Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’université Lyon 2 refuse de rembourser plus d’1M d’euros au centre Jacques Cartier

L'université Lyon 2 - LyonMag

C'est pourtant le ministère de l'Enseignement supérieur qui demandait à l'université de rembourser cette somme au centre qu'elle avait abrité durant plus de 20 ans.
Selon le Progrès, une motion de refus a été votée immédiatement par le conseil d'administration après la demande effectuée vendredi par la représentante du recteur de l'Académie de Lyon.
Le président André Tiran ne veut pas rembourser 1,263 millions d'euros au centre Jacques Cartier dont le délégué général est Alain Bideau, un fonds de dotation réclamée depuis deux ans. L'université argue que durant la totalité des années de rattachement du Centre, elle a pris en charge la majorité des charges de structure et de personnel. Et puis les règles de la comptabilité publique stipulent que l'argent transitant par une structure publique de rattachement y demeurent.
Le vote effectué vendredi autorise également André Tiran à porter plainte et à se constituer partie civile pour informer sur des faits susceptibles de constituer une ou plusieurs infractions.



Tags : lyon 2 | université lyon 2 | centre jacques cartier | alain bideau |

Commentaires 1

Déposé le 17/12/2011 à 12h30  
Par marie Citer

La gestion du Centre Cartier par A..Bideau est depuis longtemps contestée. (lire : http://www.libelyon.fr/info/2010/04/quand-luniversité-reçoit-les-factures-dun-centre-fantôme.html)

Mais G.Collmb via le conseil municipal lui a accordé en septembre dernier, une subvention de 20 000 euros (lire : http://www.lyoncapitale.fr/journal/univers/Politique/Ville-de-lyon/Primaires-Jacques-Cartier-et-recadrage-de-Perrin-Gilbert).

Encore une fois, l'argent du contribuable est gaspillé !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.