zig a écrit le 14/09/2021 à 07h06

C'est ici vous qui pratiquez l'obscurantisme et la confusion.

Vous prétendez que le personnel soignant mélange des revendication salariales avec des revendications sanitaires.

Ceci est totalement faux, il n'est pas question ici de revendications concernant la rémunération.

C'est juste vous qui le prétendez.

Pour grossir l'affaire, vous parlez de
"... situation de crise où la nécessité du sang froid autant que de la solidarité nous éclate au visage..."
Par définition, le personnel soignant est tout le temps en situation de "crise" pour le malade, on ne va pas voir un soignant quand on va bien.

Et vous voudriez, au nom de cette "crise", que ce personnel fasse constamment don de soi par solidarité à sens unique ?

Mais le personnel soignant à aussi besoin de solidarité, et en retour, des conditions de travail et de rémunération correctes, comme tous les travailleurs.

Et cela, vous le négligez égoïstement.

Vous-même reconnaissez qu'il y a un fond de revendications sectorielles derrière ce mouvement.
Ce qui n'est pas honteux en soi, pourquoi ne pas le mettre en avant franchement ?
Grâce à la contestation de l'obligation vaccinale par des soignants, les antivax se sentent pousser des ailes.
Alors oui. on peut légitimement se poser la question de la responsabilité

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 14/09/2021 à 08:29
VertDeJoie a écrit le 14/09/2021 à 08h08

On applaudit à 20heures ou pas du coup ?

Oui on applaudit
Les manifestants sont ceux qui ont perdu tout sens du réel .
Une agitation stérile ...comme leur cerveau

Signaler Répondre

avatar
lyon 69 bis le 14/09/2021 à 08:27
Chouki a écrit le 14/09/2021 à 07h49

Ok pas de vaccinations obligatoire pour les sougnants mais possibilité de plaonte des soignés si contamines lors de leur passage a m hopîtal.

Un amie a du faire trois test sur 7 jours dont le dernier la veille de son admission à l'hosto pour se faire opérer. Tous etaient negatifs

Operation bien passée, aucune visite extérieure autorisée. Et un jour sa famille apprend qu elle est atteinte du covid alors, qu elle est toujours à l hosto.. Et quand ellle demande comment cela a pu se produire, c est silence radio

Donc désolée mais sur le coup, ne soutiens nullement les, soignants sur le refus de la vaccination

Le soignant ne devrait il pas être vacciné?

Signaler Répondre

avatar
VertDeJoie le 14/09/2021 à 08:08

On applaudit à 20heures ou pas du coup ?

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 14/09/2021 à 07:49

Ok pas de vaccinations obligatoire pour les sougnants mais possibilité de plaonte des soignés si contamines lors de leur passage a m hopîtal.

Un amie a du faire trois test sur 7 jours dont le dernier la veille de son admission à l'hosto pour se faire opérer. Tous etaient negatifs

Operation bien passée, aucune visite extérieure autorisée. Et un jour sa famille apprend qu elle est atteinte du covid alors, qu elle est toujours à l hosto.. Et quand ellle demande comment cela a pu se produire, c est silence radio

Donc désolée mais sur le coup, ne soutiens nullement les, soignants sur le refus de la vaccination

Signaler Répondre

avatar
Zig le 14/09/2021 à 07:06
Confusionisme a écrit le 14/09/2021 à 06h01

Détourner les revendications économiques et de conditions de travail (lits, RH, rémunération) pour soutenir un mélange d’obscurantisme et d’individualisme. Le tout au nom de la santé publique… C’est répugnant.
Merci les syndicats du secteur santé : dans ce monde où tout n’est plus que manipulation langagière, vous êtes les fossoyeurs de la gauche. Vous prétendez lutter pour les libertés mais vous êtes les bouffons du Roi : big bro a lessivé votre raison, vous invoquez et trafiquez les valeurs humanistes comme lui. L’Histoire se souviendra de votre rôle dans cette situation de crise où la nécessité du sang froid autant que de la solidarité nous éclate au visage.

C'est ici vous qui pratiquez l'obscurantisme et la confusion.

Vous prétendez que le personnel soignant mélange des revendication salariales avec des revendications sanitaires.

Ceci est totalement faux, il n'est pas question ici de revendications concernant la rémunération.

C'est juste vous qui le prétendez.

Pour grossir l'affaire, vous parlez de
"... situation de crise où la nécessité du sang froid autant que de la solidarité nous éclate au visage..."
Par définition, le personnel soignant est tout le temps en situation de "crise" pour le malade, on ne va pas voir un soignant quand on va bien.

Et vous voudriez, au nom de cette "crise", que ce personnel fasse constamment don de soi par solidarité à sens unique ?

Mais le personnel soignant à aussi besoin de solidarité, et en retour, des conditions de travail et de rémunération correctes, comme tous les travailleurs.

Et cela, vous le négligez égoïstement.

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 14/09/2021 à 06:58

Les GB Les gilets blancs
Shadock de l individualisme

Signaler Répondre

avatar
Confusionisme le 14/09/2021 à 06:01

Détourner les revendications économiques et de conditions de travail (lits, RH, rémunération) pour soutenir un mélange d’obscurantisme et d’individualisme. Le tout au nom de la santé publique… C’est répugnant.
Merci les syndicats du secteur santé : dans ce monde où tout n’est plus que manipulation langagière, vous êtes les fossoyeurs de la gauche. Vous prétendez lutter pour les libertés mais vous êtes les bouffons du Roi : big bro a lessivé votre raison, vous invoquez et trafiquez les valeurs humanistes comme lui. L’Histoire se souviendra de votre rôle dans cette situation de crise où la nécessité du sang froid autant que de la solidarité nous éclate au visage.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.