Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Yvan Patet aux côtés de Raphaël Saint-André - LyonMag

Yvan Patet : “Des décisions qui ne sont pas simples à prendre”

Yvan Patet aux côtés de Raphaël Saint-André - LyonMag

Le président du LOU a annoncé à son entraîneur général Mathieu Lazerges la fin de leur collaboration. C’est Xavier Sadourny qui reprend le flambeau pour sauver la place du club en Top 14.

Désireuse de retrouver les valeurs sportives du club et voulant le maintenir au plus au niveau, la direction du LOU a effectué un virage qu’elle espère fructueux. "La décision est de modifier une partie du staff pour donner une nouvelle dynamique. On a fait des investissements lourds et en tant qu’entreprise on se doit de pérenniser tout cela". A dix matchs de la fin du championnat, "le maintien est une vraie priorité". Mathieu Lazerges, au service du staff de Raphaël Saint-André, paye les pots cassés depuis l’accession à l’élite, "une grande marche pour tout le monde". L’objet du désaccord est purement sportif, selon le président lyonnais. Alors qu’il occupait ce poste depuis cinq ans, l’entraîneur aurait opéré un changement de politique sportive en cours de route qui ne plaît pas à Yvan Patet et qui ne semble pas adaptée aux exigences du Top 14. "Le jeu en vitesse et en ouverture" qui avait fait la réputation du club s’est égaré au profit d’un schéma où la puissance était placée au cœur du système. "Je reste humainement satisfait de tout ce qu’a apporté Mathieu au club, nuance Yvan Patet, souhaitant ne pas accabler l’ex-joueur du LOU. Simplement, à un moment, il faut aussi changer".

Ce changement est incarné par l’actuel capitaine du LOU, Xavier Sadourny. "Il arrête sa vie de sportif et a accepté de prendre par intérim la relève de Mathieu sur les cinq mois qui arrivent", déclare le président. "Plébiscité par 100% de l’effectif", le demi d’ouverture a pour objectif de relancer "la dynamique instaurée il y a plus de deux ans et de mettre la puissance individuelle au profit d’un jeu plus ouvert". Pour Yvan Patet, "c’est ce qui amènera [au LOU] la réussite et le maintien", pensant "avoir fait le bon choix". Avant la réception de Brive et du Racing Métro, le président "espère qu’un électrochoc va se produire", même si "les individualités sont déjà présentes et que le groupe est performant". "On a les bons ingrédients pour arriver à avoir les résultats escomptés, insiste-t-il, mais on n’a plus le droit de faire de fautes". C’est un contrat de deux ans qui attend Xavier Sadourny, à l’issue de la période d’intérim qui court jusqu’à la fin de la saison. Une solution interne qui conviendrait aux joueurs, solidaires de "leur capitaine qui est maintenant leur entraineur".



Tags : LOU | Yvan Patet | lazerges |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.