La grogne se poursuit pour les salariés de Lejaby

La grogne se poursuit pour les salariés de Lejaby

Une trentaine de salariées de Lejaby se sont rendus jeudi à la permanence de Xavier Breton, à Bourg-en-Bresse.

Le député de l’Ain leur a expliqué ce qui est entrepris pour contrer la volonté des dirigeants de l'entreprise de délocaliser. Une telle décision impliquerait de fermer trois sites, dont ceux de Bourg et de Bellegarde et supprimer 197 emplois. Les salariés attendent de pouvoir rencontrer Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat à l’emploi ou le ministre de l’industrie Christian Estrosi. En attendant, une réunion de discussion entre salariés et élus doit se tenir le 1er juin.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.