Morandini à la Guillotière : "Halte à la stigmatisation et à l’instrumentalisation" selon Grégory Doucet

Morandini à la Guillotière : "Halte à la stigmatisation et à l’instrumentalisation" selon Grégory Doucet
Grégory Doucet lors de sa visite à la Guillotière la semaine dernière - LyonMag

Ce mercredi matin, Grégory Doucet aurait pu participer à l'émission Face à la rue de Jean-Marc Morandini.

Mais le maire écologiste de Lyon a décliné l'invitation du présentateur de CNEWS à se rendre à la Guillotière pour une déambulation.

Après coup, Grégory Doucet a décidé de se fendre d'un communiqué de presse, co-signé avec les maires des 3e et 7e arrondissements, Véronique Dubois-Bertrand et Fanny Dubot, pour dénoncer le contenu du programme.

Les trois élus verts accusent d'abord Jean-Marc Morandini et son invité Jordan Bardella (RN) d'avoir "engendré des troubles à l'ordre public, nécessitant la mobilisation des forces de police".

"Cette émission a été réalisée dans le but de stigmatiser le quartier de la Guillotière et ses habitants. Le quartier de la Guillotière mérite mieux que cela. S’il connait des problématiques de tranquillité publique, ce n’est pas une "zone de non droit" comme certains ont pu le laisser croire depuis quelques semaines et notamment dans cette émission, encore aujourd’hui", poursuivent-ils.

"Halte à la stigmatisation et à l’instrumentalisation", réclame Grégory Doucet pour qui la Guillotière est "un territoire de notre ville avec une vie de quartier très riche, où il se passe aussi beaucoup de choses positives et auquel les habitantes et les habitants sont très attachés, à l'image de leur mobilisation de ce matin". Le maire de Lyon est donc tout proche de légitimer le mouvement de l'ultragauche qui a notamment jeté de nombreux projectiles sur Jean-Marc Morandini et Jordan Bardella.

"Chaque jour la Ville de Lyon est mobilisée, dans le dialogue avec les habitants du quartier, aux côtés de la Préfecture, du Procureur de la République et de la Métropole de Lyon, pour assurer la tranquillité publique et améliorer durablement le cadre de vie des riverains", conclut-il.

X
50-100 sur 86 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le vrai visage du tyran de gauche le 24/11/2021 à 17:37

Doucet par cette prise de position prouve qu'il est de mèche avec l'ultra gauche et est d'accord pour que des journalistes et élus ne puissent circuler librement dans l'espace publique de la république.

Signaler Répondre

avatar
1 prout ,sinon rien ! le 24/11/2021 à 17:27

Houla ,notre vert doucet est en colère!Mais que devraient dire les habitants du 7ème pour son inaction récurrente ? A part faire le beau devant les médias !!

Signaler Répondre

avatar
Nonou le 24/11/2021 à 17:20
Dédé2 a écrit le 24/11/2021 à 17h00

Bolloré média d'extrême droite OK mais média du service public c'est pro Macron
Sinon cette émission n'aurait jamais du avoir lieu!

Bollore pro extrême droite…mais pas l’extrême-droite française !!

Signaler Répondre

avatar
le gone de Lyon le 24/11/2021 à 17:18

Les verts au placard ! Doucet flippe car les tele s’interessent a sa gestion laxiste et catastrophique de notre ville

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 24/11/2021 à 17:17
un scandale a écrit le 24/11/2021 à 16h45

Un véritable scandale qui a couté cher à l'Etat en forces de l'ordre déployées, tout cela pour sécuriser la venue d'une équipe de télé d'extrême droite.. un bon coup de Bolloré et de la direction de la chaine pour encore faire monter les idées extrêmes.. on sait très bien pour quel candidat ils roulent, et ils ne s'en cachent pas.

Ca volait quand même pas bien haut les interviews.. c'est pas en faisant dire aux gens que tous les problèmes viendraient de l'immigration que des problèmes de sécurité vont être résolus dans un quartier de centre ville.. On peut réfléchir à des solutions concrètes pour ces quartiers qui se sont sûrement bien dégradés, mais il faudrait éviter de faire ce genre de coup de com électoraliste et bien dégueulasse..

Les habitants de la Guillotière méritent mieux que ça!

"Les habitants de la Guillotière méritent mieux que ça! "

Tiens, un élu mangeant au râtelier de l'argent public...

Signaler Répondre

avatar
Fanfan le 24/11/2021 à 17:14

"Lyon. Guille douce, la Guillotière de mon enfance
La Guillotière au début du XXème siècle - Collection personnelle Claude Villetaneuse
La tribune libre de Justin Calixte. En paraphrasant Enrico Macias, je pourrais chanter : « Ah ! Qu’elle était jolie la Guille quand j’étais p’tit »… La Guille ! C’est ainsi que l’on appelait la Guillotière, quartier éminemment populaire qui pratiquait la mixité sans le savoir. « Français de souche », italiens, espagnols et arabes vivaient plutôt harmonieusement.
Si la bourgeoisie était installée principalement à proximité du quai Claude Bernard ou dans les beaux immeubles de l’avenue Jean-Jaurès, il était courant qu’elle cohabite avec le reste de la population. Dans les années 50/60, on trouvait dans le même immeuble des familles de commerçants, de fonctionnaires, d’ouvriers, de cadres moyens, d’artisans et même de chefs d’entreprise…
Les riverains de la place du Pond subissent chaque jour ce sordide spectacle – Photo La Guillotière en colère
Les enfants jouaient ensemble sur les paliers de la montée d’escalier et se retrouvaient chez l’un ou chez l’autre pour faire leurs devoirs. On allait voir la télé chez le voisin qui en possédait déjà une. Les familles monoparentales n’existaient pratiquement pas. Les seules étaient la conséquence des décès de la guerre. Le divorce était plus que rare. Les riches n’étaient pas très riches et les pauvres tellement nombreux que l’on n’en avait pas conscience.
Les commerces de proximité abondaient. À titre d’exemple, la petite place Jules Guesde regroupait une pharmacie, une boulangerie-pâtisserie, un photographe, une quincaillerie, un fleuriste, un poissonnier, un tripier, un boucher, un charcutier, deux épiciers. Excusez du peu. Il n’y avait qu’un seul petit café.
Depuis les années 2000, le quartier c’est boboïsé, le commerce de proximité a été remplacé par des bistrots ou restos branchouilles. Aujourd’hui, on peut dire : « Dis-moi où tu habites, je te dirai qui tu es », À l’époque, ce n’était pas le cas.
Aujourd’hui, la Guillotière s’est non seulement boboïsée mais aussi ghettoïsée et certains coins n’ont plus rien à envier aux quartiers dits sensibles de la périphérie lyonnaise.
Abandonné par la mairie écologiste, le quartier est devenu une zone de non droit. Les riverains et commerçants déplorent l’absence en continu des policiers municipaux et nationaux
La place du Pont, mais pas que, étant le plus abominable exemple. Cette place du Pont, devenue place Gabriel Péri, cette place où trônait le Prisunic et où une flopée de camelots persuasifs me fascinaient, je l’ai bien connue puisque j’ai habité ce quartier de 1950 à 1966.
J’ai traversé ce lieu des milliers de fois pour me rendre à l’annexe Saxe du lycée Ampère ou chez les louveteaux de la paroisse Saint Louis ou encore en fréquentant les cinémas comme le Cinémonde ou le Gloria quand je délaissais l’impressionnante salle du Comoedia.
De 1969 à 1973, mes bureaux étant situés rue Auguste Lacroix derrière l’ex-Eldorado, je me garais rue Paul Bert tous les jours. Je n’ai jamais éprouvé la moindre peur, excepté peut-être au début des années 60 quand les luttes de pouvoir entre le FLN et le MNA engendraient des fusillades qui obligeaient les commissariats à se protéger derrière des sacs de sable.
Le quartier et son marché clandestin sont devenus une déchetterie à ciel ouvert.
Aujourd’hui, j’hésite à deux fois avant d’emprunter le cours de la Liberté ou la rue de Marseille et je ne me risquerais plus rue Moncey ou rue Paul Bert. Pour tout dire, mon ex-quartier m’est devenu étranger. Étranger ! C’est le mot.
Et je crains que les calamiteuses élections municipales de 2020 où les abstentionnistes irresponsables ont propulsé à la tête de la métropole et de la ville une cohorte d’idéologues mal élus (l’ultra gauche verte fait comme si elle n’était pas ultra minoritaire à Lyon) ne permettent avant longtemps de retrouver ma Guille d’antan.

Signaler Répondre

avatar
Gregory ta 1ere place est en danger le 24/11/2021 à 17:12

Gregory , ton "ami" Piolle vient de te doubler:
la ville de Grenoble vient de debloquer 11000 euros aux gilets jaune pour construire un abri sur un rond point pour les gilets jaunes.
alors ? ta réaction greg ? toujours plus haut

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 24/11/2021 à 17:02
Pigé a écrit le 24/11/2021 à 16h34

Bien sûr que si la Guillotière était une zone de non-droit !
Ces gauchistes tuent la vraie gauche en déclarant que les problèmes du peuple sont imaginaires. Insupportable.

C’est exactement ça ! A force de nier de museler d’insulter moi qui était de gauche je ne le suis plus… je n’en peux plus de cette gauche ou ultra gauche, écolo qui nous a foutu dans cette mouise, nous divisant et fracturant et le pire ils sont arrivés à nous rendre intolérants les uns envers les autres en soutenant une minorité qui fiche le bordel ! Honte à eux de continuer

Signaler Répondre

avatar
Schulmeister le 24/11/2021 à 17:02

Hé hé! il n'est pas fier de lui le Doucet. il commence à avoir la trouille pour son matricule. avec la tv toute la France se rend compte de son incompétence.

Signaler Répondre

avatar
Dédé2 le 24/11/2021 à 17:00
Cailleraïbes a écrit le 24/11/2021 à 16h39

En fait on est prit dans une guerre entre médias d'un coté Canal Bolloré, de l'autre les médias comme ceux de l'audiovisuel public plutôt pro-racailles

Bolloré média d'extrême droite OK mais média du service public c'est pro Macron
Sinon cette émission n'aurait jamais du avoir lieu!

Signaler Répondre

avatar
Etbollo le 24/11/2021 à 16:57
Cailleraïbes a écrit le 24/11/2021 à 16h39

En fait on est prit dans une guerre entre médias d'un coté Canal Bolloré, de l'autre les médias comme ceux de l'audiovisuel public plutôt pro-racailles

Et bollore….il est pro quoi??

Signaler Répondre

avatar
Barbichu maléfique le 24/11/2021 à 16:52

Ce nain de jardin étant un pro de l’instrumentalisation et de la manipulation, il voit d'un très mauvais œil une concurrence potentielle...

Signaler Répondre

avatar
un scandale le 24/11/2021 à 16:45

Un véritable scandale qui a couté cher à l'Etat en forces de l'ordre déployées, tout cela pour sécuriser la venue d'une équipe de télé d'extrême droite.. un bon coup de Bolloré et de la direction de la chaine pour encore faire monter les idées extrêmes.. on sait très bien pour quel candidat ils roulent, et ils ne s'en cachent pas.

Ca volait quand même pas bien haut les interviews.. c'est pas en faisant dire aux gens que tous les problèmes viendraient de l'immigration que des problèmes de sécurité vont être résolus dans un quartier de centre ville.. On peut réfléchir à des solutions concrètes pour ces quartiers qui se sont sûrement bien dégradés, mais il faudrait éviter de faire ce genre de coup de com électoraliste et bien dégueulasse..

Les habitants de la Guillotière méritent mieux que ça!

Signaler Répondre

avatar
joje le 24/11/2021 à 16:44

Doucet ne se comporte pas en Maire, il fait de l'idéologie gauchisante, matin, midi et soir.Un Maire doit rassembler.Je suis triste de voir ce que deviens cette grande ville

Signaler Répondre

avatar
Votre pseudo le 24/11/2021 à 16:44

Merci de mettre en place rapidement les arceaux à vélos et les pièces de théâtres !

Signaler Répondre

avatar
Cailleraïbes le 24/11/2021 à 16:39

En fait on est prit dans une guerre entre médias d'un coté Canal Bolloré, de l'autre les médias comme ceux de l'audiovisuel public plutôt pro-racailles

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 24/11/2021 à 16:34

Bien sûr que si la Guillotière était une zone de non-droit !
Ces gauchistes tuent la vraie gauche en déclarant que les problèmes du peuple sont imaginaires. Insupportable.

Signaler Répondre

avatar
Pastèques le 24/11/2021 à 16:34

Renseigne toi un peu (pour une fois) le quartier de la Guillotière n'a besoin de personne et se stigmatise très bien tout seul !

Signaler Répondre

avatar
Parti de la loi et lol le 24/11/2021 à 16:24

Morandini qui se balade en liberté alors qu' il y a des mineurs dans les parages, c' est ça la véritable zone-de-non-droit.
Morandini a dit en rigolant sur Cnews que des slogans le traitaient de fasciste.(faux, ça s'adressait a Bardella)
Mais il a "oublié" de dire que la foule le traitait de pédophile.
Il doit avoir des problèmes d' audition.

Signaler Répondre

avatar
Nonnoban le 24/11/2021 à 16:23

Courage, encore 1 572 jours avant que cet incapable et toute sa clique retourne dans l'anonymat dont il n'aurait jamais dû sortir !

Signaler Répondre

avatar
Zolata le 24/11/2021 à 16:21

Mais bien sûr ! Les gens mobilisés ce matin n'étaient certainement pas du quartier !
Quelle blague ce Doucet. Et quel nul

Signaler Répondre

avatar
Caivr le 24/11/2021 à 16:19

C’est pas une zone de non droit..c’est surtout une zone qui vous fait peur!!je suis français,j’y passe 2 fois par jour,et personne ne m’as jamais agressez !!la peur,engendre la haine,donc je vous comprend un peu!!

Signaler Répondre

avatar
MDRRR le 24/11/2021 à 16:16
taisez vous doucet ! a écrit le 24/11/2021 à 16h01

"Engendré des troubles à l'ordre public" ???? Morandini et Bardella ont vu leur droit à la liberté de déplacement être bafoué par des tarés et Doucet estime que c'est de leur faute ? Bientôt l'écolo va nous dire que la police engendre des troubles en interpellant les Daltons ! Quel toupet ! Alors que monsieur était caché sous son bureau à la mairie !

C'es clair! Sa façon de retourner la situation est presque parfaite MDRRR

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 24/11/2021 à 16:14

Pauvre type......

Signaler Répondre

avatar
Joe Dassin le 24/11/2021 à 16:14
walllah'. a écrit le 24/11/2021 à 15h57

Une zone où la maire doit changer de trottoir pour ne pas se prendre des mains aux fesses, ce n'est pas une zone de non droit ?

Pour l'instant, celui qui est accusé de mettre la main aux fesses, c'est Morandini (harcèlement sexuel envers des jeunes hommes), pas ce maire tout vert qui se ramasse toute la chienlit produite par tous les maires UMPS qui l'ont précédé depuis des décennies. (UMPS = Pré-LREM)

Signaler Répondre

avatar
Moon88 le 24/11/2021 à 16:13

Doucet le mec qui stigmatise constamment les automobilistes qui parle de stigmatisation, du grand art encore une fois lui à chaque fois qu'il ouvre son bec.

De plus sous Collomb c'etait deja pas ouf la Guillotiere mais avec Doucet c'est encore pire, il est responsable de la degradation et apres il dit "faut pas stigmatiser".

Signaler Répondre

avatar
yenamarre69 le 24/11/2021 à 16:11

Dans le monde des Rois, les journalistes n'ont plus le droit de faire le travail
C'est hallucinant
Morandini (que je n'aime pas) a le droit d'aller faire un reportage à la guillotière et donner son avis, d'ailleurs avis qui est partagé par la plupart des lyonnais
Macron, Doucet, Wauqiez, ils se prennent pour des rois. Il faut une opposition beaucoup plus ferme pour faire comprendre à ces gens que ce sont JUSTE des élus payés par l'argent du peuple pour servir le peuple. Basta

Signaler Répondre

avatar
réalité le 24/11/2021 à 16:09

c'est sur qu'avec 10 camions de crs, ce n'est plus une zone de non-droit

Signaler Répondre

avatar
souvenir de campagne le 24/11/2021 à 16:04

avatar
taisez vous doucet ! le 24/11/2021 à 16:01

"Engendré des troubles à l'ordre public" ???? Morandini et Bardella ont vu leur droit à la liberté de déplacement être bafoué par des tarés et Doucet estime que c'est de leur faute ? Bientôt l'écolo va nous dire que la police engendre des troubles en interpellant les Daltons ! Quel toupet ! Alors que monsieur était caché sous son bureau à la mairie !

Signaler Répondre

avatar
Lisak le 24/11/2021 à 15:58

"engendré des troubles à l'ordre public" : C'est vrais qu'il n'y a jamais eu de trouble de l'ordre public...
Comme souvent, les choses bougent quand les médias s'emparent des sujets... Et c'est bien dommage. Maintenant ce quartier est connu dans toute la France et même plus

Signaler Répondre

avatar
walllah'. le 24/11/2021 à 15:57

Une zone où la maire doit changer de trottoir pour ne pas se prendre des mains aux fesses, ce n'est pas une zone de non droit ?

Signaler Répondre

avatar
.teur le 24/11/2021 à 15:56

C'est l'hôpital qui se fout de la charité ce "mo.." T'as eu affaire avec la justice et là je le vois il vient il montre la ville où il présente des émissions sur les faits divers c'est n'importe quoi.

Signaler Répondre

avatar
ouioui le 24/11/2021 à 15:53

Si tu bougeait plus greg ca n'arriverait pas!! et c'est pas faute d'avoir été alerté!!!!.......

Signaler Répondre

avatar
pie69 le 24/11/2021 à 15:50

Allons-nous assiter au demenagement de M Doucet a la guille en residence principale ? mdr

Signaler Répondre

avatar
Slm 69 le 24/11/2021 à 15:44

Doucet on t’aime Walah

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.