Deux femmes grièvement blessées dans une manifestation à Lyon

Deux femmes grièvement blessées dans une manifestation à Lyon
Photo d'illustration - DR - Jérémy Ranaivo

Le drame s'est produit jeudi matin à Lyon en marge d'une manifestation des professionnels du secteur de la santé.

Jeudi matin, environ 1 500 personnes venues de toute la France s'étaient données rendez-vous, à l'appel des syndicats, à la Cité internationale pour protester contre "la casse des conventions collectives du secteur médico-social" en marge de l'assemblée de la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne (FEHAP).
Pour une raison que l'on ignore, des CRS ont gazé les manifestants, créant ainsi un mouvement de foule. Dans la confusion, une grille installée au sol devant une brasserie a cédé et trois employées de la clinique mutualiste de Saint-Etienne ont fait une chute de 3 mètres. Les pompiers du groupe d'intervention en milieu périlleux ont dû intervenir pour les dégager. L'une d'entre elles, âgée de 27 ans, s'en est sortie légèrement blessée ; en revanche, ses deux collègues âgées de 40 et 50 ans ont été transférées en urgence et dans un état grave vers les hôpitaux Lyon-Sud et Édouard-Herriot. Le pronostic vital pourrait être engagé pour l'une des deux victimes évacuées. L'information est révélée par Le Progrès.

Tags :

manifestation

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
farfadet le 07/10/2011 à 18:11

Ce qui se passe dans le secteur social est une honte!!
Vouloir abroger les conventions collectives: la CC 51 et la CC 66 est scandaleux. Les dirigeant des différents Associations dans le monde du handicap sont des parents d'enfants handicapés.Je ne comprends pas qu'ils soutiennent une telle réforme!!! La mise en place des A.R.S (Agence Régionale de Santé) par Mme BACHELOT par besoins de rationalisation des dépenses n'explique pas tout. Les dirigeants d'association, les syndicats et le ministère de la santé doivent tout faire pour trouver un terrain d'entente .

Signaler Répondre

avatar
mb69 le 07/10/2011 à 15:53

comme a chaque fois toujours plus de flics pour les manif FEHAP et toujours plus de gaz merci dirigeants de la FEHAP qui ne denier même pas interompre votre congrés lorsque 3 salariées sont blessées et vous les directeurs quio sortez de la reunion hilares contents de votre journée. je suis ecoeurée je n'ai même plus de mots mais toutes mes pensées vont vers ses 3 femmes qui souffres pour avoir voulue defendre de maigres acquis

Signaler Répondre

avatar
soutien le 07/10/2011 à 11:22

les vrais responsables sont Mr et Mme FEHAP qui pour se protéger de personnels( mais de quoi nous ne sommes pas des bandits!!!) a besoin d'avoir recours à la police! J'espère en tout cas que ceci vous aura fait réfléchir un peu au lieu d'encore chercher à enfoncer le personnel sanitaires qui en a plus que marre mais continu de soigner et d'acceuillir malgrès des conditions déplorables car lui a une âme !! ET vous? Nous hier soir nous n'étions pas à la soirée de Gala de la FEHAP nous èsperions que nos collègues de la Loire aillent pour le mieux!!
Arrétez donc de TUER les salariés et laissez notre convention tranquille !!
La mobilisation continue .... Mon soutien à mes collegues de la LOIRE et à leur famille.
IDE haute loire

Signaler Répondre

avatar
baaaah! le 06/10/2011 à 20:54

bravo, Mrs, Mmes de la FEHAP,vous préconisez la précarité dans le secteur médico-social tranquillement en vous protégeant via les forces de l'ordre.Vous êtes physiquement humain, mais quand est-il de votre âme?

Signaler Répondre

avatar
tthaggis le 06/10/2011 à 20:10

Bravo les flics toujours plus efficaces pour matraquer les infirmières

Signaler Répondre

avatar
ninouchka le 06/10/2011 à 18:31

Merci la police ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.