PPRT : les Feyzinois devront payer pour leur sécurité

PPRT : les Feyzinois devront payer pour leur sécurité

Le plan de prévention des risques technologiques (PPRT) doit être bouclé fin 2012. Et les riverains de la raffinerie de Feyzin devront mettre la main à la poche.

Le préfet du Rhône Jean-François Carenco et la maire de la ville Yves Blein doivent avant délimiter les zones à risques. Les cas les plus sensibles concernent 25 à 80 habitations, qui pourraient être rasées. L’expropriation pourrait toucher une centaine de foyers, pour un coût de 30 à 40 millions d’euros pour l’Etat. Une réunion publique avec les habitants concernés est prévue en octobre prochain.
Neuf ans après l’adoption du texte, le PPRT sollicitera également le portefeuille des Feyzinois qui recevront une prescription de travaux. Près de 15 millions d’euros de travaux de mise aux normes sont à prévoir, dont 5 millions à la seule charge des quelque 500 foyers concernés. Les habitants disposeront toutefois d’un crédit d’impôt représentant 30% du montant total des travaux à effectuer.

Tags :

feyzin

pprt

risque

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
J.M le 08/10/2011 à 09:42

Bonjour,
Avec tous les bénéfices que total fait, il pourrait faire un gros geste pour la sécurité des personnes de Feyzin?
Car les personnes de 65ans et plus avec leurs petites retraites ne voudrons sûrement pas faire des emprunts, et qui voudra leurs faire des crédits.
Dans ce pays il n'y a que les moyennes gens qui paient,
ceux qui font des gros bénéfices sont tranquilles n'est-ce pas?
Il faut manifester, se faire entendre sur ces profiteurs.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.