Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Image AFP

Fusillade de Toulouse : les réactions des élus du Rhône

Image AFP

Depuis le début de la journée, les réactions des élus rhodanien affluent suite au drame qui s'est noué lundi matin à Toulouse.

Gérard Collomb - LyonMagGérard Collomb - LyonMag
Jean-Jack Queyranne (président du Conseil régional Rhône-Alpes) : "Ce matin, à Toulouse, devant une école, on a sauvagement assassiné, un enseignant de trente ans, ses deux enfants et une troisième petite fille pour le seul motif qu’ils étaient juifs.
Chaque année, en Rhône-Alpes, nous avons l’habitude de nous réunir le 6 avril à Izieu devant la stèle des 44 enfants juifs exterminés. Nous lisons leurs noms et nous rappelons l’âge de chacun - le plus jeune n’avait pas cinq ans. Les enfants d’Izieu sont le symbole de cette « shoah des enfants » qui s’est traduite par le massacre d’un million et demi d’entre eux en Europe. Et chaque année, nous jurons de tout mettre en œuvre pour que la mémoire de ces événements soit transmise, et que soit dénoncée et combattue l’idéologie hideuse qui a rendu possible ce crime effroyable.
Comment ne pas faire le rapprochement entre les enfants d’Izieu et les petites victimes de la tuerie intervenue à Toulouse ? Si, à l’heure où j’écris ces lignes, nous ignorons tout de l’identité de l’assassin, nous pouvons mettre un nom sur la pulsion nauséabonde qui a guidé sa main : c’est l’antisémitisme, qui se perpétue de nos jours sous une forme nouvelle. Rien d’autre en effet ne saurait expliquer ce geste, puisque l’âge de ces enfants leur confère, comme l’écrivait Bertrand POIROT-DELPECH au sujet des enfants d’Izieu, un brevet de pure innocence.
Il apparaît que l’arme qui aurait servi à cet acte abject est la même que celle qui a été utilisée la semaine dernière dans les deux fusillades de Toulouse et de Montauban. Cet acte de barbarie doit subir la même réprobation de tous les républicains. C’est l’Armée française avec ses fils d’origine antillaise et maghrébine qui était visée.
Je m’associe à la douleur de toutes les familles cruellement éprouvées ces derniers jours, douleur partagée par tout notre pays."

Jean-Paul Bret (maire de Villeurbanne) : "Je suis profondément attristé par le drame qui endeuille la communauté juive de France et au nom des Villeurbannais, je lui exprime toute notre solidarité. Ce crime, raciste et antisémite, a frappé le cœur de l’innocence – plusieurs enfants figurent parmi les victimes. Cette tuerie intervient dans un temps national où la parole raciste se banalise. Pour avoir vécu un attentat à la bombe en septembre 1995 devant une école juive, Villeurbanne est particulièrement sensible à ce tragique événement et compatit à la douleur des familles juives de Toulouse."

Michel Havard (député du Rhône, chef de l'opposition municipale lyonnaise) : "Je partage la peine des familles touchées par le drame survenu ce matin à Toulouse. Je suis profondément choqué et attristé par ce terrible évènement. Comme l'a très bien dit le Président de la République, c'est toute la communauté nationale qui est atteinte à travers cet acte ignoble."

Emmanuel Hamelin
(élu lyonnais, candidat UMP sur la 2 e circonscription du Rhône) : "La tuerie qui vient de se dérouler ce matin visant la communauté Juive, et qui fait suite à celles de la semaine dernière à Montauban et Toulouse, visant les communautés Musulmanes et Antillaises, est une véritable tragédie. Avec ces actes horribles, c'est la communauté Nationale qui est visée. La République est en deuil, et c'est la France qui souffre. Je m'associe à la solidarité Nationale qui s'exprime vis à vis des familles, mais aussi à l'ensemble des communautés qui ont perdu leurs enfants."

François Noël Buffet (sénateur-maire d’Oullins) : "Comme l’ensemble de nos compatriotes, je suis profondément choqué et indigné par la barbarie de la fusillade perpétrée ce matin contre le collège d’Ozar Hatora de Toulouse. Je tiens, en tant que parlementaire, en tant que maire et en tant que parent à m'associer à la douleur des victimes, de leurs familles, de la communauté juive et plus largement de tous les Français. Notre émotion est immense, c’est tout le pays qui est meurtri à travers ce drame. Face à cet acte innommable, toutes les forces et la volonté de notre République seront mises en œuvre pour rattraper, juger, et condamner avec la plus grande sévérité l’auteur de ce crime barbare. Conformément au souhait exprimé par le Chef de l’Etat, j’ai demandé aux écoles de ma commune d’exprimer notre émotion et notre respect pour les victimes, ainsi que notre solidarité vis à vis de toutes les familles touchées, en observant une minute de silence dans les établissements d’Oullins demain matin à 11h."



Tags : fusillade |

Commentaires 8

Déposé le 20/03/2012 à 18h23  
Par lulu Citer

ce sont ces commentaires qui sont tristes !!!
c'est scandaleux ! Ramener un acte aussi horrible à la politique cessez de tout politiser ! Et associez vous à la tristesse de ces familles ! Le président est dans son rôle ; il ne dirait rien ce serait anormal !!!!!!!!
je m'associe aux élus et à toutes les personnes qui dénoncent ces tueries et apportent leur soutien aux familles aux proches à ces communautés

Déposé le 19/03/2012 à 21h23  
Par Fabienne levy Citer

Ne pas faire d amalgame
Juste se souvenir que tuer des enfants juifs avec autant de détermination n est pas digne de l
Humain mais de la barbarie .
Je me recueillerai demain soir à la synagogue du quai Tilsitt à 19 h

Déposé le 19/03/2012 à 20h01  
Par Dada Citer

Tiens quand Jospin était candidat à la présidentielle, Sarko instrumentalisait le moindre évènement touchant à la sécurité, avec Sarko on allait voir ce que l'on allait voir. Un quinquénat plus tard, où en est-on? Heureusement les socs ont plus de pudeur et de retenue et se garde bien d'instrumentaliser un tel malheur, au moins une chose à leur honneur!!

Déposé le 19/03/2012 à 18h52  
Par Decrauze Citer

Doit-on faire un lien entre la démence idéologico-pathologique du tueur implacable de militaires et d’enfants, de maghrébins de juifs, et d’antillais, et l’ambiance de castagne qui régnait jusqu’alors dans la campagne présidentielle et qui pourrait reprendre après la parenthèse de solidarité ? Difficile de répondre, mais sans doute des prises de conscience vont s’opérer et modifier le déroulement des rapports entre candidats. L’empathie avec les familles victimes de cette horreur est une chose, le débat démocratique, même musclé en est une autre. Le nivellement des discours n’a jamais été signe de bonne santé du pluralisme. Cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/Présidentielles 2012

Déposé le 19/03/2012 à 17h38  
Par oscar Citer

honte a vous a écrit le 19/03/2012 à 16h07

tous cela vient de la faute de sarko et de fillon de claude guéant et de marine lepen avec le casher et leur hallal que des menteurs et des racistes

Le commentaire de "honte à vous" est ridicule et use d'un raccourci facile, tout comme les idées des racistes...
Aucune des personnes citées n'a grimpé sur un scooter et s'est procuré des armes pour assassiner ces regrettées victimes. A bêtise, intolérance et cruauté, ne jamais répondre par les mêmes idioties.

Déposé le 19/03/2012 à 16h07  
Par honte a vous Citer

tous cela vient de la faute de sarko et de fillon de claude guéant et de marine lepen avec le casher et leur hallal que des menteurs et des racistes

Déposé le 19/03/2012 à 15h46  
Par mimiou31 Citer

Quel rapport? il faut être maire de toulouse pour être touché par ce drame? quand on a rien a dire on se tait.

Déposé le 19/03/2012 à 13h24  
Par Pale Citer

Certes c'est triste mais Mr Collomb est maire de Toulouse ou de Lyon.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.