Les décideurs économiques réclament le lancement de l’A45

Les décideurs économiques réclament le lancement de l’A45
La Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon - LyonMag

Les représentants de plus de 500 000 entreprises de la Loire et du Rhône s’étaient réunis jeudi à la CCI de Lyon pour demander aux collectivités territoriales de se mobiliser sur le futur axe Lyon-Saint-Etienne.

Ils ont démontré qu’en 2020, si l’A45 était en service, le trafic automobile augmenterait de seulement 2,38% à hauteur de Pierre-Bénite. Soit 5000 véhicules/jour de plus que les 210 000 prévus par la Direction Régionale de l’Equipement. Selon ces décideurs, il n’y aurait donc pas d’embouteillages massifs comme le craignaient le Grand Lyon et le conseil général du Rhône. Ces derniers préféreraient que l’A45 arrive plus au sud, à Givors. Sans quoi ils menacent de se retirer financièrement du projet censé désengorger l’A47.
L’autoroute A45 "doit se réaliser" selon le président de la République Nicolas Sarkozy lors de sa visite début septembre dans la Loire. L’utilité publique est en tout cas avérée pour le premier flux autoroutier de la région. L'A45 pourrait voir le jour d’ici 2015, après 18 ans de débats et de retard.

Tags :

a45

cci

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.