Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Une disparition dans le monde culturel

Le fondateur et ancien directeur de l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne, Jean-Louis Maubant, est décédé dimanche soir.

Ce directeur de musée, critique d'art et d'architecture nous a quitté à l'âge de 67 ans. « Il est un homme qui compte et qui comptera dans l’histoire de Villeurbanne », a déclaré le maire socialiste Jean-Paul Bret. La ville de Lyon a également réagi au décès de l'homme de culture par le truchement d'un communiqué de Georges Képénékian, adjoint au Maire délégué à la culture :  « C’est l’un des grands acteurs de la culture à Lyon et en région qui vient de disparaître, un homme qui a porté l’ambition de notre ville, de notre métropole, comme grande scène de l’art contemporain. Jean Louis Maubant fut en effet un des principaux artisans du développement de la scène artistique dans notre agglomération avec dés 1978 la création du « Nouveau Musée » à Villeurbanne, grâce au soutien de Charles Hernu, en référence au New Museum de New York, où Jean Louis s’était rendu. Suite au lancement de ce lieu devenu centre national d’art contemporain en 1984, il a participé avec toute son énergie et son inventivité au mouvement de création d’autres structures en région. Il sera l’un des premiers à porter l’interrogation sur le financement privé de la culture, et notamment en ce qui concerne les acquisitions. Le Nouveau Musée s’engagera dans un partenariat avec le Fonds régional d’art contemporain en 1993 qui aboutira en 1998 à la fusion des deux structures et la nouvelle dénomination d’ « Institut d’art contemporain de Villeurbanne ». Dans ce lieu Jean-Louis exposera des grands artistes français comme Daniel Buren dés 1979 ou internationaux, comme les italiens de l’Arte Povera ou les américains Richard Prince, Barbara Kruger ou Jenny Holtzer. Il quittera la direction de l’Institut en 2008 après avoir organisé la venue de plus de 140 artistes en 30 ans. Jean Louis travaillera aussi à la promotion de l’art public. Si Lyon est aujourd’hui une des grandes villes de l’art contemporain en France et en Europe, avec ses institutions, avec sa biennale, elle le doit notamment au travail d’hommes comme Jean Louis Maubant. Il symbolisait pour moi la vision, l’engagement et l’amitié. »



Tags : musée | villeurbanne | culture | théâtre | faure | maubant |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.