Manifestation des "extrêmes" à Lyon : les ponts de la Saône seront fermés

Manifestation des "extrêmes" à Lyon : les ponts de la Saône seront fermés
Le pont Bonaparte, qui relie Bellecour et Saint-Jean, sera fermé samedi 14 janvier - Photo DR

Pouur éviter tout débordement entre partisans d'extrême-gauche et ceux d'extrême-droite, le préfet du Rhône a décidé de fermer tous les ponts entre rive droite et rive gauche.

La Préfecture est claire et ne laisse pas de place au doute : "tous les ponts sur la Saône seront bloqués". Pour que les deux manifestations, celle des Jeunes Nationalistes et celle du collectif de vigilance contre l'extrême-droite, ne se croisent absolument pas, la méthode est radicale. La première partira de la place Carnot à 15h, pour se diriger ensuite vers St-Jean par le pont Bonaparte, qui sera ensuite fermé. La seconde partira elle à 14h, depuis la place Gabriel Péri, à la Guillotière, pour se rendre sur la Place des Terreaux. Sept ponts, au moins, seront donc interdits à la circulation et aux piétons. Le mot d'ordre de la manifestation des Jeunesses nationalistes est un hommage aux soldats français en Afghanistan, qu'ils souhaiteraient voir redéployés "dans nos banlieues pour y lutter contre l'islamisme", selon la formule d'Alexandre Gabriac, le fondateur du groupe et exclu du FN il y a quelques mois. La contre-manifestation consiste elle à dénoncer certaines pratiques du mouvement, "qui fait de Lyon un laboratoire" de la frange la plus dure de l'extrême-droite.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
toctoc le 13/01/2012 à 17:45

grave Faut déployer le Légion comme ça pas besoin de faire ch... Les lyonnais qui veulent profiter des soldes et du beau temps sec l intérêt général passe av l intérêt particulier

Signaler Répondre

avatar
Romain le 13/01/2012 à 09:35
Lyonnaise a écrit le 13/01/2012 à 01h06

ce n'est quand même pas compliqué, la manifestation de samedi est organisé par les Jeunesses Nationalistes et non pas par les Jeunesses Identitaires.

Ceci à son importance.
Les Jeunesses nationalistes sont à l'extrême droite des Jeunesses identitaires, Jeunesse identitaire elle-même à l’extrême droite des Jeunesses du Front National, dont cette dernière à l’extrême droite des Jeunes Populaires admiratives de Claude Guéant.

Signaler Répondre

avatar
Constator le 13/01/2012 à 09:02

Lyon otage des excités et ennemis de la démocratie.
Pourquoi Lyon ?
Serait-ce l'attitude et le comportement de nos élus dirigeants lyonnais qui poussent à cetet radicalisation de la jeunesse ?

Signaler Répondre

avatar
jm le 13/01/2012 à 08:33

Le Sytral ne pourrait-il affréter quelques transports en communs pour que les extrémistes aillent se battre à Montout par exemple ?

Signaler Répondre

avatar
Lyonnaise le 13/01/2012 à 01:06

ce n'est quand même pas compliqué, la manifestation de samedi est organisé par les Jeunesses Nationalistes et non pas par les Jeunesses Identitaires.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.