Un laboratoire lyonnais de nouveau mobilisé dans l’affaire Grégory

Un laboratoire lyonnais de nouveau mobilisé dans l’affaire Grégory

Le laboratoire Biomnis est chargé d'établir l’empreinte génétique de Bernard Laroche à partir des vêtements qu'il portait le jour de sa mort.
Il avait été tué en 1985 par le père du garçonnet qui le croyait responsable de la mort de Grégory, retrouvé sans vie, dans un cours d’eau, l’année précédente. C’est déjà le laboratoire lyonnais qui a permis de retrouver deux traces d’ADN différentes sur plusieurs enveloppes et sur les cordelettes employées pour entraver l'enfant.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.