Lyon : le programme de l’édition 2021 de la Fête des Lumières dévoilé ce lundi

Lyon : le programme de l’édition 2021 de la Fête des Lumières dévoilé ce lundi
LyonMag

L’évènement doit se tenir cette année du 8 au 11 décembre prochain.

Comme un symbole. A un mois tout juste du coup d’envoi de la Fête des Lumières, le programme de cette édition 2021 sera dévoilé ce lundi matin dès 10h à l’occasion d’une conférence de presse au Musée des Beaux-Arts de Lyon.

"Au fil de leur déambulation, les visiteurs – petits et grands – pourront contempler des œuvres lumineuses poétiques, contemplatives ou insolites : place des Terreaux, place des Jacobins, place Bellecour, parc de la Tête d’Or, colline de Fourvière… et d’autres sites à découvrir", indiquait il y a quelques semaines la municipalité lyonnaise promettant "une programmation artistique ambitieuse et éclectique" qui devrait toucher tous les arrondissements plutôt que de se concentrer uniquement sur la Presqu'île.

Sauf que cette présentation sera peut-être en sursis. Reste à savoir ce qu'annoncera mardi Emmanuel Macron lors de son allocution aux Français. Il n'est pas dit qu'un évènement brassant autant de monde dans les rues lyonnaises que la Fête des Lumières survive aux éventuelles recommandations du Président de la République face au regain de l'épidémie de Covid-19.

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
taratata le 08/11/2021 à 16:04
lambdapasbete a écrit le 08/11/2021 à 11h21

cette fete qui existe depuis des decennies, est un moment de bonheur, d'emmerveillement , de balade, de rencontre aussi.
Une vraie fete familiale au coeur du froid de l'hiver qui rechauffe le coeur et fait sortir les gens .
Magnifique sauf pour les dénigreurs, les crétins jaunes et les pisse froid dont les commentaires sont pleins.

Une "fête familiale" pendant laquelle les familles butent tous les 50 mètres sur des vendeurs de merguez, churros et autres poisons chers et hygiéniquement douteux. Où les mômes de moins d'un mètre cinquante sont bousculés par les foules sans pouvoir rien regarder tranquillement et repartent crevés et frustrés s'ils n'ont pas eu leur colifichet lumineux made in RPC (tout aussi cher).
Une "fête familiale" où il faut piétiner et faire la queue pour lâcher un "wouahh c’est beau" convenu et grégaire devant des "installations" sans rapport avec la tradition lyonnaise du 8 décembre et tellement insignifiants qu'on pourrait tout aussi bien les voir à Dubaï. Mais qui plaisent bien aux touristes, qui s'en f... des familles lyonnaises.
Vous parlez d'une "fête familiale"...
Enfin il en faut pour tous les goûts, même pour les moins difficiles.

Signaler Répondre

avatar
Bob Loblaw le 08/11/2021 à 11:24
Lyon synonyme de déclin a écrit le 08/11/2021 à 07h58

Dangereuse et vulgaire, la 'fête ' des lumières ne doit pas être ressuscitée. Vous n'avez pas appris une leçon après la tragédie récente à Houston où des spectateurs furent écrasés sous le poids de la foule à la grande indifférence du 'chanteur ' et les organisateurs ? Avec Vigipirate et la pandémie toujours pertinents, c'est une très mauvaise idée.

Euh sauf que ça n'a rien à voir... Vous comparez un concert (point fixe) où des milliers de jeunes se sont rués vers les crash barrières avec un évènement de déambulation à rythme calme au coeur de la ville. Personne va, place Saint-Jean, se mettre à courir comme un taré vers la façade de la cathédrale pendant la diffusion de l'œuvre comme le ferait n'importe quel fan au concert de son idole.

Signaler Répondre

avatar
lambdapasbete le 08/11/2021 à 11:21

cette fete qui existe depuis des decennies, est un moment de bonheur, d'emmerveillement , de balade, de rencontre aussi.
Une vraie fete familiale au coeur du froid de l'hiver qui rechauffe le coeur et fait sortir les gens .
Magnifique sauf pour les dénigreurs, les crétins jaunes et les pisse froid dont les commentaires sont pleins.

Signaler Répondre

avatar
Lyon synonyme de déclin le 08/11/2021 à 07:58

Dangereuse et vulgaire, la 'fête ' des lumières ne doit pas être ressuscitée. Vous n'avez pas appris une leçon après la tragédie récente à Houston où des spectateurs furent écrasés sous le poids de la foule à la grande indifférence du 'chanteur ' et les organisateurs ? Avec Vigipirate et la pandémie toujours pertinents, c'est une très mauvaise idée.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.