David Kimelfeld : "Quitter la Métropole de Lyon ? Cela n'arrivera pas"

David Kimelfeld, ancien président de la Métropole de Lyon, est l’invité ce vendredi de Raphaël Ruffier-Fossoul, dans les Coulisses du Grand Lyon. L’émission est enregistrée dans le respect des gestes barrières, avec, notamment une glace de Plexiglas entre les deux protagonistes.

David Kimelfeld : "Quitter la Métropole de Lyon ? Cela n'arrivera pas"
David Kimelfeld - LyonMag

David Kimelfeld, au même titre que Gérard Collomb, suit l'actuelle fronde des maires de la Métropole de Lyon avec un regard d'ancien président de la collectivité.
"Le problème avec les écologistes, ce n'est jamais le fond, c'est la forme. Et leur capacité à discuter avec les élus de proximité", regrette-t-il. Selon lui, le président Bruno Bernard veut "passer coûte que coûte sur tous les sujets".

Mais dans le même temps, David Kimelfeld ne comprend pas les méthodes des maires frondeurs, soutenus cette semaine par Laurent Wauquiez. Qui a tenu des propos "inacceptables" selon l'ancien maire du 4e arrondissement de Lyon : "On ne peut pas traiter Bruno Bernard de dictateur".

"Personne ne peut croire qu'on peut quitter la Métropole, cela n'arrivera pas. (...) Il faut se mettre autour de la table et revenir à l'intérêt général, retrouver la raison au profit des habitants de la Métropole. (...) Il faut que les maires comprennent aussi qu'on n'est plus au Grand Lyon ou à la Courly", prévient David Kimelfeld.

Interrogé sur plusieurs sujets, le conseiller métropolitain rappelle à la majorité écologiste que "la concertation, ce n'est pas trois visioconférences. La première sur la ZFE (cette semaine ndlr), il y avait 90 personnes connectées. Sur le nombre d'habitants de la Métropole, ça fait peu".

Les Coulisses du Grand Lyon sont à retrouver tous les jours à 12h sur LyonMag.com et sur la chaîne Youtube de LyonMag.

X
16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
roulette russe le 26/09/2021 à 10:52

Elle sont où, la haine et la détestation ?
J'en vois surtout chez vous, qui voulez "vous préparer autrement que par les urnes..."

Signaler Répondre

avatar
SansAvenir le 25/09/2021 à 13:15

Ces idéologues verts portent en eux les germes d’une guerre civile. Leur haine et dedtation de ceux qui ne pensent pas comme eux nous contraint à nous préparer autrement que par les urnes. Le temps est venu de dire stop à leur délire.

Signaler Répondre

avatar
le vert dans le fruit le 25/09/2021 à 12:28

David Kimelfeld, c'est une râpe à bois pour arrondir les angles , une brosse à caresser le poil . Bref un faux ...

Signaler Répondre

avatar
loli le 25/09/2021 à 09:28

Ce d. Kimelfield s’est pris une branlee aux elections malgré tous les efforts qu’il a faits pour plaire aux écologistes. ( je pense à son urbanisme tactique des pistes cyclables jaunes, un joli nom pour justifiet d’emmerder le monde, je pense au Boulevard des Etats Unis qui avait deja ses pistes cyclables). Et le voici maintenant qui revient nous donner des lecons sur ceci et cela. Il a échoué mais est toujours payé par nos impots pour faire le paon. Next.

Signaler Répondre

avatar
ald le 24/09/2021 à 22:02

Je trouve que l' opposition de ce Monsieur est bien tiède

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 24/09/2021 à 19:24

Cet élu ménage les écologistes... il cherche un poste dans leur parti ? Encore une girouette et bravo aux maires en colère... y a de quoi !!

Signaler Répondre

avatar
Mais qui est ce Monsieur ? le 24/09/2021 à 18:59

Ah oui c 'est vrai ....allez: reviens dans 10 ans si yu veux

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 24/09/2021 à 18:42

On n'est plus au Grand Lyon, on est à quoi alors, La Métropole le nom ? Pas au courant.

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 24/09/2021 à 16:14
Bof a écrit le 24/09/2021 à 14h58

Bof, il y a aussi des maires qui entre la métropole et la région ont fait le choix de la région. Prétendre ensuite que les maires ne sont pas représentés à la métropole est un peu facile et pas très honnête.

Bien sur qu'il y a des maires qui siègent à la Métropole et certains sont mêmes vices -présidente(e)s...
parce qu’ils ont été élus sur des listes de leur circonscription mais ils ne représentent pas électoralement et juridiquement la commune dont ils sont maires
car les communes ne sont pas représentées en tant que telles...
mais il faudra bien que les français réalisent un jour que les communes ont de moins en moins de compétences propres...à part l’entretient des écoles primaires et des cimetières...
bon c'est vrai qu'ils subventionnent les associations sportives et culturelles...l'otium ( le temps libre chez les romains) du peuple en quelque sorte...!!

Signaler Répondre

avatar
Bof le 24/09/2021 à 14:58
Grand gognand a écrit le 24/09/2021 à 13h49

La Métropole issue ,rappelons-le d'un deal entre papy Gègè et papy Mimi, est plutôt une avancée elle supprime un niveau de collectivités locales en regroupant les compétences de l'intercommunalité et du département...et les représentants sont élus au suffrage universel ce qui n'était pas le cas pour le Grand Lyon (anciennement COURLY)
Mais son pêché originel c'est d'avoir exclus les maires des instances décisionnelles...
Il aurait fallu créer un conférence consultative des communes,sorte de Sénat, où les communes soient directement représentées soit par leur maire ,soit par un délégué...
Depuis le départ les maires râlent contre leur éviction de fait de la Métropole..
Et les verts en rajoutent une couche avec leur "religion verte"...

Bof, il y a aussi des maires qui entre la métropole et la région ont fait le choix de la région. Prétendre ensuite que les maires ne sont pas représentés à la métropole est un peu facile et pas très honnête.

Signaler Répondre

avatar
Sortir... le 24/09/2021 à 14:54

Il ne s'agit pas tant de sortir de la Métropole que de sortir de son statut unique et inique.
Aucune autre métropole française n'a souhaité prendre le statut si particulier de la métropole de lyon.
Peut-être pas un hasard ?
Les habitants de la métropole de Lyon ne sont pas condamnés à rester avec ce mauvais statut...
Ce qu'une loi a fait une autre loi peut le défaire !
Les autres métropoles ne sont pas contestées par leur maires et elles fonctionnent très bien.
Pourquoi n'aurions-nous pas le même statut qu'elles ?

Signaler Répondre

avatar
Vicente69 le 24/09/2021 à 13:50

METROPOLEXIT
Je soutiens à 1000 % la fronde des 45 maires.
Une Métropole ne peut pas fonctionner sans concertation avec les communes.
Dehors la secte des pastèques.

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 24/09/2021 à 13:49

La Métropole issue ,rappelons-le d'un deal entre papy Gègè et papy Mimi, est plutôt une avancée elle supprime un niveau de collectivités locales en regroupant les compétences de l'intercommunalité et du département...et les représentants sont élus au suffrage universel ce qui n'était pas le cas pour le Grand Lyon (anciennement COURLY)
Mais son pêché originel c'est d'avoir exclus les maires des instances décisionnelles...
Il aurait fallu créer un conférence consultative des communes,sorte de Sénat, où les communes soient directement représentées soit par leur maire ,soit par un délégué...
Depuis le départ les maires râlent contre leur éviction de fait de la Métropole..
Et les verts en rajoutent une couche avec leur "religion verte"...

Signaler Répondre

avatar
Yo le 24/09/2021 à 13:20

Quitter la Métropole, de plus en plus de citoyens y pensent. LA qualité de vie devient très très glauque !

Signaler Répondre

avatar
Wallah., le 24/09/2021 à 13:12

Metrpolexit, stop à la dictature

Signaler Répondre

avatar
Yves Botton le 24/09/2021 à 12:10

Changer La Metropole, cela passe par la loi et c'est possible. Un programme pour les legislatives et les présidentielles ? Retour à une intercommunalité, c'est la question.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.