Double nationalité de Najat Vallaud-Belkacem: le FN ravive la polémique

Double nationalité de Najat Vallaud-Belkacem: le FN ravive la polémique
Najat Vallaud-Belkacem - DR

Déjà attaquée la semaine dernière sur son appartenance passée au CCME (Conseil de la communauté des Marocains de l'étranger) par Nicole Hugon (FN), la porte-parole du gouvernement a de nouveau été la cible des frontistes lors de la présentation des candidats aux législatives vendredi.

Dimanche dernier, lors de l'émission La Voix est Libre sur France 3, Nicole Hugon, candidate dans la 4e circonscription du Rhône, s'était émue des positions peu claires de NVB dues à sa double nationalité, française et marocaine. Vendredi matin, la candidate FN a réitéré ses propos en indiquant que les deux pays présentaient des politiques différentes. Mais elle a toutefois tempéré le débat en saluant son retrait des législatives, "tout à son honneur", et en précisant qu'elle sera une bonne porte-parole. Le secrétaire départemental du FN, présent à ses côtés, a lui été plus dur. Il prévoit le pire pour son ministère et trouve "incroyable que l'on puisse être Marocain et Français et occuper un poste de ministre". Les débats des législatives devraient s'arrêter là puisque Najat Vallaud-Belkacem a préféré se retirer pour se consacrer pleinement à son ministère du Droit des Femmes.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.