Les personnels pénitentiaires passent à l'action dans le département

Les personnels pénitentiaires passent à l'action dans le département

Ils ont prévu de bloquer l'accès à la maison d'arrêt de Corbas lundi matin. Le syndicat Ufap-Unsa dénonce le rythme imposé aux surveillants entraînant "l'insécurité et la multiplication des agressions".

Il réclame la création des treize postes annoncés par le ministre de la Justice, Michel Mercier. Mardi matin, c'est à la maison d'arrêt de Villefranche qu'une action est prévue. Le mouvement de blocage vise à condamner les difficultés rencontrées ces derniers jours par les personnels. Les Equipes Régionales d'Intervention et de Sécurité ont du être appelées plusieurs fois ces dernières semaines.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
YENAMARRE le 28/06/2011 à 08:41

on nous bassine avec les droits lorsqu'un détenu, qui n'est pas arrivé là par hazard, alors que l'on ferait mieux de leur rappeler leurs devoirs ! mais jamais rien sur le personnel pénitentiaires : dur métier, quelles sont réellement leurs conditions de travail (stress, menaces, incivillités,insécurité et surchage continue de travail du au manque d'effectif alors que ces derniers ont bien été promis par le gouvernement. quels sont leurs salaires ? il serait temps que l'on prenne en considération leur reventidication - lorsqu'il s'agit des employés EDF ou de la POSTE ça va plus vite !! quand aux CRS qui les violentent c'est profédemment REVOLTANT !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.