Sytral : entre Barriol et Broliquier, les relations sont glaciales

Sytral : entre Barriol et Broliquier, les relations sont glaciales

Le vice-président du Sytral et le maire du 2eme arrondissement Denis Broliquier, également membre du comité syndical, se sont croisés sans mot dire mardi à l’occasion du dévoilement du projet de pont Raymond Barre.

Georges Barriol doit 46 732,83 euros au Sytral. Des indemnités indûment perçues, entre 2002 et 2005, alors que la loi fixe à 700 € le plafond d’indemnité pour les présidents de syndicats mixtes. De quoi largement courroucer Denis Broliquier, tant les deux exécutants du Sytral trainent la patte pour rembourser le trop-perçu, portant même l’affaire devant le Conseil d’Etat.
Mardi, les deux élus, pourtant réunis pour l’officialisation du projet de pont Raymond Barre, ne se sont pas adressé la parole, ni serré la main. « Georges Barriol m’en veut de réclamer à corps et à cri qu’il rembourse les sommes qu’il doit au Sytral,  a expliqué, en marge de l’inauguration, Denis Broliquier. Il ne veut même plus me saluer. »
Que le maire du 2e arrondissement se rassure, le président du Sytral Bernard Rivalta, redevable au syndicat de la somme de 115 914,95 €, ne semble pas prendre ombrage de la pugnacité de l’élu lyonnais. 

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
nina le 06/07/2011 à 15:55

Bravo collomb pour ta saine gestion, Degage!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.