Le Modem du Rhône veut envoyer les écoliers lyonnais au restaurant

Le Modem du Rhône veut envoyer les écoliers lyonnais au restaurant
Eric Lafond - DR

Le parti orange est remonté au créneau par l’intermédiaire de son ancien vice-président départemental Eric Lafond au sujet des cantines scolaires lyonnaises.

Si les centristes saluent la politique de self-services mise en place par la Ville de Lyon pour nourrir les écoliers lyonnais, ils demeurent circonspects. Notamment au niveau de la qualité des repas servis et du degré satisfaisant de réplétion des enfants au sortir des établissements de restauration. « Surtout si les cantines sont débordées par un afflux de population », précise l’élu du 3e arrondissement de Lyon.
« Plus surprenant, à titre transitoire, la majorité a décidé de balader les enfants pour le déjeuner », continue-t-il, faisant références aux 24 écoles qui décentralisent par nécessité leur restauration. Un bricolage qui avait déjà suscité l’étonnement du député UMP du Rhône Michel Havard, qui n’avait pas hésité à comparer les élèves à « des pions que l’on déplace sur un échiquier. »
Et pour Lafond de rappeler la proposition formulée l’année dernière par le Modem : faire déjeuner les enfants dans les restaurants à proximité des écoles. « Simple, sans surcoût et agréable pour les enfants, cette solution mériterait d’être essayée, reprend-il. Les arguments qui nous étaient opposés en 2010, relatifs à la responsabilité de la Ville ou la sécurité des enfants, ne tiennent manifestement plus, puisqu’on n’hésite pas à leur faire faire quelques centaines de mètres à pied », ironise-t-il. Certains enfants devront en effet rallier leurs lieux de restauration en bus. « Nous nous interrogeons sur le coût pour la collectivité de ces solutions », termine Lafond.

Tags :

Modem

cantines

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cool le 09/09/2011 à 17:30
Modem Lyon a écrit le 09/09/2011 à 10h08

réponse à Dédé
D'accord avec vous sur le coût écologique et le coût en fatigue.
Concernant le coût du repas nous avons l'accord de restaurateurs, autour des écoles concernées, pour facturer le repas au prix qu'il coûte à la Ville, soit environ 8,30€
Si vous nous communiquez votre courriel nous nous ferons un plaisir de adresser le dossier complet sur le sujet.
mouvement.democrate.lyon@gmail.com

Ils auront droit au 1/4 de vin?

Signaler Répondre

avatar
Modem Lyon le 09/09/2011 à 10:08

réponse à Dédé
D'accord avec vous sur le coût écologique et le coût en fatigue.
Concernant le coût du repas nous avons l'accord de restaurateurs, autour des écoles concernées, pour facturer le repas au prix qu'il coûte à la Ville, soit environ 8,30€
Si vous nous communiquez votre courriel nous nous ferons un plaisir de adresser le dossier complet sur le sujet.
mouvement.democrate.lyon@gmail.com

Signaler Répondre

avatar
OKavecYvan le 07/09/2011 à 08:29
Yvan, de Lyon. a écrit le 06/09/2011 à 15h58

La proposition de ce Monsieur, me semble répondre parfaitement à la problématique de terrain !

Une fois de plus, le pouvoir en place s'illustre par une mesure en totale déconnexion du quotidien des lyonnais.

Ces gens-là se foutent pas mal, de trimbaler des gosses dans un bus et dans le stress, vu le temps limité de la pause déjeuner !

J'espère que les parents, n'auront pas perdu la mémoire en 2012 et 2014 !
La sanction par le bulletin de vote, c'est comme donner un grand coup de pieds aux derrières d'incompétents !

www.yvandelyon.blogspot.com

Marine 2012

Signaler Répondre

avatar
Vas-y Yvan le 06/09/2011 à 21:32
Yvan, de Lyon. a écrit le 06/09/2011 à 15h58

La proposition de ce Monsieur, me semble répondre parfaitement à la problématique de terrain !

Une fois de plus, le pouvoir en place s'illustre par une mesure en totale déconnexion du quotidien des lyonnais.

Ces gens-là se foutent pas mal, de trimbaler des gosses dans un bus et dans le stress, vu le temps limité de la pause déjeuner !

J'espère que les parents, n'auront pas perdu la mémoire en 2012 et 2014 !
La sanction par le bulletin de vote, c'est comme donner un grand coup de pieds aux derrières d'incompétents !

www.yvandelyon.blogspot.com

Bravo, ça c'est envoyé!

Signaler Répondre

avatar
dédé le 06/09/2011 à 16:10

S'interroger sur le coût financier c'est une chose... Mais il y a également le coût écologique et le coût en fatigue des enfants.
D'autre part, faire déjeuner des enfants dans des restaurants proches doit aussi représenter un coût.

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 06/09/2011 à 15:58

La proposition de ce Monsieur, me semble répondre parfaitement à la problématique de terrain !

Une fois de plus, le pouvoir en place s'illustre par une mesure en totale déconnexion du quotidien des lyonnais.

Ces gens-là se foutent pas mal, de trimbaler des gosses dans un bus et dans le stress, vu le temps limité de la pause déjeuner !

J'espère que les parents, n'auront pas perdu la mémoire en 2012 et 2014 !
La sanction par le bulletin de vote, c'est comme donner un grand coup de pieds aux derrières d'incompétents !

www.yvandelyon.blogspot.com

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.