Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L'entrée du Quartier d'Ostérode à Rillieux-la-Pape - Photo DR

Rillieux et St-Priest : l’armée s’en va mais l’Etat investit

L'entrée du Quartier d'Ostérode à Rillieux-la-Pape - Photo DR

402 agents du ministère de la Défense vont partir des deux communes du Rhône entre 2012 et 2014. Pour compenser la perte, l’Etat et les collectivités locales vont réinvestir l’espace laissé libre.

L’armée n’a plus ses moyens d’antan. Elle n’a plus les mêmes objectifs non plus. Alors pour faire des économies, le ministère de la Défense a décidé en 2008 de mutualiser les moyens. En France, cela se traduit par la suppression de 54.000 postes, mais pas dans la région lyonnaise, qui est plutôt concernée par des transferts de personnels. L’Etat lance donc un Plan Local de Redynamisation (PLR), qui sera signé par le ministre de la Défense, Gérard Longuet, le 1er décembre prochain.
A Saint-Priest, le détachement du 7e régiment de matériel et ses 32 postes devraient délaisser ses terrains d’ici la fin 2014. A la place, des actions associatives et de la vie sociale devraient voir le jour, avec un investissement de la ville de St-Priest de 191.900 euros. Mais c’est surtout à Rillieux que les départs sont les plus nombreux, avec 370 agents du quartier d’Osterode qui vont être transférés dès 2012. L’armée laisse à disposition "un site de 20 hectares, en assez bon état" selon le maire de la commune, Renaud Gauquelin. Un site sur lequel devrait venir s’installer au mieux 25 entreprises, nouvelles ou déjà implantées sur la commune. Certaines sociétés de service, principalement des TPE et PME, seraient d’ores-et-déjà intéressées. La cuisine centrale de la Ville de Lyon va également voir le jour sur ce site. Le but est de créer près de 400 emplois (dont 100 dans la nouvelle cantine lyonnaise). Et près de 800 emplois en cumulé sur les deux villes. Le coût de ce partenariat entre l’Etat et les collectivités s’élève à 5 millions d’euros, à 15 millions si le projet de cuisine centrale est inclus.



Tags : Rillieux-la-Pape | ostérode |

Commentaires 1

Déposé le 13/10/2011 à 17h32  
Par Jean Citer

Il ne faudrait pas que la ville de Rillieux joue la course à l'échalote et négocie des ralonges à tout va !!
M. Gauquelin attention à ne pas pousser le bouchon trop loin...
Que de cadeaux pour cette ville de gauche ! L'Etat est trop bon avec les socialo-communistes ;)
Mais parait que l'Etat ne fait pas assez aux dires de MM. Gauquelin et Darne (père et fils)

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.