SYTRAL : un premier (petit) tour de chauffe pour les appels d’offres

SYTRAL : un premier (petit) tour de chauffe pour les appels d’offres

Les Verts espéraient un nouveau vote concernant l’élection des membres
de la Commission d’appel d’offres pour les marchés publics… Mais c’était
sans compter sur le président du SYTRAL, Bernard Rivalta, qui a choisi
de repousser le vote.

Cette séance du comité syndical de l’autorité organisatrice des Transports en Commun Lyonnais aurait dû être houleuse. Elle n’en fut rien. Car après l’annulation par le tribunal administratif du vote de la Commission d’appel d’offres du 7 juillet, on aurait pu s’attendre à une joute verbale entre Bernard Rivalta et sa plus fervente opposante, Béatrice Vessillier. Absente pour une bonne partie de la séance, c’est la néophyte Raymonde Poncet qui a pris le relais, estimant que les Verts n’avaient pas été consultés pour participer à cette commission, et présenter ainsi une liste. Une petite phrase, un petit mot a fait réagir une première fois le président du SYTRAL : Raymonde Poncet s’est dite « suppléante » de Béatrice Vessillier pour constituer une liste. Le réplique du chef ne s’est pas faite attendre : « Votre avocat Monsieur Etienne Tête a déclaré que vous étiez candidate. Il aurait menti ? » Ambiance. Une citation qui a du même coup mis un terme au débat. Mais Bernard Rivalta est revenu, en fin de séance et à la demande de Denis Broliquier, sur cette élection. Et il a précisé que deux solutions se présentaient : « Je rappelle que la décision administrative n’est pas suspensive. J’aurais donc très bien pu lancer des appels d’offres avec l’équipe élue. Ou je peux refaire l’élection de la commission avec la ou les listes qui se présenteront. » Nul doute que cette option devrait être privilégiée.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.