Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’enquête toujours au point mort dans l’affaire du commissariat vandalisé à la Croix-Rousse

L’établissement de la rue Villeneuve avait été la cible d’une dizaine d’individus encagoulés dans la nuit de lundi à mardi. 80 impacts de pierre et barre de fer ont été relevés sur les vitres et les portes du poste de police. L’acte n’a pas été revendiqué. Pour Dominique Bolliet, maire du 4° arrondissement, il s’agit d’abord d’un échec de la municipalité.

« Quand un groupe de dix ou douze personnes décide de s’attaquer au poste de police municipale, c’est un constat d’échec. Il faut garder son sang-froid, la police nationale et la justice suivent cette affaire de près, en mobilisant toutes les compétences »internes de la police nationale. J’ai bon espoir que les auteurs de ces faits seront retrouvés et devront rendre compte de leurs actes. » Et, comble du calendrier, Dominique Bolliet participait mercredi matin, avec Gérard Collomb et le préfet Gérault, à l’inauguration du nouveau commissariat de la police nationale, place Louis Pradel, en centre-ville. L’établissement regroupe désormais les équipes des 1er et 4° arrondissements de Lyon.



Tags : villeurbanne | commissariat | police | vandale | vandalisation |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.