Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le stationnement payant envahit la Confluence

620 places de stationnement payant supplémentaires vont être aménagées entre le cours Bayard et le quai Rambaud d’ici le 16 mai 2011.

Un déploiement qui doit se dérouler selon deux phases. 170 places situées Quai Rambaud sont mises en place dès mardi. Le tarif appliqué est le tarif Tempo qui permet aux véhicules de stationner gratuitement les 15 premières minutes et jusqu’à 3 heures, au tarif de 4 euros. A partir du 16 mai, 450 places payantes du cours Bayard au quai Riboud seront disponibles. Le tarif appliqué sera aussi le tarif Tempo, ainsi que le tarif résident.
La Police Municipale déposera des billets d’informations sur les pare-brise des voitures stationnées sur les zones concernées par l’extension et observera environ une semaine de tolérance quant au respect de cette nouvelle réglementation tarifaire.



Tags : confluence | stationnement payant |

Commentaires 4

Déposé le 27/04/2011 à 18h02  
Par lyonnais Citer

dégats, horreurs sont les mots pour clarifié la politique de césar Collomb en terme d'urbanisme.

Déposé le 27/04/2011 à 18h00  
Par lyonnais Citer

A peine sortie de terre que ce quartier s'enlise pour tout un siècle. Sans parking gratuit pour les commerçants des docks, du nouveau bar sur le quai Riboud, etc... la clientelle réfléchira à deux fois avant d'y allé. Dégats, horreurs sont les mots pour clarifié la politique d'urbanisme de c

Déposé le 26/04/2011 à 22h19  
Par pat69 Citer

Les Ecolos vont sûrement trouver cela très bien.... P.S : a quand des zones de stationnement 100% avec disque horodateur ?

Déposé le 26/04/2011 à 18h53  
Par alladin Citer

secar collond a decide

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.