Lyon : une étude sur l’alimentation contre 50 gonettes/mois pour les étudiants participants

Lyon : une étude sur l’alimentation contre 50 gonettes/mois pour les étudiants participants
LyonMag

La Gonette gagne du terrain.

La monnaie locale est fortement promue par les élus écologistes lyonnais, à tel point que certains reçoivent une partie de leurs indemnités mensuelles en gonettes, qu’ils peuvent ensuite dépenser dans des commerces locaux.

Ce mercredi, il a été annoncé que l’université Lyon 2 et la Ville de Lyon s’associaient pour réaliser une étude sur l’alimentation, "afin d’améliorer les pratiques alimentaires des étudiants". Et 100 étudiants lyonnais sont recherchés pour y participer en 2022. Pour convaincre des volontaires, une contrepartie est offerte à ceux qui répondront positivement : 50 gonettes offertes chaque mois à chaque participant.

Un questionnaire doit toutefois être rempli et il est précisé que les étudiants seront sélectionnés en fonction de critères d’inclusion. Les profils les plus précaires seront probablement privilégiés pour cette étude.

X
13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
marre69000 le 09/01/2022 à 15:26
Ex Précisions a écrit le 06/01/2022 à 07h49

A mon avis ça ne va pas se battre au portillon pour postuler ;-)
Les dealers acceptent aussi les gonettes ?

bien sur que oui!
mais seulement si vous avez un pass sanitaire, vous serez controlé au point de deal.

Par contre couper l'herbe sous le pied de dealers (ah ah) sera un jour nécessaire et se posera comme en allemagne qui va autoriser la question du cabanisse.
Il faut éduquer, éduquer, éduquer. Sans cela on aura toujours le plus de fumeurs en europe....

Signaler Répondre

avatar
simon le 09/01/2022 à 14:12
Cendrine Rousso a écrit le 06/01/2022 à 09h51

C est une formidable nouvelle pour les Lyonnais!
Maintenant , il faut accélérer et développer l'offre et le panel au delà des étudiants sur toute l'agglomération Lyonnaise afin que nous puissions vivre sainement dans un environnement assaini.
La philosophie doit changer, c'est par un traçage précis que nous arriveront à éliminer les mauvaises pratiques alimentaires, source de maladies à terme et plus respectueuses pour la planète.
En parallèle , il faut multiplier l'offre des magasins végans et graineteries bio, car l'offre est encore insuffisante en centre ville.
A ce prix, dans moins de 5 ans notre vie aura changée, pour un meilleur futur pour nos chers bambins. Notre projet avance ...

bravo!

Signaler Répondre

avatar
Angle le 06/01/2022 à 17:56

Chaque fois que j'entends gonette je pense à gonades. Oui, j'ai l'esprit mal placé, mais quand même...

Signaler Répondre

avatar
Haha le 06/01/2022 à 13:57

Faut vraiment qu'ils arrêtent avec leur délire de billet Monopoly, ça fontionne pas, donc arrêtez de gaspiller notre vraie monnaie pour en produire Hahahahaha

Signaler Répondre

avatar
Un rapport là dedans? le 06/01/2022 à 11:18

Si il y a des critères d'inclusion, l'étude n'est représentative des étudiants et nous connaissons déjà les résultats sans connaitre les questions avec ces verts: les étudiants mangent peu et mal donc il faut des cantines sur les campus gratuites et bio.

Signaler Répondre

avatar
Cendrine Rousso le 06/01/2022 à 09:51

C est une formidable nouvelle pour les Lyonnais!
Maintenant , il faut accélérer et développer l'offre et le panel au delà des étudiants sur toute l'agglomération Lyonnaise afin que nous puissions vivre sainement dans un environnement assaini.
La philosophie doit changer, c'est par un traçage précis que nous arriveront à éliminer les mauvaises pratiques alimentaires, source de maladies à terme et plus respectueuses pour la planète.
En parallèle , il faut multiplier l'offre des magasins végans et graineteries bio, car l'offre est encore insuffisante en centre ville.
A ce prix, dans moins de 5 ans notre vie aura changée, pour un meilleur futur pour nos chers bambins. Notre projet avance ...

Signaler Répondre

avatar
victor69007 le 06/01/2022 à 09:46

50 gonettes pour des étudiants apaisés

Signaler Répondre

avatar
Nowak le 06/01/2022 à 09:11

Une prochaine étude sera lancée "afin d'améliorer les pratiques sexuelles des étudiants". Au lieu de gonettes, on offrira aux participants 50 sucettes (à l'anis)...

Signaler Répondre

avatar
Fun fact le 06/01/2022 à 08:42

Rappelons que l'entreprise capitaliste qui vend les gonettes se fait payer en euros par la mairie.

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 06/01/2022 à 08:32

C’est toujours et encore les éternels contradictions des écolos, eux qui ne cessent d.utiliser le mot inclusif européen etc la gonette est-elle inclusive ? Non, elle exclu les minorités opprimés. Est-elle écolo ? Non ça gaspille du papier et ça détruit les arbres (c’est eux-mêmes qui le disent). Cette monnaie nouvelle marotte des écolos prône le séparatisme en rejetant l’euro au profit d’une monnaie du repli sur soi chose que dénonce les écolos. Bref toujours les mêmes contradictions de ceux qui sont paumés et errent d’une mauvaise idée à une autre.

Signaler Répondre

avatar
J’hallucine… le 06/01/2022 à 08:28

Et comment ces élus déclarent leurs gonettes au fisc?

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 06/01/2022 à 07:49

A mon avis ça ne va pas se battre au portillon pour postuler ;-)
Les dealers acceptent aussi les gonettes ?

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 06/01/2022 à 06:47

Encore un an et il faudra un passeport écologique pour vivre en ville de Lyon .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.